Le 10 mai 1981? J’avais piscine! – Vue d’ailleurs -…

Classe…

Melclalex a demandé à des blogueurs de raconter leur 10 mai 1981.

Et vous, ce 10 mai 1981, quel est votre souvenir de ce jour entré dans l’histoire de France?

Difficile de se souvenir avec certitude de ce premier jour des années Tonton à l’ère de TomTom.

Le Tamtam avait résonné dans tout le village, sur la place centrale, à l’ombre du baobab qui jouxte la case de Bulamatadi le griot des cantiques ancestraux, une foule immense festoyait sur les rythmes endiablés du groupe folklorique Ndégué Ezali.

Les anciens (femmes non admises) mâchaient la noix de cola, le nzamba (vin de palme) servit dans un bol -fait avec une noix de coco coupé en deux- circulait de bouche en bouche, selon le rituel d’avènement d’un nouveau Dieu(*).

Non, je deconne! J’étais en Afrique, à Pointe Noire, ville balnéaire sur la côte atlantique. Mon souvenir marquant? Ces pixels informatiques qui progressivement dessinaient le visage du Président élu. Wahoou! Quel génie ? Trop fort la France! Le monde évoluait et on s’était rendu compte de l’avancée technologique par le prisme de cette image. J’étais jeune, je voulais comprendre. Depuis, j’ai fais informatique (entres autres (très) longues études en… Passons. Aussi, il y a eu des klaxons partout dans la ville comme lors des victoires de l’équipe nationale de football! Allez savoir pourquoi…

Ce 10 Mai 2011 pour moi, c’est aussi le 10ème anniversaire de la mise en place de la loi Taubira: Commémoration de la déclaration française reconnaissant la traite des esclaves comme crime contre l’humanité.. M’en fiche des polémiques autour de cette question. C’est écrit dans les textes et cela me fait du bien. C’est tout.

Sinon, j’ai fais en 2009 un ‘’pèlerinage’’ à Château Chinon. C’est beau de visiter les terres de Tonton guidé par Tomtom, c’est pratique. (là je fais un lien entre l’image informatique de l’annonce victorieuse de 1981 et les technologies nouvelles, faut suivre s’il vous plaît, merci !)

Ah oui, j’oubliais, le Président François Mitterrand, j’ai eu l’immense plaisir de le rencontrer à Biarritz en 1994, lors du sommet France-Afrique. J’y étais en tant que ‘’journaliste’’ (j’avais une carte de presse!) pour une radio associative de Lyon Radio Sun FM (101.5). Il s’était arrêté à l’Hôtel de Ville en compagnie de Michel Charasse. Edouard Balladur était 1er Ministre et Alain Juppé, Ministre des Affaires étrangères (déjà !), et c’était bizarre de prendre le même ascenseur qu’Alain Juppé. Je l’ai donc vu avec des (vrais) cheveux! (Juppé), et François Mitterrand en vrai.

Allez, je vous laisse car j’ai piscine…

Et vous ce 10 mai 1981 (vécu ou non) quel est votre avis sur ce jour entré dans l’histoire de France ?

(*) : (Appelez moi Dieu !)

Zidane: ‘’ l’idée de sélectionner voire discriminer des gamins en fonction de ce statut binational est pour moi aberrante‘’

Au sortir du match des olympiques au stade de Gerland, la conversation foot est revenue sur l’affaire des quotas en équipe de France. Certains se réjouissent du ‘’soutient‘’ de Zidane à Laurent Blanc. C’est cette partie de son interview dans l’équipe.fr qui a été retenue par les médias. Qu’a dit réellement Zinedine Zidane ?

‘’ (…) l’idée de sélectionner voire discriminer des gamins en fonction de ce statut binational est pour moi aberrante ‘’

Un petit tour sur les sites sportifs et on se rend compte que sur le fond de l’affaire, notre Zizou national est sur la même ligne que Yannick Noah, Viera et Thuram, sur les propos tenus par Laurent Blanc et son équipe dans cette réunion de la DTN. Zidane émet aussi des réserves au sujet des quotas, qu’il juge ‘’  très limites ‘’.

La lecture du verbatim est sans équivoque sur les aberrations. Mais, on a pu lire ça et là, Vidéo : Zidane défend Blanc dans l’affaire des quotas BFMTV, Laurent Blanc soutenu par Zidane, Barthez et Lizarazu – France Soir, Laurent Blanc « doit rester » selon Zidane – Linfo.re.

Les mots ont de l’importance, le poids des mots capital. Les interprétations aussi

[Autres articles sur le sujet dispo sur le blog].