Sarkozy chez les Bettencourt> L’agenda de Liliane révèle que…

 »Nicolas Sarkozy était chez Les Bettencourt deux mois avant la présidentielle de 2007 ». C’est du moins ce qui ressort de l’agenda de Liliane Bettencourt qui mentionne un rendez-vous entre Nicolas Sarkozy et son mari André, selon les informations de l’Express.fr.

Ce rendez-vous aurait eu lieu le 24 Février 2007 avec la mention suivante

« A 12 heures Pour Monsieur Nicolas S… »

 »Cette annotation est importante » écrit l’Express:  »elle semble alerter la maîtresse de maison d’une rencontre, à Neuilly, entre son mari André (« Monsieur« ) et le candidat Sarkozy (« Nicolas S.« ), à deux mois du premier tour de la présidentielle 2007.  Ce ne sont que quelques lignes dans l’agenda de Liliane Bettencourt, mais elles pourraient faire l’effet d’une bombe. »

Le témoignage de Patrice de Maistre, toujours en détention sur décision du juge, est plus que jamais décisif. L’étau se resserre.

Édit 03 Avril à 07h50 >

En réponse à cette question ce matin sur la Matinale de Canal+, Nicolas Sarkozy affirme ne pas se souvenir de ce qu’il faisait le 24 Février 2007. Cependant, il admet une rencontre possible avec André Bettencourt pour la simple raison qu’il était Maire de Neuilly, et que André Bettencourt, Sénateur de sa famille politique  habitait sa ville de Neuilly. Donc, OUI,  je l’ai rencontré…

Nicolas Sarkozy affirmait encore récemment n’avoir jamais rencontré ce Monsieur…

Lire la suite> L’Express.fr

Résumons…

François Hollande > 2.0 jours de vérité…

Reste 20 jours, 2 jours, c’est à dire pas grand chose. Cela fait déjà  un an (31 mars 2011) que François Hollande est entré en campagne avec un programme évalué. Reste 2.0 jours avant le 1er tour…

De cette année de campagne de F Hollande, une date:  22 janvier au Bourget et, un objectif

Notre pays est confronté à la crise la plus profonde depuis la seconde guerre mondiale. Notre économie est à bout de souffle, notre modèle social se disloque, notre système éducatif est en souffrance. Il en ressort une inquiétude, un doute, un soupçon sur la capacité de notre pays à garantir ce qui de tout temps a fait notre force, cette promesse républicaine qui veut que la génération qui vient, vivra mieux que la précédente, cette certitude que les jeunes qui arrivent prendront toute leur place dans la société.

Ce plébiscite pour l’avenir, je l’appelle, le rêve français. Le projet que je vous propose a cette vocation, réenchanter ce rêve français et faire, avec vous, de ce rêve, la réalité de demain.”

Un an de campagne en image.

Pour moi, dans cette dernière phase de la campagne, l’important est de savoir…

  1. si la France telle que nous l’avons vécu ces 5 dernières années est celle que nous voulons léguer à nos enfants.
  2. si nous pouvons nous permettre de faire l’impasse sur les sujets qui nous touchent directement dans nos vies au quotidien: Pouvoir d’achat, l’éducation de nos enfants, notre sécurité de proximité etc…
  3. Et, si l’on peut voter pour donner un quitus à un homme cerné par les affaires, avec pour objectif l’obtention d’un nouveau mandat de protection judiciaire

Ou de changer

Reste 2.0 jours…