Rachida Dati, Najat Vallaud-Belkacem: Destins croisés, Législatives 2012…

Rachida Dati _ Najatt V. Belkacem

‘’Je ne suis pas jetable!‘’ a déclaré Rachida Dati ce dimanche sur Canal+ . Elle était à confesse sur son ‘’évection‘’ annoncée de la 2ème circonscription de Paris au profit de François Fillon pour les Législatives de 2012.

La guerre Dati-Fillon continue. Selon Le Monde.fr, l’UMP pourrait proposer à Rachida Dati la 9e circonscription des Français de l’étranger qui comprend le Maghreb et l’Afrique de l’Ouest. Ça ne s’invente pas.

Lien entre origine et affectation? Jean François Copé apporte un démenti formel. On va juste dire que certains l’ont pensé à haute voix. Ajoutons que ce n’est pas une circonscription gagnable pour l’UMP. En 2007, les électeurs français de cette région avaient largement voté pour Ségolène Royal contre Nicolas Sarkozy.

Futée, elle met sa riposte sous l’angle du combat des femmes en politique et, soulève la question de la parité homme-femme pour les investitures 2012. Astuce habile pour ne pas évoquer le problème de la représentation des minorités dans la future Assemblée Nationale. Distribution des circonscriptions, bataille d’appareil etc… les contours de la prochaine législature se dessinent maintenant….

Destins croisés. Au Parti Socialiste, la situation est différente. La liste des candidats par circonscriptions gagnables n’étant pas disponible à ce jour, on va donc se contenter de louer le courage de la lyonnaise Najat-Vallaud Belkacem, Adjointe au Maire de Lyon, membre de l’équipe de campagne de François Hollande, elle a refusé, un parachutage à Villeurbanne (circonscription gagnable, près de Lyon) pour se représenter à nouveau dans le 4e circonscription du Rhône  contre Dominique Perben, ancien Garde des Sceaux.

Lors des législatives de juin 2007, elle était déjà candidate sur ce territoire ancré à droite – ex-fief de Raymond Barre – face à Dominique Perben. Défaite au second tour avec 43,43 % des voix.

Je trouve qu’il y a une beauté du geste à relever le gant dans une circonscription difficile, à la faire tomber dans l’escarcelle de la gauche,

 lepoint.fr

A Paris comme à Lyon, la question sensible de la présence des minorités (dite visibles) pourrait encore une fois désespérer certains des partis politiques. La crise économique est une période propice à la montée des extrêmes. Les angles de tirs de l’UMP et FN concourent à l’établissement d’un mal être social dans certaines couches de la population: Fraudeurs sociaux, inactifs, assistés etc. La lassitude prend alors  le pas sur l’engagement citoyen et  sur le droit de vote.

Et, dire que certains se s’intéressent pas à la politique n’est pas juste. Cette frange des électeurs, variable d’ajustement des sondages d’opinions est une donnée non négligeable. Notons que Rachida Dati (Maire du 7ème Arrdt de Paris) et Najat Vallaud-Belkacem (Adjointe au Maire de Lyon, chargée des grands événements, de la jeunesse et de la vie associative)  ne sont pas des élues de banlieue et ne se considèrent pas comme telles. Qu’on se le dise!

La France est donc  prête. Les partis politiques,  peut être pas. Ou l’inverse.

Ce que  je pense que?

la véritable ouverture est dans le mandat électif. Elle ne saurait se limiter aux aléas d’une quelconque nomination gouvernementale. C’est la réalisation de l’affectio societatis.

c’est dit.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Rachida Dati, Najat Vallaud-Belkacem: Destins croisés, Législatives 2012… »

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s