Complaintes des sans-liberté

A lire : Complainte des sans-liberté de Apollinaire Samantoto_Mafuta, La Bruyères Editions 2010.

Complainte des sans-liberté

Lancinantes douleurs congénitales et séculaires, ces poèmes thématisent, à l’instar des romantiques, le malaise et le désenchantement quasi permanents que vit l’Afrique des « seigneurs de guerre », une Afrique victime de guerres interminables et intermittentes, de disparitions précoces et de l’emprise d’une angoisse existentielle.

En témoin privilégié de son temps, l’auteur tout en dénonçant les abus dans lesquels s’emmure le continent africain : génocide, prolifération des milices et d’armes nocives, résurgence de l’extrémisme, augure dans un élan émancipateur, une nouvelle ère avec les poèmes qui chantent, d’une part, la fin des régimes totalitaristes et proclament d’autre part, une Afrique libre, fraternelle et conviviale.

En saluant les audaces formelles se lisant dans ces poèmes qui sont véritablement à l’honneur de cet auteur de talent, talent si réel et si prometteur pour la littérature congolaise écrite, moins nantie ces dernières années en œuvres de qualité, j’invite donc le lecteur à suivre de près l’itinéraire angoissant que nous révèle et nous trace ce prêtre écrivain, et qu’il savoure surtout ses métaphores flamboyantes et ses cris de cœur poignants. Alea jacta est !

Paru le : 14/01/2010; Alphonse Mbuyamba Kankolongo (Préfacier); ISBN : 978-2-7500-0431-6; EAN : 9782750004316; Nb. de pages : 94 pages; Poids : 130 g; Dimensions : 13,5cm x 21,5cm x 0,5cm

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s