Nafissatou Diallo: Non, ma ‘’mélanine‘’ n’est pas caution solidaire…

L'envers de la négritude...

Je suis noir et je ne soutiens pas Nafissatou Diallo. J’exprime ici un avis suite à un échange sur Twitter avec une amie Anna G. avec qui j’ai eu le plaisir de partager des combats justes ces derniers temps: Révolution du Jasmin, Crise ivoirienne

Dans le jeu du Follow Friday, elle m’a expliqué qu’elle n’avait pas lu mon billet sur l’explosion du déficit budgétaire depuis les années Sarkozy. Ceci parce que j’avais exprimé mon attachement à la présomption d’innocence de DSK. Dommage…

Depuis la sortie médiatique de la ‘’présumée victime‘’ et, la montée de la ‘’Black Community‘’ derrière la ‘’sœur Nafi‘’, j’ai pris la liberté de ne plus m’exprimer sur cette affaire. Permettez que je sorte de ma réserve pour une petite mise au point et dire ‘’ce que je pense‘’

Non, Nafissatou Diallo n’est pas ‘’ma sœur‘’ et, le communautarisme ambiant n’est pas l’angle juste pour une approche apaisée de la désormais affaire ‘’Nafissatou-Banon‘’.

Ces derniers temps, les féministes de tous bords se sont appropriées le ‘’Cas Diallo‘’ pour des revendications et règlements de comptes de tous genres. Depuis les révélations de Cyrus Vance Procureur de New-York sur les mensonges de la plaignante (je dis ‘’plaignante‘’ et pas ‘’victime‘’), le soufflet est comme retombé. La fin de la liberté sous caution de DSK, les reports successifs des audiences ont fini par apaiser les esprits, certains esprits. La justice américaine suit son cours en dépit de la médiatisation communautaire de ces derniers jours. Et, en France, la situation des immigrés  est des plus dramatiques: Invectives publiques, remarques de bas pages, sous entendus multiples, coupables et responsables de tous les déficits publics, etc… Silence, on tourne…

Elle s’est exprimée? Très bien! Ce n’est pas ma guerre… Ma Négritude n’est pas liée à la mélanine. Elle ne saurait se baser sur des aspirations inféodées sur la seule appartenance géographique, linguistique ou religieuse.

Être noir, ce n’est pas faire montre d’une ‘’solidarité mélaninée‘’ à tout va. Je n’oublie pas les qualificatifs et éloges à son égard: sérieuse, religieuse, calme etc.… Elle est sortie de sa tanière, s’est exprimée enfin!!  Et, j’ai mal à ma négritude

Il est des causes avérées pour lesquelles  il y a lieu de s’impliquer: la montée des extrémistes en France , en Europe, dans le monde,  la famine dans la Corne de l’Afrique, la front nationalisation de l’UMP (Nouveau parti d’extrême droite?), les sans-abri, les invectives du gouvernement sur les immigrés, les discriminations raciales , le mal-logement, le chômage, les quota chez les bleus (pas que), les Botzaris#36, la Syrie,  les récréations verbales des politiques et certains journaleux, etc… L’échéance électorale approche et le risque d’un 21 Sarkozy 2012 est très présent …

Alors,  la ‘’Nafissatou-Banon’’… Non, ma mélanine n’est pas caution solidaire

.

Publicités

46 réflexions au sujet de « Nafissatou Diallo: Non, ma ‘’mélanine‘’ n’est pas caution solidaire… »

  1. Pourquoi ne parler de « communautarisme ambiant » que pour Nafissatou? DSK est bien soutenu en premier par sa propre communauté, aux USA comme en France.

    En tout cas, moi je suis blanche, je n’ai donc pas de solidarité « de mélanine » avec la jeune guinéenne, mais bien une soidarité féminine. On voit bien dans ce cas comme il est encore difficile pour une femme de porter plainte pour viol ou agression sexuelle – surtout contre un notable !

    J'aime

    1. Vrai pour les plaintes pour viol.
      La soutenir par solidarité féminine est un choix. Ne pas la soutenir l’est tout autant. Et cela ne peut être considéré comme un appel au viol, NON.

      J'aime

    2. Merci. Je me suis dit exactement la même chose que vous. L’auteur du blog n’a certes pas la mélanine solidaire, mais la masculinité solidaire, oui, à l’évidence! En fait, ce papier est un prétexte pour dire qu’il n’est pas frère avec tous les noirs (ce que je peux comprendre), mais de là à passer au prétexte de ne pas défendre Nafissatou (une femme avant que d’être noire)… je comprends pas trop, en fait.

      J'aime

  2. Merci @Polyanna.
    Ce billet est la preuve d’une masculiniste évidente comme par hasard votre billet ne prend pas en compte le fait que les versions de la défense de DSK changent en fonction des preuves : http://goo.gl/PF5gR et je vous retourne un argument du même niveau que votre billet: « seul un noir capable de violer une femme peut encore parler de la présomption d’innocence de DSK ».
    Apres cela l’on s’étonne que personne ne puisse rien faire contre les viols en RDC.

    J'aime

  3. Merci @Polyanna.
    Ce billet est la preuve d’un parti pris masculiniste évident, comme par hasard votre billet ne prend pas en compte le fait que les versions de la défense de DSK changent en fonction des preuves : http://goo.gl/PF5gR et je vous retourne un argument du même niveau que votre billet: « seul un noir capable de violer une femme peut encore parler de la présomption d’innocence de DSK ».
    Apres cela l’on s’étonne que personne ne puisse rien faire contre les viols en RDC.

    J'aime

  4. Bof, je ne vois pas ce que le fait d’être noir, ou blanc, une femme ou un homme peut avoir avec cette histoire, si on veut bien s’affranchir de tout les préjugés : il faut tous les bannir. De même qu’on ne peut refuser pour DSK la présomption d’innocence, on ne peut refuser à cette femme un soutien moral. Ou au moins avoir la décence de se taire, contrairement à tout ces classieux amis de DSK qui ont cru bon l’accuser de prostitution, de mensonge, et mille autres maux…

    J'aime

  5. Merci pour ce billet plein de bon sens. Je suis une femme, j’ai été victime de viol (il y a longtemps), mais je ne soutiens pas Nafissatou Diallo (qui n’a pas la même couleur que moi), ni Anne(ou Marie)-Caroline Banon (qui a la même couleur que moi). Il y a des femmes qui mentent et il y a des hommes qui mentent. Violer une femme est grave, mais ruiner la vie d’un homme en l’accusant injustement est grave aussi : souvenons-nous de celui qui vient de sortir de prison, où il a passé plusieurs années en étant innocent !

    La récupération « raciale » orchestrée par l’avocat de Diallo est inacceptable: dans tous les cas, ce n’est pas une affaire de couleur. Ce ne sont pas non plus « les hommes contre les femmes » – non, il s’agit de savoir si cet homme-là a commis les faits dont l’accuse cette femme-là (sinon ces deux femmes). Il y a tellement d’incohérences dans les versions successives de Diallo qu’on a le droit d’y réfléchir et d’essayer à imaginer les évènements… et là, plusieurs choses deviennent douteuses. La solidarité féminine, coûte que coûte ? Non, la vérité serait mieux. Au fait, je ne suis pas fan de DSK non plus 🙂

    J'aime

    1. Courageux témoignage… Touché!.

      Ce qui m’inquiète, c’est la récupération de cette affaire à d’autres fins:

      – Par les pseudos féministes de tous bords. A trop vouloir servir des causes justes sans aucune retenue, on finit par les desservir….

      – Par le pseudo communautarisme à la con. C’est un problème entre un homme et une femme et non celui des noirs contre les blancs ou l’inverse. Le brillant avocat Kenneth Thompson joue une partition personnelle, les black de New-York une lutte sociale en vue des élections à venir. Le Procureur Vance joue sa réélection. Mettre dans la balance les électeurs noirs, c’est bien joué. Ils luttent pour autres choses que le viol supposé de Mlle Nafissatou Diallo….

      Barack OBAMA n’a pas été élu que par les noirs. Ne pas pousser les autres américains à un repli identitaire. La négritude n’est pas un repli identitaire

      Pour finir, le soutien communautaire c’est comme les antibiotiques, c’est pas automatique…

      J'aime

    1. Merci pour l’info (je le laisse)
      Mais, il n’est pas question ici de faire le procès de qui que ce soit. Ce billet est un avis sur l’obligation que veulent instituer certains à prendre position pour Nafi parce que tous noirs, sinon on est taxé de violeur potentiel… ou de je ne sais quoi d’autres..

      J'aime

  6. « … par les pseudos féministes de tous bords« : que voilà une inélégante façon de disqualifier le féminisme (en ne disant, par ailleurs, strictement rien de concret, ni d’étayé). En manifestant ce mépris pour une cause qui m’est chère (et qui devrait l’être à tout être humain humaniste qui probablement a une mère, une sœur, une fille, une amie, une femme qu’il aime), vous avez, pour moi, tout dit.
    A bon entendeur, salut!

    J'aime

  7. On peut aussi lire…

    DSK a-t-il été parfois violent avec vous?

    Kenneth Thompson m’a aussi posé la question. C’est quoi la violence? Un homme qui vous plaque au mur et qui vous embrasse, c’est violent? Il y a violence et violence. Pour moi, ce n’était pas violent. Il ne l’a jamais été avec moi. Ni physiquement ni verbalement. Je considère notre relation davantage comme de la passion que comme de la violence. Nous étions dans une relation consentie. Donc, même s’il l’avait été dans l’intimité, ça ne regarderait que nous.

    Avez-vous la conviction qu’il a pu violer Nafissatou Diallo?

    Franchement, je pense qu’il y a eu une relation entre eux, une relation forcée. Je ne sais pas s’il s’agit de viol. C’est un homme qui est physique, donc il est tout à fait possible qu’il ait étreint cette femme de façon brusque ou brutale. Mais on en revient toujours à la même question: qu’estce que la définition exacte de la violence? Dominique m’a étreinte parfois de façon brusque, mais, pour moi, c’était de la passion, pas de la brutalité. Cette femme dit qu’elle a lutté, je veux bien la croire. Mais ça m’étonne un peu, car, d’après mes souvenirs, Dominique n’est pas le genre d’homme qui a besoin de forcer. C’est là que la manipulation séductrice intervient peut-être. La force n’est pas le moyen qu’il utilise… Il utilisera le charme, définitivement, mais pas la force…

    Même si on lui résiste?

    Je ne peux pas répondre dans le sens où je ne lui ai jamais résisté. Il ne m’a jamais forcée à faire des choses que je ne voulais pas faire. Je dirai qu’il est plus charmeur que violent.

    etc…

    http://www.illustre.ch/DSK-maitresse-FMI_114733_.html

    J'aime

  8. Perso, je n’ai JAMAIS dit que qui ne soutenait pas Nafissatou était un(e) violeur/use potentiel(le). Je dis que il n’y a qu’un crime où c’est le passé et la moralité de la victime qu’on passe au crible, c’est le viol. Vous vous faites braquer votre sac à main par un malfrat, même sans témoin, personne (PERSONNE) ne vous demande si vous vous prostituez, si vous mentez ou avez menti, etc. Curieux, non? Résidu du patriarcat? Je le crois.

    (…)

    J'aime

  9. Ha, au fait, vous noterez que je n’emploie pas le « tu » en vous parlant et que vos commentaires narquois du style « tu sais quoi, je t’adore » ne démontrent, à mon avis, qu’une absence d’arguments. D’autre part, le mépris que contient ce genre de commentaires ne vous fait pas honneur et me confirme que vous devez manquer de fibre humaniste féminine. Dommage, vous devriez essayer, ça vous change la vie 😉

    J'aime

    1. Si c’est une invitation…
      Merci d’avoir exprimé ton avis et, pour ce weekend partagé.
      Finalement, je crois que, je t’aime bien… 😉

      MERCI.

      J'aime

  10. Hello, justement je t’avais taggé et invité à te mettre dans la peau d’une femme…où ça en est ? La socialisation des garçons les rend peu capables d’empathie pour les femmes parce que la pire injure qu’on peut leur faire c’est : t’es une fille, t’es une gonzesse, tu as (les mains, les pieds, les idées, je ne sais quoi) d’une fille, fillette, femelette, pisseuse etc…
    Alors maintenant, petit cours d’empathie, je te laisses imaginer (je copie/colle un truc écrit pour un dénommé Jo le Tirailleur sur un autre blog) :
    tu travailles comme garçon d’étage dans un hôtel ultra luxe, toi t’es juste une merde qui nettoie, tu vois. Ce job t’as galéré à mort pour l’avoir et tu as un môme à nourrir. Si tu le lâches tu es à la rue. Tu la connais pas mais Christine Lagarde crèche dans la suite à 3000 dollars la nuit que tu débarrasses. Elle se pointe à poil devant toi et t’attrape les couilles en t’expliquant que t’es trop craquant. Toi tu sais bien que c’est une cliente, les clientes c’est sacré. Que va dire le patron si tu envoies une mandale à cette pétasse qui se gêne pas. Tu en appelles à sa compréhension humaine : non mais je vais perdre mon job, ma’am, faites plutôt pas ça.
    Mais elle elle est dingue, elle veut se payer un petit enculé qui flippe pour son job, elle s’en tape de ses problèmes. Elle veut. C’est la cheffe, t’as qu’à t’écraser. Elle te serre les couilles à te les écrabouiller. Tu flippes, t’essaie de te barrer mais elle boucle la porte. Et te fout un coup de pied dans le tibia qui te fait te plier en deux. Elle en profite pour t’étaler par terre et elle s’assoit sur ta bouche, s’y branle et te laisse comme une pauvre merde te nettoyer la tronche de sa glaire pendant qu’elle s’habille et se casse sans un regard pour la pauv’merde que tu es.

    J'aime

  11. J’ajoutes que les médias ont calomnié Diallo et calomnie maintenant son avocat. N’oublions pas le rapport de force entre les gens qui ont intérêt à se débarasser des empêcheurs de violer en rond et les violés. Les uns font partis des 20% qui bouffent la planète à eux tout seul et les autres font partis des 80% autres qui crèvent. Le problème c’est que les 20% ont tout le pognon qu’il faut pour enfumer les 80% restants en leur faisant trouver super leur situation et admirable les types qui ont la botte posée sur leur crâne. Quant aux autres ils peuvent les faire taire. Toujours avec le pognon.
    C’est tout de même dommage que les enfumés croient tout ce qu’on leur dit. Alors qu’entre DSK et Sarko, il n’y a pas une feuille de cigarette d’espace de différence.
    Je ne dis pas tout ça inamicalement, bien sûr.

    J'aime

  12. Pardon mais Badinter a juste le culot de venir reprocher aux féministes de prendre plutôt le parti des femmes présumées victimes de violences, qu’elles soient affabulatrices ou non. C’est un comble de la part d’une bonne femme qui se prétend elle-même féministe !
    Badinter est surtout richiste d’ailleurs comme beaucoup de noirs qui défendent les superriches, allez savoir pourquoi.
    Badinter est classée 56e fortune de France et sa fortune a été estimée à 652 millions d’euros en 2010 (soit une augmentation de 42% par rapport à 2009 selon l’agence Reuters)
    La fortune d’Anne Sinclair est estimée entre 30 et 55 millions d’euros. Mais si cette dernière fait pâle figure à côté de sa défenderesse, entre millions, on se serre tout de même les coudes contre la populace qui s’énervent….le fric aide d’ailleurs à faire taire ceux qui ne parlent pas comme on attend d’eux 😉

    J'aime

  13. C’est plus une affaire de classe sociale que de couleur de peau. Imaginez une seconde que ce soit Anne Sinclair qui ait porté plainte pour viol contre un employé de l’hôtel… Pensez-vous qu’on aurait fouillé dans son passé et sa vie personnelle, pour la décribiliser et la faire passer pour menteuse ? Ce que certains ne supportent pas, c’est qu’une simple femme de chambre ose remettre en cause un puissant.

    J'aime

  14. Merci Euterpe, c’est exactement ce que je pense: « C’est plus une affaire sociale que de couleur de peau ». Evidentissime, comment ne peut-on pas le voir? Une sorte de manipulation des masses masculines leur fait croire qu’on les met tous dans le même sac alors que si Anne Sinclair avait porté plainte, comme tu le dis, il n’y aurait eu aucune enquête de moralité sur sa personne. CQFD.

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s