Rigueur budgétaire: Nicolas Sarkozy trahi par un graphique…

Nicolas Sarkozy a écrit une lettre aux parlementaires pour inscrire dans le marbre de la constitution, la rigueur budgétaire sur les finances publiques. Très bien! La question sur la constitutionnalité de cette démarche se pose, mais passons….

Personne n’a oublié la phrase suivante de Nicolas Sarkozy en 2007: ‘’Je m’engage à gérer les finances publiques de la France comme un bon père de famille‘’. Alors, regardons ce qu’il a fait, notre bon père de famille…

Étonnant non?. Donc, sans commentaires. L’excuse de la crise n’est pas recevable car, d’autres pays ont su tirer leur épingle du jeu.

C’est le banquier de la famille qui doit être content. La règle d’or des finances publiques ne peut être une nouvelle promesse électorale. Ces deux graphiques sont tirés d’un billet détaillé de N. Jegoun: ‘’Nicolas Sarkozy : le budget à la lettre ‘’.

En conclusion

‘’Nicolas Sarkozy n’a aucune leçon à donner, il a même plutôt une repentance à avouer: c’est sous son mandat que les comptes publics se sont dégradés avec la plus grande rapidité et, hélas, la plus grande intensité‘’

François Hollande, 26 juillet 2011.

A défaut d’une modification de la constitution, il serait peut être plus simple de changer de chef de famille

Publicités

56 réflexions au sujet de « Rigueur budgétaire: Nicolas Sarkozy trahi par un graphique… »

    1. La question n’est pas là… Les circonstances économiques sont évidemment à prendre en compte mais c’est à cette période, aussi, qu’ont commencé à prendre effet les premières mesures de Nicolas Sarkozy, notamment la loi TEPA. Il est d’ailleurs tout à fait normal que la dette augmente quand ça va mal (il y a moins de rentrées fiscales et des mesures de relance – dépenser du pognon – sont nécessaires pour soutenir l’activité).

      Mais la question n’est pas là, non plus : avec son annonce, Nicolas Sarkozy essaie de donner une leçon de morale à la gauche sur sa capacité à bien gérer.

      Or, force est de constater, que depuis 1993 (avant, heu…), c’est uniquement la gauche qui a été capable de gérer correctement. Ca va faire 20 ans ! La droite a augmenté la TVA de 2% en 1995, et depuis 2002, elle s’efforce de diminuer les impôts que payent les gens en fonction de ce qu’ils gagnent et d’augmenter ceux qu’ils payent en fonction de leur consommation. C’est une erreur de gestion majeure (sans compter que c’est totalement injuste).

      Enfin, quelques soit la conjoncture économique, c’est la gauche, elle seule, qui a eu une fois le contrat de remettre de l’ordre dans la dette et le déficit, pour répondre à un contrat (celui de stabilité que nous avons avec nos partenaires Européens) et c’est la seule droite qui a enfreint ce contrat en ne prenant aucune mesure.

      Et pendant que la gauche prenait des mesures pour résoudre le déficit, elle réussissait à faire baisser la TVA d’un point.

      J'aime

    2. La, on est dans le debat partisan, et pas dans l’analyse objective. Mais le fait est que le Canada a connu une amelioration de son PIB en 2009/2010 alors qu’il diminuait en France: http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/110429/dq110429a-fra.htm
      je ne pretend pas que Sarko ait fait ce qu’il fallait faire, mais simplement qu’un graphique est detourne, sans analyse, pour servir un discours partisan. Je ne suis pas certain que ce soit la meilleure methode pour convaincre…

      J'aime

  1. Bonjour
    Sur les 11 points d’augmentation de la dette quel est le nombre de points attribués à la crise ?
    Difficile de tirer des conclusions objectives juste avec ces 2 graph

    J'aime

    1. Oui, mais c’est Sarko qui a provoqué la gauche sur le terrain de la dette… Les graphes sont justement particulièrement objectifs. Trop facile, le « c’est de la faute à la crise » quand on parle depuis cinq ans de mettre en place une régulation financière et qu’on ne fait rien, à part une mesure en trompe l’oeil.

      J'aime

  2. En 2010 la dette des USA était de 84% son PIB et la France de 82,5 %… Donc ton deuxième tableau est faux en même il prouvait l’inverse de ce que tu affirmait plus haut: »L’excuse de la crise n’est pas recevable car, d’autres pays ont su tirer leur épingle du jeu » et évidemment que si, il y a eu récession + augmentation des taux d’intérêts des banques donc augmentation de la dette..

    J'aime

    1. Je constate d’ailleurs que tous les pays ont vu leur dette augmenté depuis 2008, je ne vois donc pas en quoi le graphe montre que certains pays ont « su tirer leur épingle du jeu ».

      Cordialement,

      J'aime

  3. Merci à Nicolas d’avoir assurer le SAV de ce billet.

    @Gauthier
    On ne doit lire le même graphique. Les statistiques sur le PIB des USA sont dispo sur le Net. En cherchant un peu…
    L’excuse de la crise n’est pas recevable en ceci: Le Canada a baissé est passé de 90% en 1999 à 74.3%. Nous (lire le graphique) Et, on sait tous que le Canada (proche des USA) n’a pas connu  »la crise » c’est ça? Ben voyons

    Aussi, L’économie Allemande (proche de nous) ne souffre pas de la même carence budgétaire…

    J'aime

    1. Je ne sais pas d’où vous sortez vos informations M. Bembelly, mais pour l’Allemagne, vous avez tort : http://www.google.com/publicdata/explore?ds=ds22a34krhq5p_&met_y=gd_pc_gdp&idim=country:de&dl=fr&hl=fr&q=dette+publique+allemagne#ctype=l&strail=false&nselm=h&met_y=gd_pc_gdp&scale_y=lin&ind_y=false&rdim=country_group&idim=country:de:fr&hl=fr&dl=fr

      La France, en termes de % du PIB est moins endettée que l’Allemagne.

      Bien cordialement,

      J'aime

    2. Et je me permet d’ajouter que CERTES, la dette du Canada a bel et bien baissée (vous avez raison de le souligner) depuis 1999, mais elle est remontée lors de la crise comme pour tous les états développés occidentaux.

      Donc l’excuse de la crise est valable si l’on pose la question en ces termes. Mais au fait M. Bembelly, une discussion bien plus profonde vaut le coup d’être abordée : Quel est votre avis sur la loi 73-7 du 3 janvier 1973 qui empêche la France d’emprunter à taux 0 à la banque centrale, et qui a été institutionnalisée dans l’article 104 de Maastricht et l’article 123 de Lisbonne ?

      Bien cordialement,

      J'aime

  4. @Lior me demande

     »Quel est votre avis sur la loi 73-7 du 3 janvier 1973 qui empêche la France d’emprunter à taux 0 à la banque centrale, et qui a été institutionnalisée dans l’article 104 de Maastricht et l’article 123 de Lisbonne ? »

    Très simple.
    Cette loi qui s’applique depuis 1973 n’ a pas empêché TOUS les gouvernements antérieurs à François Fillon de respecter l’équilibre budgétaire jusqu’à l’arrivée de Nicolas Sarkozy. C’est tout.

    J'aime

    1. Heu « TOUS les gouvernements antérieurs à François Fillon de respecter l’équilibre budgétaire » ???

      Je vous donne ce graphique que j’ai trouvé en tapant dans Google « Déficits France » et qui vient donc (premier lien) de chez Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Public_Deficit_of_France.png

      Comme on peut le constater très simplement, c’est bel et bien à partir de 1974/1975 que les déficits commencent à se creuser. Et on constate d’ailleurs qu’aucun gouvernement depuis n’arrivera à relever la tête.

      Je ne comprend donc pas votre réflexion, soit je suis débile ou mal informé, soit vous êtes malhonêtes, ou alors vous prenez en compte des paramètres que le graph de Wikipédia ne prend pas en compte.

      Bien cordialement, et merci d’avoir répondu.

      J'aime

  5. Je déteste Sarko mais franchement, l’article ne va pas bien loin … :
    Les conséquences de la crise sur la dette dépendent de 2 choses :
    – la structure éconimique du pays (selon le type d’économie, le pays ne va pas avoir les mêmes effets, cf Irlande, Islande et Allemagne). Et quelquesoit qui est au pouvoir à ce moment là, ça ne change rien.
    – la réaction des dirigeants et effectivement cette partie là est imputable à Sarkozy. Mais on ne sait pas combien représente cette part là par rapport à l’autre.

    => La réaction de Francois Hollande est au mieux incomplète, au pire débile.

    @Nicolas
    En quoi l’augmentation des impots sur la consommation est « une erreur de gestion majeure » ?
    Je suppose que c’est le raisonnement « les gens consomment moins, la croissance diminue, donc l’économie va mal ». Mais avec un raisonnement tout aussi simpliste, la gauche a augmenté les cotisations sociales (c’est à dire l’impot sur le travail) ce qui favorise le chomage.

    Sinon, entièrement d’accord sur le coup de la régulation financière, Sarko lance des leurres mais ça n’a jamais été son objectif. En même temps, la régulation financière n’a jamais été non plus un grand thème au PS .. avec une europe qui force ses membres à plus de libéralisme, tout cela commence à être difficile.

    Enfin, pour l’augmentation de la dette sous la gauche, on voit que sous l’ère mitterrand elle augmente… Mais sinon, sous Jospin ça a l’air pas mal mais là encore, à comparer avec la conjoncture économique mondiale..

    J'aime

  6. Romain,

    « Je suppose que c’est le raisonnement « les gens consomment moins, la croissance diminue, donc l’économie va mal » » Pas du tout. D’une part ça supprime une source progressive (et donc plus juste mais surtout, on ne va pas chercher le pognon où il est : chez les gens qui en gagnent et qui vont le dépenser dans des machins où on ne paye pas de TVA, notamment l’immobilité) et d’autre part ça fout en l’air l’équilibre de la structure des recettes.

    Quant à la taxation du travail, trouve moi les chiffres prouvant que la gauche l’a fait… Tu verras plus les exonérations liées aux 35 heures. Par contre, quand la droite augmente l’âge de la retraite, c’est bien une augmentation de la taxation du travail…

    J'aime

  7. Réponse au second commentaire de Nicolas : le fait que les déficits diminuent ou se stabilisent sous les gouvernements de gauche (c’est également constaté dans d’autres pays européens) ne signifie pas pour autant que c’est le fait des gouvernements de gauche (corrélation n’est pas causalité !). Il paraît plus probable qu’une troisième variable « cachée » explique à la fois la présence d’un gouvernement de gauche et une meilleure gestion des finances publiques : la conjoncture économique. Il y a en effet un fort lien entre l’état de l’économie et les majorités politiques : en cas de crise (telle l’actuelle) les populations se replient sur elles-mêmes, accusent certaines minorités, permettant ainsi aux partis de droite de prendre le pouvoir. Et regardez brièvement les étiquettes politiques des gouvernements en Europe : ils sont principalement de droite, au moins pour les grands pays (Allemagne, France, Italie, UK). Même aux États-Unis, Obama doit composer avec une majorité républicaine à la Chambre.

    Réponse à l’article : plus généralement il est difficile de conclure quoi que ce soit à partir de la superposition de ces deux graphiques. Quelle part de l’explosion de la dette est liée à la crise, et quelle part est liée à la politique du Président de la République ? Il faudrait réaliser une étude économétrique (c-a-d toutes choses égales par ailleurs) pour obtenir une réponse.

    J'aime

    1. Études économétriques? Ben voyons… Je propose aussi qu’on aille voir le sorcier du village de Karougou dans l’arrière cour de la Tribu des Ougadougabou…

      Faire simple. Fichons la paix à la crise! C’est la pire gestion des fonds publics depuis 50 ans! (De l’avis unanime de toutes les statistiques…)

      J'aime

    2. « Études économétriques? Ben voyons… Je propose aussi qu’on aille voir le sorcier du village de Karougou dans l’arrière cour de la Tribu des Ougadougabou…
      Faire simple. Fichons la paix à la crise! C’est la pire gestion des fonds publics depuis 50 ans! (De l’avis unanime de toutes les statistiques…) »

      Et Galilée répondit : « Et pourtant, elle tourne !’ (traduit par : Et pourtant, il y a des chercheurs sérieux et non partisans !).

      La remarque d’Olivier étant bien entendu fondée.

      J'aime

  8. Dette en % du PIB aux USA en 2010 : 60,3% !!!FAUX !!!
    ça tape près des 90% pour 2010 et ils sont pas loin des 100% actuellement.

    « L’excuse de la crise n’est pas recevable car, d’autres pays ont su tirer leur épingle du jeu. »
    Oui, mais ce graphique ne le montre pas du tout.

    Même si la conclusion est juste, il faut revoir la démonstration.

    J'aime

  9. On notera que la dégradation a commencé dès 2007 soit un an avant la crise. Ce qui prouve que ce problème de dette est un problème des entrées et non des sorties.

    J'aime

    1. D’accord et pas d’accord à la fois.

      Je suis d’accord que c’est un problème d’entrées d’argent, et que beaucoup de cadeaux ont été faits qui n’auraient pas du être faits.

      Mais je suis ne suis pas d’accord pour dire que les sorties ne sont pas un problème, car je crois pouvoir constater que l’entièreté de notre impot sur le revenu, ce que je paye de ma sueur et de mon travail, ne va pas à la France, mais aux créanciers de celle-ci, Les institutions financières privées, plus sobrement appelées : Les marchés.

      Or ce que nous leur remboursons, ce n’est même pas ce qu’on leur a emprunté, mais les intérêts cumulés ! Il existe une solution beaucoup moins onéreuse pour emprunter de l’argent : s’adresser à sa banque centrale, mais ça, en Europe, c’est NON (article 123 du traité de Maastricht).

      Bref, certes on rentre pas assez, mais certes on en sort bien trop pour payer des banquiers déjà riches et irresponsables; Non, je ne suis pas populiste, je connais simplement le chiffre exhorbitant d’intérêts versés aux marchés financiers au lieu de l’être dans les infrastructures, la santé, l’éducation, la recherche et l »emploi par exemple.

      Cordialement,

      J'aime

  10. Déjà, il faudrait commencer par utiliser des graphiques qui donnent le même chiffre en 2010, et en comptant que le PIB a aussi diminué, je ne pense pas avoir besoin de vous expliquer le calcul…

    J'aime

  11. @Bembelly non ce n’est pas mon avis, ce sont les chiffres.
    Quand on fait une démonstration, aussi pertinente soit elle, celle-ci ne vaut rien si elle se base sur de fausses affirmations. Quelles sont tes sources ?

    Voici les miennes. Et ce n’est pas mon avis, ce sont les chiffres communiqués par le bureau de la dette publique du trésor américain.

    http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2010/06/03/la-dette-publique-americaine-passe-la-barre-des-13-000-milliards-de-dollars_1366941_3222.html

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/economie/20100603.OBS4921/la-dette-publique-us-culmine-a-plus-13-000-milliards-de.html

    http://lexpansion.lexpress.fr/economie/la-dette-des-etats-unis-depasse-les-13-000-milliards-de-dollars_233468.html

    Et sinon il y a pas besoin d’aller chercher très loin : Wikipédia qui accompagne tous les chiffres de sources officiels. http://en.wikipedia.org/wiki/United_States_public_debt

    Et si tu veux allez piocher à la source : http://www.treasurydirect.gov/NP/BPDLogin?application=np

    @Nicolas : Il n’y a aucune évidence de démontrer. Ces 2 graphiques ne veulent absolument rien dire et ils vont à l’encontre de la démonstration. Ils ont été construit pour démontrer une conviction et ils ne partent pas de faits.

    Mais je le redis, je suis d’accord sur l’incompétence de ce président à gérer nos économies et sur ce merveilleux coup politique qu’est la « règle d’or ». Il me fait penser à ce joueur de casino névrosé qui vendrait même ses gosses pour continuer à jouer et qui va se faire lui même interdire de jouer pour se soigner.

    J'aime

  12. J’aimerais le même graphe pour le déficit budgétaire (sur la même période de temps ~ 15-20 ans); ça m’aiderait beaucoup pour mes discussions lors des repas familiaux..

    J'aime

  13. Bonjour,

    Je découvre ce blog, j’y reviendrai plus souvent. Bravo pour votre courage et la pertinence de vos propos en ces temps de rabaissement du pays des  » Droits de l’Homme ».

    A bientôt sur mon blog

    Foss !

    A2N

    J'aime

    1. Ca laisse donc présager que vous n’avez pas lu les commentaires que certains lecteurs ont posté ?

      Personnellement je ne vois aucun courage à expliquer tout et n’importe quoi à l’aide de graphiques qui ne disent justement en aucun cas ce que dit ce billet.

      Cordialement,

      J'aime

  14. Papier tres partisan. Augmenter la dette pour des investissements ou en periode de crise n’est pas la meme chose que pour compenser l’augmentation de depenses courantes liées a l’augmentation du nombre ou des salaires des fonctionnaires.
    Je suis toujours etonné que qqun de gauche puisse continuer a affirmer que la gauche gerera mieux que la droite alors qu’elle ne parle que d’augmenter les dépenses courantes. Pas assez de fonctionnaires, augmenter le salaire mini, les couvertures diverses et variées, le tout sans jamais parler des recettes.
    En fait point besoin de graphiques pour comprendre la politique en France :
    la gauche augmente les depenses, la droite diminue les recettes. Au final la dette peut augmenter dans les 2 cas.
    Camarade choisit ton camp

    J'aime

    1. Partisan? En tout cas, l’explosion des finances publiques actuelles est le fait de la droite.
      75 milliards d’euros de cadeaux fiscaux expliquent en partie cette logique économique qui plombe nos finances.

      J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s