JAPON: Et si on créait une taxe séisme et tsunami?


...

Tsunami, Séisme, catastrophes naturelles etc. Certains parlent déjà de la fin du monde, de 2012. Intéressons-nous au coût financier de ces séismes et surtout de notre générosité qui, bientôt sera mise à contribution, solidarité oblige…

Ce billet n’a pas vocation à contribuer au débat nucléaire ou pas nucléaire?. Je ne suis pas spécialiste en la matière,  je me permet de dire ce que je pense

L’idée polémique est la suivante : Et si on créait une taxe séisme, tsunami et catastrophes naturelles ? Oui, une taxe à l’image de la taxe carbone à la charge des seules centrales nucléaires, pas du contribuable et, même pas de façon indirecte.

Rappel : la taxe carbone une taxe environnementale sur l’émission de dioxyde de carbone, gaz à effet de serre qu’elle vise à limiter. Pour cette nouvelle taxe, pas question que le contribuable paye comme pour le « contribution carbone » en France (17 euros le prix d’une tonne de CO2 émise, soit en moyenne à 74 euros par contribuable français), mais les centrales nucléaires sur une partie de leur bénéfice. L’énergie est indispensable certes, mais nous la payons à des entreprises commerciales. Il s’agit ici d’anticiper les coûts de la reconstruction des équipements et villes détruites. Faire payer les pays à gros potentiels nucléaire en proportion de leurs installations.

Une différence de taille : la taxe carbone concerne les dégâts causés à l’environnement, à la couche d’ozone. C’est une incitation à moins polluer. Pour la taxe séisme à mettre en place, il est question des coûts de réparations des infrastructures détruites par une catastrophe naturelle.

Les coûts sont énormes dans les cas de séisme. Si, en plus, comme au japon, un tsunami vient s’en mêler, l’addition s’élève à des dizaines de milliards d’euros. Question: Pour le Japon: Qui va payer ? Les seuls japonais ? La communauté internationale (FMI, Banque mondiale, l’Agence internationale pour l’Energie atomique, AIEA etc.), pour éviter une contagion nucléaire sur l’ensemble de la planète ? Sûr qu’on nous refasse le coup de Tchernobyl….

Coût des séismes : En Italie, les zones touchées par le tremblement de terre de l’Aquila qui a fait près de 300 morts le 06 avril 2010, le coût est d’environ 12 milliards d’euros selon les autorités italiennes. Le séisme du 22 février 2011 en Nouvelle Zélande (appelé de Christchurch) coûtera entre 6.3 et 8.8 milliard d’euros.

 

Centrales nucléaires, Etat des lieux 2009

Dans un article de l’express (15 mars 2011), on apprend que l’estimation du coût de la reconstruction des équipements au Japon avoisinerait les 171 milliards d’euros selon le crédit suisse. Pour Haïti (toujours sinistré), les estimations sont de l’ordre de 10 milliards. La communauté internationale avait promis une aide de 2.1 milliards, mais un an plus tard, moins de la moitié de la somme a été livrée…. Alors question : Qui va pas payer les 17 fois coût-de-la-reconstruction-de-Haïti pour le Japon ? Pendant ce temps en Côte d’ivoire, les milices de Laurent Gbagbo rejoue la partition  le Rwanda au su de tous le monde, Kadhafi en Libye l’accompagne dans ce concerto de massacre en crime majeur

Notre générosité va à coup sur être mise à contribution. Sur Internet, la question se pose sur les blogs, les forums etc. Pour un internaute, je le cite : ‘’je donnerais de la tune pour le Japon quand celle de Haïti sera arrivée‘’. Je ne suis pas loin de partager cet avis, mais, je me pose encore pas mal de questions. Peut-on ne pas les aider ? On se sent tous concerné par ce drame qui malheureusement en rappel d’autres.

Seulement voila. Le pouvons nous ? Je vais nous chercher des excuses si vous permettez. Il y’a  l’incontournable crise économique, la hausse du coût de la vie, sans compter que les déficits publics en France  qui ne cessent de croître depuis des années (8.2% du PIB en 2011, record de ses cinquante dernières années !, la tribune.fr). Disons aussi que la générosité des français est en baisse sensible (baisse des dons du Téléthon, de Sidaction etc.). On n’a plus les moyens de notre générosité. Le Japon n’a pas de chance… sauf si, on créait au niveau international, une taxe séisme!.

Y contribueront les pays riches à fort probabilité sismique et/ou tsunamique (cherchez pas, c’est nouveau, je viens de l’inventer..). La péréquation ses contributions se fera aussi au prorata des installations nucléaires des différents pays et, on est pas mal placé (relire carte ci dessus). Ces installations rapportent des milliards  d’euros, cette nouvelle taxe tirée exclusivement de leur recettes d’exploitation servira pour les dépenses de reconstructions en cas de sinistres, et de fond d’investissements de solidarité pour les pays pauvres non nucléaires. Ces pays sont (ou seront) victimes, autant que nous, des catastrophes nucléaires possibles  et à venir. Pour les autres catastrophes naturelles indépendantes de l’activité humaine (causes non marchandes), cette caisse commune devrait permettre un premier élan de solidarité en plus de notre générosité. Voila pour ma contribution. Je ne suis pas devenu taxophile (cherchez toujours pas…), je reste persuadé que la solidarité avec le japon doit être mise en avant, seule la forme est à trouver.  Que ceux qui ne partagent pas mon avis le disent dans le fil des commentaires ou se taisent à jamais.

[Love Taxes]

Publicités

6 réflexions au sujet de « JAPON: Et si on créait une taxe séisme et tsunami? »

  1. L’idée n’est pas mauvaise. Faut creuser la question et savoir qui du contribuable ou du politique est à même de soutenir cet effort de reconstruction…

    Ce billet ose poser la question silencieuse de la générosité…

    J'aime

  2. Il y’a un temps pour tout certes, il est presque indécent de déjà parler du coût de la reconstruction en ces temps de deuil au Japon.

    Vu que les spécialistes en parlent dans leurs prévisions, pourquoi ne pas poser lé débat de qui va payer?

    J'aime

  3. Mon cher bembelly…

    Je ne sais pas si tu as bien vu le tableau des pays européens avec leur Centrales nucléaires. On est champion d’Europe!!!

    Alors, si c’est au pays les plus nucléarisés qui doivent payer, il faut se dire que: c’est sûr qu’on passera tous à la casserole !!! Trop de taxe tue la taxe…

    J'aime

    1. Ce soir NKM (la Ministre de l’Ecologie) annonce l’arrivée des nuages radioactifs sur la France, Saint Pierre et Miquelon en ligne de mire. En clair, le problème nous concerne tous! On est dedans. Notre participation, quelque soit sa forme est requise.

      Donc, attendons nous à une solidarité (en interne) et vers les autres sinistrés de ce désastre nucléaire, solidarité avec le Japon. On le compare déjà à Tchernobyl, on pensait qu’ils avaient (les politiques) retenue le leçons, faut croire que non… Aucune prévision.Vu l’inexistence d’un fond de solidarité en la matière, je te laisse deviner qui va payer….

      J'aime

    1. @Eric
      +1, ça sera un bon début..
      (mettre juste ce qu’il faut pour notre sécurité quand même, a cause des chinois…)

      Mes amitiés citoyennes…

      J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s