Livre ‘’rose‘’ des Écritures: Le «Cantique des Cantiques»…

le-cantique-des-cantique

Cantique des Cantiques? C’est une référence de la littérature que l’on trouve dans… la Bible! Oui, dans le «Livre des Écritures» de l’«ancien Testament», au milieu de mille et une pages.

Que de souvenirs! Que de services rendus! Avec des amis de années jeunesse, on s’en inspirait pour écrire des poèmes, on modifiait deux trois mots sulfureux et le tour était joué! Plagiat? Ben voyons, encore fallait deviner d’où nous venait cette inspiration divine, pas dans les bibliothèques courantes, Internet pas encore développé, on était peinard…

Le Cantique des Cantiques, dit aussi Cantique de Salomon, est un livre de la Bible, situé dans le Premier Testament. Poèmes, chants d’amour alternés entre une femme et un homme, tout y est. Ce sont les textes les plus poétiques que j’ai eu le plaisir de  lire. C’est semble t-il une compilation de différents poèmes du IVe siècle av. J.-C.  Peut être écrit par une femme vu la large place qui y est laissée aux personnages féminins. Va savoir…

Extraits (7.6 à 7.13)

Que tu es belle, que tu es agréable,

Ô mon amour, au milieu des délices !

Ta taille ressemble au palmier,

Et tes seins à des grappes.

Je me dis: Je monterai sur le palmier,

J’en saisirai les rameaux !

Que tes seins soient comme les grappes de la vigne,

Le parfum de ton souffle comme celui des pommes,

Et ta bouche comme un vin excellent …

Qui coule aisément pour mon bien-aimé,

Et glisse sur les lèvres de ceux qui s’endorment!

Je suis à mon bien-aimé,

Et ses désirs se portent vers moi.

Viens, mon bien-aimé, sortons dans les champs,

Demeurons dans les villages !

Dès le matin nous irons aux vignes,

Nous verrons si la vigne pousse, si la fleur s’ouvre,

Si les grenadiers fleurissent.

Là je te donnerai mon amour.

Les mandragores répandent leur parfum,

Et nous avons à nos portes tous les meilleurs fruits,

Nouveaux et anciens:

Mon bien-aimé, je les ai gardés pour toi.

A lire entre les lignes. Écrits sulfureux? Textes profanes? Faut dire que la sexualité et l’érotisme sont naturellement abordés lors des études et débats bibliques comme une dimension respectable de l’amour humain.  Dans les Écritures, la relation amoureuse et sexuelle entre un homme et une femme est considérée comme une bénédiction de Dieu, comme un cadeau inestimable et qu’il faut en profiter tout en restant fidèle à la même personne. Faut voir…

On peut s’étonner de la présence de ce chant d’amour dans la Bible, l’érotisme est peut être spirituel. Relire pour s’en rendre compte. Sinon, décantons  le Cantique

Advertisements

9 réflexions au sujet de « Livre ‘’rose‘’ des Écritures: Le «Cantique des Cantiques»… »

  1. Article intéressant, mais je crois officiellement je crois qu’il a été écrit par le roi Salomon et qui était connu pour être un grand amoureux de femmes, comme tu dois le savoir il avait plus d’un millier d »épouses et de concubines à la vie de sa vie. Un verset du Cantique qui m’a marqué c’est « je suis noire MAIS je suis belle, c’est le soleil qui m’a brulée » comme si l’un empêchait l’autre.

    J'aime

  2. @Paprika971

    C’est vrai que la référence au Roi Salomon est présente. Mais, il est difficile de dater avec certitude Le Cantique des Cantiques.

    ‘’Je suis noire, mais je suis belle, filles de Jérusalem. Etc..’’ est inscrite dans le Cantique des Cantiques de Salomon, dans La Sulamithe (1:5 1 :7, je lis dans la bible). C’est une complainte d’une jeune fille au Roi Salomon, pour prendre rendez-vous, s’offrir à lui etc…

    ‘’Je suis noire, mais je suis belle, filles de Jérusalem. (…) Ne prenez pas garde à mon teint noir ; C’est le soleil qui m’a brûlée. Les fils de ma mère se sont irrités contre moi, Ils m’ont faite gardienne des vignes, Ma vigne à moi, je ne l’ai pas gardée..’’

    Rassure toi @Paprika971, Noire et Belle, Salomon le pensait:’’ Si tu ne le sais pas, ô toi la plus belle des femmes, sors sur les traces des brebis. Et fais paître tes chevreaux. Près des demeures des bergers.

    Et puis, Noire peut ici être interprété comme un simple bronzage accentué, un bronzage parfait d’une fille du Moyen Orient! Enfin, je crois…

    J'aime

  3. Oui j’ai compris qu’il ne s’agissait pas forcément d’une femme de couleur, mais au teint bronzé d’une femme de l’actuelle Palestine ayant passé du temps au soleil, je trouvais juste l’allusion un peu maladroite car elle pourrait être mail interprétée.

    J'aime

  4. Il faut dire que plusieurs versions catholiques de la Bible ont fait l’économie d’y intégrer ce livre, et qu’aujourd’hui encore, il est officiellement une métaphore de l’amour… entre l’Église et son Seigneur. Soupir… pour moi, c’est une injure faite à l’un des plus beaux poèmes érotiques.

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s