Merci Maman et, au revoir petite soeur…

...

Merci Maman et, au revoir petite sœur….

...

J’aurais pu écrire un billet pour rendre hommage comme c’est courant. J’aurais dû faire l’éloge de l’amitié pour témoigner des instants de vie que j’ai partagé avec deux êtres aujourd’hui à l’orient éternel… J’écris ces mots juste parce que j’en ressens le besoin, le besoin de graver dans la roche un ressenti, un souvenir…

Mais au-delà, une joie. Oui, je veux partager la joie de vivre de cette maman que j’ai fais mienne, de cette femme qui a comblé l’absence de ma mère pendant mes années d’études universitaires à Lyon dans les années 90. C’est aussi le souvenir joyeux d’un ‘’fils’’ à sa mère, d’un ‘’frère’’ à sa petite sœur. Et, l’amour d’un ‘’orphelin’’ à sa famille d’accueil…

Grande dame, Mama Africa par sa prestance et son élégance, elle nous a donné une vraie leçon de vie. Ce dernier voyage en compagnie de sa fille cadette,  peut et doit être vécu comme un symbole. Symbole de la maternité, du cordon ombilical qui se renoue dans ce voyage accompagné, symbole de la vie partagée…

En ce samedi du 22 janvier 2011, elles nous ont réuni pour un dernier message : celui de la tolérance. Elle est musulmane d’Afrique noire, notre petite sœur chrétienne et, la cérémonie s’est déroulée dans un lieu géométriquement parfait, dans l’Eglise de la ville. Aux premières loges, le Papa, les enfants, les frères et sœurs, les amis et les petits enfants, dont Isaac avec sa Kipa…. Sur l’hôtel, les élèves de l’Ecole de Santé des Armées pour un hommage à leur amie et collègue. La présence de Mme l’aumônier militaire pour le culte musulman à l’Ecole de la Santé de Lyon, aux côtés du curé de la paroisse était l’image de cette cérémonie rare, riche  d’enseignements.

...

Cette image est un symbole. Au delà de la fin de vie, y voir une espérance, une humanité et beaucoup de tolérance…

  • Le linceul vert recouvert d’écrits coraniques marque l’appartenance religieuse de la mère pendant la lecture des prières musulmanes en compagnie de sa fille chrétienne.
  • La mère et la fille se préparent à un voyage éternel sous le regard bienveillant de la Sainte Vierge Marie et de l’Enfant Jésus. La mère et l’enfant…
  • La croix chrétienne sur le mur à droite, les textes sacrés de l’islam, la République sur le bouquet offert par la municipalité de Bron etc.… autant d’images de sa relation d’appartenance dans la communauté des hommes, du devoir citoyen accompli…
  • Pendant l’office musulmane, une femme faisait la Messe dans une église chrétienne….
  • D’autres symboles, sociales sont à lire sur cette image d’espérance pour un meilleur vivre ensemble…

Malgré le froid glacial de cette fin de matinée, il y’avait comme un air d’hymne à la joie le long des arcades de l’Eglise et sur les parvis ou s’était entassé la foule immense des amis, par faute de place à l’intérieur de l’édifice.

Derrière l’Eglise, le lieu de sépulture. A la tristesse visible de l’assemblée se mêlaient des sourires à l’évocation des tranches de vie passées.

  • Aujourd’hui encore, elle nous a donné une vraie leçon d’humanité, m’a dit Vivien…
  • Elle doit se foutre de notre gueule là ou elle se trouve … lança un autre
  • Ah Sacré Jeanne… soupira une de ses copines…

Et, comme une caresse sur nos visages attristés, comme une chaleur maternelle pour nos âmes endolories, un très grand rayon de soleil fit son apparition à la fin de la cérémonie, juste quand Isaac du haut de ses 5 ans, balançant sa kipa, murmura : Au revoir Mamie, au revoir Tata, je vous aime….

Des agapes amicales et fraternelles ont réunis la famille dans la bien nommée salle de la galaxie. La chaleur des échanges, les senteurs des épices, le verre de l’amitié, les brouhahas de nos évocations et, les quelques prières d’espérance deci delà ont fini par dissiper les doutes en nous. Au loin, le bruit perceptible de l’autoroute nous rappel que la vie continue, que notre route est tracée, longue, sinueuse et riche de cette tranche de vie commune. Merci maman et, au revoir petite sœur….

 

8 réflexions au sujet de « Merci Maman et, au revoir petite soeur… »

  1. texte très émouvant bembelly.(je ne connais pas ton prénom:))
    tu sais,tous les enfants doivent adopter leur parents.et ça ne se fait pas automatiquement.:(
    l’inverse est vrai aussi.ce n’est pas inné l’amour pour ses parents.
    et ce n’est pas grave si ça ne se fait pas.
    c’est.
    c’est tout.

    J'aime

  2. Merci Yaya…
    Je ne peux rien ajouter de plus, si ce n’est un merci et un bel homage du fils que tu étais aussi à maman…Cette adoption maternelle de maman que j’ai ressenti quand à son tour c’est ta maman qui m’a serré dans ses bras, en me surssurant « courage ma fille »…Merci grand frére
    Khandy-Djeigne…maman qui a choisi ce prénom avec papa, ce qui signifie « tant de femmes »!!!

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s