»Mademoiselle »> Partageons l’avis de ma fille…

 »Mademoiselle », un terme qui va disparaître des formalités administratives sur proposition du gouvernement.  »Le féminisme a vaincu » s’inquiète  Falconhill, une grande avancée pour Polluxe qui lance un joyeux  »Adieu Mademoiselle! »

Par une circulaire du 21 février émanant du premier ministre, il est décidé que les termes “mademoiselle” mais aussi “nom de jeune fille” et “épouse de” – termes qui renvoyaient la femme, et elle seule, à son statut marital et qui établissaient donc une inégalité de traitement– sont supprimés des formulaires administratifs.

N’ayant pas d’avis tranché sur la question, j’ai demandé son avis à Mademoiselle B., ma fille. Une belle  »jeune fille » de 13 ans, donc spécialiste-ès-demoizelles

Elle a lu l’article du nouvelObs. Après un très bref échange en famille (Papa, Maman, Le fils-15ans-, la fille), elle m’a donné son avis par écrit.

Partageons donc l’avis de ma fille…

Pour moi, c’est une bonne idée, comme ça les femmes seront traitées au même niveau que les hommes. En plus, elles n’auront plus besoin de se justifier sur le fait qu’elles soient mariées ou pas.

Pour moi (c’est toujours ma fille qui parle) la situation d’avant créait une discrimination parce que les gens qui embauchent par exemple, peuvent se dire  »Mademoiselle? elle va sûrement se marier, avoir des enfants, donc des congés maternités …  »

Je ne comprends pas ceux qui disent par exemple:  »Appeler Madame une fille de 15 ans, ça me choque » alors que les garçons on les appelle «Monsieur» et cela ne choque personne

Et Paf! dans la gueule de son père. Je dois avouer que j’ai formulé cet argument juste avant sa réponse écrite.

Elle écrit aussi…

Et les femmes qui ne veulent pas qu’on les appelle  »Madame » alors qu’elles ont 40ans, c’est leur problème parce que moi, je pense que, appeler une femme de 40 ans  »Mademoiselle », c’est plus choquant que d’appeler une ado de 14 ans  »Madame ».

Pour que tout le monde soit d’accord, il faudrait par exemple, dans cette circulaire, ajouter que la case ‘’Mademoiselle’’ ne soit supprimée qu’à partir de la majorité seulement!

Signé Mademoiselle B.

Pas mal l’idée de la majorité. François Fillon devrait écouter ma fille. L’amendement  »Mademoiselle B. » ne me déplairait pas. 😉

Publicités

17 réflexions au sujet de «  »Mademoiselle »> Partageons l’avis de ma fille… »

    1. C’est comme quand à la rentrée scolaire au Collège, les professeurs nous crient dessus en disant: « Ne me dîtes pas Madame mais Mademoiselle! Je suis pas si vieille que ça…. ». C’était bizarre.

      Mademoiselle B

      J'aime

  1. moi j’aime bien qu’on me dise mademoiselle, ça me rappelle le bon vieux temps…plus serieusement les arguments de ta fille sont très justes,
    bien que pour ma part, le combat lié à l’égalité salariale soit plus urgent que d’ergoter sur un mot, surtout pour les femmes qui élèvent seules leurs enfants…
    mais bon, c’est une victoire, adios mademoiselle 🙂

    J'aime

  2. J’avoue que j’aime bien être appelée « Mademoiselle », oui oui ;o)

    Mais je trouve très dure de dire « Mademoiselle » à des vieilles de 60 ans et +, j’en ai quelques unes dans la clientèle où je bosse !

    J'aime

  3. Je propose un autre amendement, complémentaire à celui de ta fille, c’est de dénommer, jusqu’à leur majorité aussi, les garçons « damoiseau », joli terme français hélas tombé en désuétude – et à réhabiliter parmi d’autres – . Quand j’étais mineur (hier, il y a bientôt 60 ans!) mes 7 sœurs (!) employaient volontiers ce terme quand un jeune mâle les appelait « demoiselle »…

    J'aime

  4. Ce qui m’a toujours choquée ce sont les termes « nom de jeune fille » et « épouse de » . Mariée à un mec, je veux bien, mais garder MON identité, je suis née avec, et cela me défrisait d’être , comment dire, « sous la coupe de », il y avait une sorte d’inféodation dans ces termes.
    Je me suis rendue compte, une fois veuve, que l’on m’avait dépouillée de mon patronyme marital sur ma carte d’identité, comme si, n’étant plus « sous » la responsabilité d’un mâle je redevenait pucelle. Cela m’a fait drôle à passé 65 ans !

    J'aime

  5. Cette circulaire va devenir un fardeau pour toutes celles pour qui « Mademoiselle » est inapproprié à leur statut social. Les avancées sociales ne font jamais l’unanimité 😉

    J'aime

  6. Statut social Bembelly ? Bien sûr que non, là n’est pas la question. Il s’agit simplement de différencier le mâle de la femelle , c’est tout. A la Révolution on a dit citoyenne et avant on disait bien « femme une telle » en lui laissant souvent son nom de naissance et non de mariage.
    On fera simplement du mot « Mademoiselle » ce qu’il est exactement, un terme de galanterie, parfois flatteuse d’ailleurs …

    J'aime

  7. Bonjour,

    Agissant aux intérêts de l’association « Libérez les Mademoiselles ! », Alexandre-Guillaume Tollinchi a déposé par devant le Conseil d’Etat une requête en annulation pour excès de pouvoir contre la circulaire ayant supprimé le terme « Mademoiselle ».

    La requête est en cours d’instruction.

    Vous pouvez la consulter intégralement ici :

    http://www.calameo.com/books/000104262bf9299149461

    Cordialement,

    Lisa Dell’Utri, chef de cabinet d’Alexandre-Guillaume Tollinchi

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s