F. Hollande: Financer la croissance en Europe, ça, c’est fait…

Et, les éditocrates se taisent. Croissance, Relance économique et Convergence européenne s’inscrivent désormais dans le nouveau calendrier de sortie de crise. On pouvait s’attendre à des critiques positives de la presse spécialisée (économie, politique), mais non. Curieux…

Il y a pourtant de quoi se réjouir. Le Président de la République, François Hollande a déjà réussi son double pari:

1. Mettre de la croissance dans l’agenda européen. L’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et, les autres partenaires convergent de plus en plus vers cette solution.

2. Financer la croissance pour une relance économique. C’est fait depuis ce vendredi 23 juin. L’Allemagne, la France, l’Espagne et l’Italie – en projection du Conseil européen de la semaine prochaine, décisif en pleine crise de la dette – se sont mis d’accord sur ce point.

Accord sur la mise en œuvre d’une relance à l’échelle européenne à hauteur de 130 milliards d’euros. Un accord (une victoire!) de la France, nouveau moteur de la nouvelle dynamique en Europe. Ce n’est qu’une étape.

« Avec les quatre, et bientôt au Conseil européen, nous aurons d’ici peu un paquet de croissance qui représentera 130 milliards d’euros. Certains diront c’est beaucoup, d’autres diront c’est trop peu, mais c’est déjà une première étape », a déclaré François Hollande.

Cette nouvelle donne est encore plus savoureuse lorsqu’on entend Angela Merkel nous dire: « Le message important, aujourd’hui, est que croissance et finances solides sont les deux faces d’une même médaille. La stabilité financière est nécessaire mais elle ne suffit pas sans la croissance et les emplois qui sont nos deux plus grands problèmes en Europe».

La Rédaction du  »Figaro économie » doit s’étrangler. La croissance et son financement, nous y sommes. Il faut cependant se donner du temps. F. Hollande n’a pas (que) Monti l’italien. il a aussi, Angela Merkel et Mariano Rajoy l’espagnol.

Cette analyse est valable pour la croissance interne à la France. Attendre l’état des lieux sortant de Nicolas Sarkozy: Évaluation des trous financiers de Sarkozy-Fillon, apporter des ajustements et, certainement quelques hausses d’impôts, héritage de la gestion Sarkozy des finances publiques (voir ce graphique).

La crise, on va se la faire

[pièce]

Publicités

17 réflexions au sujet de « F. Hollande: Financer la croissance en Europe, ça, c’est fait… »

  1. ben ça alors, il suffisait juste de mettre la croissance dans l’agenda européen ? Mais pourquoi donc personne n’y avait pensé avant ? Ah et aussi, les hausses d’impôts je ne pensais pas que c’était à cause (encore) de Sarko, mais plutôt pour financer les énormes dépenses (inutiles) engendrées par ce gouvernnement… Bon, on a le droit d’être naïf, c’est vrai

    J'aime

    1. Il est impossible de faire avaler la croissance à l’Allemagne! Disaient-ils..,,
      F. Hollande avait promis d’insérer le volet croissance dans les traités européens, c’est fait. Il ne suffit pas de dire « croissance », encore faudrait le financer. L’Allemagne intransigeante selon Sarko accepte le financement de 130 milliards! Comme quoi…

      Et bien sûr, cela ne suffit pas. C’est juste une nouvelle orientation de politique économique longtemps mise à l’écart par la vision ultra-liberale dans la conception des politiques économiques.

      Des coupes budgétaires sont à venir. L’état de « mort clinique » que nous avons hérité de Sarko-Fillon le nécessite. C’est le « réalisme politique ».

      Du bilan de Sarkozy dépendra beaucoup de choses. F.Hollande s’inscrit dans le « Ratex ».. Rational exceptations. En français, l’école des anticipations rationnelles

      J'aime

  2. Oui, ils se la ferment tous ! Sauf The Financial qui crie aouh ! aouh ! comme un caniche qui s’est fait botter le train ! …:)
    Au passage, on peut vérifier que les plaintes de Sarkozy selon lesquelles la presse était unanimement contre lui et ses amis, relevaient d’une stratégie de victimisation bien connue depuis les numéros d’acrobatie de Tarig Ramadam 🙂
    Je me réjouis de ce résultat.

    J'aime

  3. 130 milliards, ce n’est presque rien, une quinzaine de milliards pour la France. En fait, ce n’est rien du tout. Ce cacannat devrait être un désastre.

    J'aime

    1. C’est mieux que le Zéro pointé de l’autre. Sans compter les avantages induits…
      Ce qu’il faut retenir, c’est sa volonté d’ouvrir les portes. Personne ne croyait ce scénario possible face à l’Allemagne toute puissante d’Angela Merkel.

      Tous! Editocrates du Figaro, bfmtv, LeMonde, la Tribune etc… Le discours de: L’Allemagne moteur de l’Europe, la puissante Bundessbank-et-tac etc… « Nous les petits français » etc… Hollande à fait bouger les lignes, l’Allemagne n’est plus le centre de l’Europe, les « petits » pays se re-mobilisent et s’approprient à nouveau leur destin. C’est en cela que la vision « hollande » de la « croissance » est intéressante…

      J'aime

  4. J’aime bien vous lire car ça me fait penser au dessins animés que je regardais quand j’étais jeune ou tout allait bien.
    Ces mesurettes dont des rustines pour que le bon peuple ne s’inquiète pas et vous gobez tout ça ?

    J'aime

    1. Je dois avouer que ton commentaire m’a fait rire. Alors, je garde.
      La défaite est pénible. Être dans l’opposition est un long parcours.
      Ça ira mieux un jour, regarde nous, on jubile! 😉

      [Faut espérer qu’il réussisse, même les cons se réjouiront ]

      J'aime

  5. Je ne suis pas dans l’opposition . Je réfléchit c’est tout .
    Je ne voit pas en quoi c’est risible malheureusement .
    Allez bonne soirée

    J'aime

  6. Je comprends pas votre commentaire … Courage de quoi ? M Hollande va faire du Sarkozysme il n’a pas le choix .
    Mais je comprends votre désarroi il a été élu par défaut vous n’aviez pas le choix. Faute de grives on mange des merles ……
    Mais ne vous inquiétez pas on ne vous en veux pas de toute façon il tiendra au maximum 3 ans . On verra bien après .
    Allez bonne nuit .

    J'aime

  7. « Ce que je pense »… Un bien bel intitulé. Penser, la belle affaire, le faire avec lucidité et discernement ma parait plus pertinent. Bref, selon les économistes, cet effort de 130 milliards correspond à 1% du PIB européen : autant dire que cette relance relève de la goutte d’eau. Dois-je rappeler qu’à l’époque du fameux grand emprunt de Sarkozy, d’un montant de 30 milliards (si mes souvenirs sont bons), les socialistes avaient trouvé le geste insuffisant, évoquant un montant de quasi 100 milliards. Du coup, les 130 milliards « de » Hollande relèvent de la plaisanterie et de la com’. Après, titrer « ça c’est fait » me parait bien présomptueux. Le temps que les secteurs concernés soient retenus et que les montants alloués produisent leurs effets, si effets il y a, nous en serons déjà aux calendes grecques. Dans l’un de vos posts, vous « jubilez ». Une attitude bien légère compte tenu de la gravité de la situation internationale et des réponses peu adaptées du camp socialiste. Nous en reparlerons dans 5 ans. Ironie du sort, FH aussi n’échappera pas au bilan. Tel que c’est parti, il me semble déjà peu flatteur. Mais laissons à Hollande le bénéfice du doute. Enfin, vous parlez de défaite. Certes la droite dont je défends projet et valeurs a perdu, cela n’aura échappé à personne. Mais mon vrai camp, voyez-vous, c’est la France que vous semblez envoyer, électeur inconséquent que vous êtes, droit dans le mur… Et pas celui de Berlin. Celui des rêves déçus, du désenchantement, du déclassement et de la récession ou décroissance (dixit Montebourg).
    Malgré tout, très cordialement,
    Bertrand

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s