DSK, Équation mathématique & visite guidée du Sofitel Hôtel…

X=Y ?

Beaucoup de problèmes en politique comme en mathématique ou encore en économie consistent à chercher des explications logiques, des nombres complexes, des variables explicatives. Les équations sont un formidable outil de réflexion. Le PS à un problème. Dans ce billet, on va essayer de résoudre cette équation de mathématique présidentielle.

Résoudre cette équation mathématique, niveau primaire(s)

Soit PS, un groupe politique à gauche de l’échiquier . Domaine de définition, France. Soit deux candidats (deux variables X et Y), avec X=Jospin et Y=DSK

1ère question: Dites pourquoi : 15 mai 2011 = 21 avril 2002

Vous pouvez utiliser les documents suivants pour résoudre cette équation.

Doc1. Sexe et politique, un couple qui dure…

.

Doc2. Lionel Jospin se retire de la vie politique (21 avril 2002)…

Doc3. DSK (se) tire (une balle) au Sofitel Hôtel Manhattan (15 mai 2011)

2ème question: X et Y sont-ils ≥ 0? Y a-t-il une corrélation entre les deux variables? Est ce que X=Y? (X= Y signifie : « x est défini comme étant un autre nom de y »). Si oui, justifiez votre réponse dans les commentaires…

(Vous avez 12 mois, Allez au boulot!).

Publicités

10 réflexions au sujet de « DSK, Équation mathématique & visite guidée du Sofitel Hôtel… »

    1. Romain
      Utilise les applications affines (dont les applications linéaires associés sont des homothéties…)…
      Creuse…

      J'aime

  1. Bonjour,

    Il y a d’autres variables à intégrer comme le brushing (pour être frisé comme un mouton ou pas), les problèmes de vue (myope comme une taupe ou presbyte), la sujétion à la pipe (à tabac, hein!), … etc.

    😉

    J'aime

    1. Briavel
      L’idée, c’est d’intergrer d’autres variables tests. Exemple, la variable  »doute » Modulo  »innocent ».

      Piste
      tu dois calculer Y= X exposant e modulo i
      voici comment procéder :
      tes variables sont :
      e1,expo,m,i1,x,c:real;

      //Encryptage par le tiers de Y par calcul de X
      //X = Y exposant e (modulo i)
      ////////Calcul de Y exposant e
      Y:=strtofloat(EM.Text);
      e1:=strtofloat(Ee.Text);
      expo:=exp(e1*ln(m));

      Je te laisse finir… 🙂

      J'aime

  2. Réponse à la première question
    Considérons que X et Y ne sont pas que des élements unitaires mais sont définis par deux trajectoires dont l’objectif est un point dans l’infini. Considérons que ce point soit traduit par la présidence.
    Pour résoudre l’équation nous poserons 3 inconnues supplémentaires :
    A = le nombre d’années dans un ministère,
    B = le nombre d’affaires personnelles portées par les médias et ayant une interaction avec le résultat de l’équation
    C= le nombre de présidence gagnée
    On pose le problème selon les équations suivantes
    X = AxBxC
    Y = AxBxC
    Or quelque soit la valeur des inconnues A et B, C est toujours égal à 0 dont AxBxC=0
    Donc X=0 et Y=0
    Donc X=Y.
    CQFD

    J'aime

  3. @unpeudematch

    C’est une démarche qui peut se tenir sauf que le point dans l’infini (E) Élysée a pour domaine de définition [ + ; -oo [ « -oo » = – infini .
    et, la tangente avec l’axe (x) des valeurs morales est parallèle au Cosinus des idées…
    Essaie plutôt d’utiliser le théorème de Pythagore. 😉

    Rappels

    1. Théorème de Pythagore:le carré de l’hypoténuse d’un triangle rectangle est égal à la somme des carrés des côtés.

    2. Cosinus: Le cosinus d’un angle est un nombre qui est égal à la longueur du coté adjacent à cet angle divisé par la longueur de l’hypoténuse.

    J'aime

  4. Ok alors c’est reparti avec les cosinus
    Prenons donc l’axe des ordonnées(y) et l’axe des abscisses(x).
    Positionnons sur le graphique un triangle équilatéral rectangle dont l’un des point est l’intersection des 2 axes. C’est le point A.
    B bouge sur l’axe des abscisses des valeurs morales et C sur l’axe des ordonnées du travail. Pour atteindre (E) qui est l’Elysée, il faut un équilibre entre AB et AC afin que l’ange alpha EAB soit optimal et donc à 45°
    Or pour Y, AB tend vers +00 et AC tend vers zero donc cos alpha tend vers zero
    OR pour X, AB tend vers zero et AC tend vers +00, donc cos alpha tend vers 1.
    Or la trajectoire idéal pour AE est un angle à 45° et donc à cos 45=0,7
    Pour trouver l’équilibre il ya donc un pré requis pour X et Y. Il s’agit d’avoir AB=AC.
    Or ni X ni Y n’ont ce pré requis.
    donc X=Y dans leur non atteinte de (E).
    cqfd (même si ç est tiré par les cheveux)

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s