A(Libye) A(Fric) A(mis): Triple éclairage à la Bourgi…

Les tribulations africaines de la politique française trouvent en Robert BOURGI une nouvelle horloge parlante. L’heure des comptes a sonné. Enveloppes (Bettencourt), Mallettes (Jean Claude Mery), et maintenant les Tam-tams d’Afrique. Ce n’est pas une nouveauté, c’est vieux comme Foccart et tout le monde s’en félicite.

Afrique, la boite à fric…

Cette semaine, Robert Bourgi s’est fondu d’une interview-vérité avec Ruth ElKrief de BFMTV où, il nous expose sa vérité. La vraie question est celle de savoir qui se cache derrière ce nouveau parangon de vertu?.

Qui se cache derrière Robert Bourgi? Alors...

Libye, l’alibi….

La guerre libyenne a trouvé son épilogue cette semaine avec la visite imposée de Sarkozy chez nos nouveaux pourvoyeurs en pétrole. Un accord secret conclu avec les ‘’insurgés du CNT ‘’ prévoit l’octroi à la France de 35% du pétrole libyen. Il ne s’agit plus de rafales, mais, l’histoire peut se répéter. Dans un précédent billet, je faisais état d’une information du WashingtonTimes sur les alliances douteuses des insurgés libyens avec les islamistes de Al Qaïda. Depuis, Ben Laden est mort et Kadhafi en fuite.

Cependant, une récente déclaration de l’actuel pouvoir libyen est à mettre en lumière. Le chef des autorités de transition a déclaré dès son arrivé  samedi 10 septembre à Tripoli :

‘’Nous n’accepterons aucune idéologie extrémiste de droite ou de gauche. Nous sommes un peuple musulman, à l’islam modéré et nous allons rester sur cette voie ‘’, a néanmoins précisé le chef des nouvelles autorités, .

La nouvelle voie de la Libye sera donc celle de l’islam modéré. Déjà, l’ONU et Washington demandent des garanties, pas la France. Les orientations politiques changent et, qu’en sera t-il des promesses commerciales sur le pétrole libyen? Risque d’oubli à la vitesse d’un rafale Dassault? Possible car, la politique internationale Sarkozyenne semble s’éclairer à la Bourgi.

Et, les amis…

Non lieu pour Dominique de Villepin dans le Procès Clearstream initié par… (devinez). Après le 1er succès de la Primaire socialiste (Débat 1), des voix commencent à s’élever à l’ump pour des primaires internes. Exit donc le caprice de Benghazi (3000 libyens seulement au lieu des 80 000 attendus par l’Élysée), il serait peut être temps de revenir à l’essentiel. Lumière!

.