Oups! J’ai oublié mon anniversaire… Quel con!

– Oubli –

Quel con! Mais quel con! Oublier son anniversaire,  faut le faire. Oui, j’ai oublié ce putain d’anniversaire que j’attendais avec impatience..

J’ai oublié de me réserver une  journée festive  en ce jour de printemps qui m’a vu naître. Et ouais, j’ai oublié de passer chez le coiffeur me refaire une tronche, j’ai omis de recevoir à domicile les ami(e)s, parents, voisins et autres oisifs qui désormais doivent m’en vouloir de les avoir privé d’une beuverie gratuite à mes frais…

J’ai oublié de rendre visite à ma boulangère qui chaque année me prépare un gâteau spécial à base d’amande que j’aime bien. Je ne verrais pas cette blonde plantureuse avec sa mine enjouée, ses miches étalées à porté du village. Elle ne me fera pas goûter de sa main une portion de mon gâteau préféré, sous le regard courroucé de Fifi son mari.

J’ai oublié de rendre visite à Josy, ma voisine la charcutière  de la rue piétonne de Lyon-Vaise. Putain, j’ai oublié de prendre livraison de la promesse d’achat passée sur le préau de la résidence, je ne serais pas dans son officine où chaque fois, elle me fait goûter elle aussi, le dernier pâté de campagne de sa fabrique, le tout arrosé d’un bon verre de Meursault. Attablé dans la salle du fond, à l’abri des clients mécontents de son absence temporaire, je ne verrais pas son joli tablier rose orné des paysages franc-comtois, porté par-dessus ce jeans moulant et ses sabots Birckenstock. Pas d’aparté cette fois avec celle qui toujours me fait front lorsqu’elle raconte avec insistance ses désirs d’avenirs. Pas sûr que j’oublierais son courroux lors de la fête des voisins de mai. Si ça se trouve, j’oublierais d’y aller…

Bah! si si, j’ai oublié de me rendre à Couzon-au-Mt-D’or chez Pierre qui m’avait promis de récupérer de bonnes bouteilles de Beaujolais  auprès de son voisin proprio d’une petite exploitation vinicole. Faut dire que la dernière fois que je l’ai vu, il m’a pris le choux avec les problèmes de sa boite qui depuis quelques temps tourne au ralenti. Une sombre histoire de fournisseurs indélicats qui oublient d’honorer les créances, sans compter son banquier qui s’y met. Il est sympa à part ça…

Ça ne s’arrange pas! J’ai oublié de rappeler à mes collègues de boulot d’éviter les cadeaux à la con (cravate avec des fleurs jaunes, des chocolats bas prix de chez Lidl et surtout de me dire cette phrase à la con: ‘’C’est le geste qui compte !’’). Si ça se trouve, ils ont aussi oublié mon anniversaire les du-cons! J’échappe donc aux réflexions du type:  »Enfin mature!  »Qu’est qu’on dit l’ancêtre? »,  »Tu te bonifie avec l’âge »,  »T’as quel âge? Ah ben tu ne les fait pas », ça va être ta fête! (Normal, c’est moi qui paie). Sans compter toutes les chansons paillardes en plus du registre des chansons à boire chantées à tue-tête une fois mon pinard bien présent dans leur pifs de beaufs..

Ah! J’espère que ma femme et les gones n’ont pas oublié ma tristesse de l’année dernière face leurs présents que j’avais très vite mis en ligne sur Ebay. Là déjà, j’avais oublié de faire mine de m’en réjouir mais, ça s’était vu ! Bon, je viens de me rendre compte que j’ai oublié de confirmer l’achat de l’iPad2 chez Apple que je m’étais promis comme cadeau d’anniv’! Quel con!

Mon Aviversaire

Mon Dieu, j’ai aussi oublié d’appeler ma mère, mes frères et mes sœurs ! Oulala, ça va être un bordel. C’est à eux de m’appeler normalement. Peut être le feront-ils ce soir avant minuit, et j’essaierais de ne pas oublier d’appeler ma mère comme chaque fois. Je considère que c’est un peu son anniversaire aussi. En ce jour de ma naissance, elle a eu son premier fils! Et l’avoir au téléphone le soir d’anniversaire c’est comme… renouer le cordon ombiliCall,  un geste que j’essaie de ne pas oublier, enfin quand je n’oublie pas. Mon père? Toujours en pensée Ad vitam aeternam. J’ai aussi oublié de vous dire que cela fait 16801 jours, 552 mois, 2400 semaines que j’oublie des trucs à faire. Problème de mémoire? C’est l’âge, ça attaque…

Pour mon anniversaire, je veux une carte mémoire pour oublier l’oubli.

________________________

PS: J’ai oublié de remercier Nicolas, Éric et Camille qui ont eu une pensée à mon égard sur Twitter. Oups, j’ai oublié les #FF Follow Friday! Thinks Geluck pour l’illustration.

Publicités