Kadhafi: De la tente infernale à l’attente des libyens…

Le Jeune Kadhafi et Pompidou

[REFURB, 21 Oct 2011]. Ce titre très canard enchainé, c’est pour faire une brève sur  Kadhafi. Y voir une allusion à sa venue à Paris en 2007 avec sa tente à polémique et, l’attente des libyens pour une démocratie en devenir.

Aussi, sans vouloir faire l’exégèse de Mouammar el Kadhafi dans ses tribulations hégémoniques, je vous propose les deux images suivantes. D’abord celle-ci avec Pompidou (Ancien Président de la République, cc aux jeunes)

Sur cette image, on voit un jeune colonel Libyen, vêtu à l’occidental, plutôt bel homme, élégant, dans ce salon à la française (A l’Elysée). Décryptons: Costume sur mesure, veste (borsalino) croisée  sur col roulé assorti aux bottes en peau de chameau. Classe.

Puis, en décembre 2007 on a eu droit à ça…

La tente infernale… Paris.

Entre ces deux images, il s’est passé beaucoup de choses : L’attentat de Lockerbie (le 21 décembre 1988 contre un Boeing 747-100 de la compagnie américaine Pan Am,), L’attentat contre l’avion de ligne d’Air Afrique (19 septembre 1989 qui fit exploser l’avion UTA du DC10), le soutien logistique aux terroristes, des actes de terrorismes avérés etc.… Le Casier judiciaire serait trop long. J’arrête.

Comme nous le savons tous, dresser sa tente en plein cœur de Paris, dans le très select Hôtel Marigny etc. Que ne fut pas la colère de … Rama Yade !!! (Oui, je cherchais qui dans le gouvernement Fillon (déjà !) avait pesté contre ce caprice). Heureusement qu’il y’a eu cette effrontée de Ministre Chargée des Droits de l’homme !!! Sauf que, elle a été vite convoquée chez son patron pour un recadrage… Qu’avait-elle fait ?

«Le colonel Kadhafi doit comprendre que notre pays n’est pas un paillasson, sur lequel un dirigeant, terroriste ou non, peut venir s’essuyer les pieds du sang de ses forfaits. La France ne doit pas recevoir ce baiser de la mort«Ce qui me dérange, c’est qu’il arrive un jour de célébration des droits de l’homme», a expliqué la secrétaire d’Etat, en référence à la Journée internationale des droits de l’homme. «la France n’est pas qu’une balance commerciale.»

Pour elle ajoute, «il serait indécent en tout cas que cette visite se résume à la signature de contrats ou d’un chèque en blanc. Peut-on accorder une confiance absolue à celui qui demande d’être traité comme n’importe quel chef d’Etat et qui, avant même d’être arrivé sur le sol français, affirme que le terrorisme est légitime pour les faibles ?»

«La France est une puissance, elle n’a pas à s’excuser de signer des contrats. C’est la secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères qui vous le dit. Mais la secrétaire des Droits de l’homme est obligée de vous dire que cela doit se faire dans la décence». Ouf ! sauvé.

Voila pour le crime de lèse-majesté de l’effrontée de la République. Courageuse, elle a aussi été la première à s’indigner du comportement des bleus en Afrique du Sud (Foot). Bon, ceci étant dit et, comme ce billet ne lui est pas consacré (Désolé Mme L’ambassadrice de l’Unesco), revenons à la Libye. Les informations de ces dernières heures laissent penser que pour Kadhafi, les Capri(ces), c’est fini…. C’est une question de temps. D’avantage serait d’intempérance.

ÉDIT: Mort le 2o Octobre à Syrthre.

Publicités