[La rue meurt…] Il paraît que Nicolas n’est pas le père du bébé …

La rumeur flambe sur les réseaux. Information un jour, désinformation le jour d’après. Non, la rumeur n’est pas le propre d’internet. C’est une tradition sociale aussi vieille que le monde.

Tout le monde le sait, elle attend un heureux événement. Ce n’est plus une rumeur, mais une certitude. L’information n’a rien d’exceptionnel cependant, certains prétendent que Nicolas, son compagnon depuis quelques temps ne serait pas le père du bébé…

Je tiens l’information d’une amie de sa coiffeuse. Dans les artères de la ville, particulièrement dans le très chic quartier de la place de l’Etoile, on pense que sa ‘’vie passée‘’ est toujours ‘’présente‘’. Et, Nicolas fort de son influence dans certaines officines n’est pas sourd à cette vague de révélation sur cette paternité.

Enceinte oui. Mais de qui? Le saurions-nous un jour? Pas si sûr car, dans ce milieu spécifique, certaines choses mettent du temps avant d’être rendues publiques. Souvenons-nous de l’enfant caché de François, du fils (toujours caché) de Jacques et, récemment de la fille dont Bernard n’est pas le père.

Le connaissant, mon ami Nicolas est capable de s’en accommoder, tant qu’il peut en tirer profit. C’est tant mieux. Gageons qu’il prendra le temps de s’en occuper en bon père de famille. La famille, c’est sacré et, y grandir avec l’amour de ses deux parents (quels qu’ils soient) est souhaitable et, loin de la vie médiatique.

Au diable donc les préjugés racontés, assenés. Exit ces rumeurs sur les tranches de vie. Mettons fin aux légendes urbaines, à l’anecdotique, à la désinformation, aux controverses particulièrement médiatiques. Revenons  à l’essentiel.

Et, la rue meurt… est visible chez Yann, à Bicêtre, chez FalConhill, Melclalex, ou voir David. C’est Guy l’épicier qui en parlait en premier. La machine à fabriquer la rumeur est disponible chez @intox2007.