Les allocations chômage de Nicolas Sarkozy…

L’âge de la retraite a été repoussé à 60 ans (réforme des retraites) par Nicolas Sarkozy, 57 ans, ex-résident de la république, aujourd’hui au chômage présidentiel

Dans mon billet d’hier, j’évoquais ses difficultés pour une carrière à l’international, reste donc, les allocations chômage…  Alors, combien va t-il percevoir pour cette retraite anticipée?

Le nouvel assisté de la République aura des revenus confortables, payés par le contribuable français, ceux là même qui travaillent dur et, qui ont un « vrai » travail.

A peine au chômage politique, (Challenges), Nicolas Sarkozy percevra 

1. une indemnité de 6 000 euros brut, accordée à tous les anciens présidents, quelle que soit la durée de leur séjour à l’Elysée.

2. une indemnité mensuelle de 11 500 euros net s’il décide de siéger au Conseil constitutionnel (quelques réunions de temps en temps).

3. des primes de « sujétion spéciale«  pour compenser les contraintes subies dans l’exercice des fonctions », dont le montant est laissé à discrétion (ça peut faire mal au budget de l’État).

4. une« série d’avantages matériels » : appartement de fonction meublé et équipé, deux policiers pour assurer sa sécurité, une voiture de fonction avec deux chauffeurs, sept collaborateurs… 

5. Voyages gratuits au frais du contribuable avec, des cartes de circulation illimitées sur Air France (en classe affaires) et à la SNCF (première classe).

Vu qu’il peut voyager à l’œil et aux frais du contribuable, (il va gêner), pas besoin de location à l’étranger, il bénéficiera d’un « hébergement gratuit dans les résidences de l’ambassadeur ou des consuls ».

Combien ça coûte au contribuable?

L’addition est estimée à 1,5 million d’euros par an,  selon René Dosière, député et spécialiste de la gestion des finances publiques.

L’assistanat? C’est Laurent Wauquiez qui en parle le mieux…

Non, Nicolas Sarkozy n’acceptera pas ces émoluments, ce n’est pas un assisté…

Enfin, je suppose

On gardera Air SarkoOne, son avion présidentiel qui nous a coûté 259 millions d’euros…

Lire aussi:Retraites et indemnités de nos élus : comment ça marche ?

Publicités