L’investiture de François…

La vie politique française? C’est un éternel recommencement. Au cœur des grandes joutes électorales, les recettes et vieilles ficelles ressurgissent. Faire peur avec la gauche!

En 1981, l’un des arguments de campagne de la droite se résumait ainsi:  »Si la gauche passe, les chars de L’Armée Rouge vont débarquer sur les champs Elysées!  ». En 2012, sur Google,  la requête ‘‘on va tuer la France » vous dirige sur le site de FN l’UMP! C’est dire…

Alors, en Mai 2012, déclarez votre amour de la France avec des… roses. Comme en 1981, du rouge, des roses rouges…

Le 10 Mai 1981, François Mitterrand devenait le 1er président de gauche de la Vème République. Une grande fête à la Bastille, Cérémonie au Panthéon en hommage du Lyonnais Jean Moulin, – l’émissaire de De Gaulle pour réunifier la Résistance – et de Jean Jaurès. Tout un symbole…

François…

Quizz: Avez-vous reconnu certains visages  »familiers »? Ah oui? Lesquels…

Sarkozy > Le  »refurb » de la proportionnelle.

En tapant le mot « refurb » dans Google, le 1er résultat de recherche, c’est le site d’Apple qui vous affiche très nettement son équivalent en français «  »reconditionnés« .

La proportionnelle chez Sarkozy est en  »refurb », c’est une promesse d’occasion, comme en 2007. Refurb vient de refurbished en anglais, « refait à neuf« .

Dans son discours de Marseille le refurb de la proportionnelle était à nouveau disponible dans le rayon électoral. Pour les électeurs frontistes en quête de visibilité à l’Assemblée nationale, le brouillage électoral est en marche…

« Je suis convaincu qu’un mode de scrutin doit d’abord avoir pour objectif de dégager une majorité capable de gouverner. Je suis attaché au mode de scrutin uninominal à deux tours » (…) « Il me semble qu’on pourrait corriger à la marge ce mode de scrutin ».

Dans un discours de campagne le 29 avril 2007, Nicolas Sarkozy déclarait :

« Je m’engage, si je suis élu président de la République, à réunir toutes les forces politiques de la nation et à discuter avec elles de la possibilité d’introduire un peu de proportionnelle au Sénat ou à l’Assemblée Nationale sans créer le risque d’une instabilité qui serait désastreuse. Je veux que chacun se sente représenté dans la République mais que nous gardions les scrutin majoritaire, clé de la stabilité de la République. »

Toujours en 2007, Luc Chatel, l’actuel NKM de Sarkozy (Porte-Mensonge) défendait déjà avec force et conviction cette proposition à classer dans la longue liste des promesses non tenues

Cinq ans plus tard, le refurb continue … matin et soir