Le feriez-vous avec un arabe? avec un juif?

Une question intéressante de Yolande Zauberman, documentaliste. Elle nous propose un voyage dans la nuit de Tel Aviv, nous embarque dans les dédales  de Jérusalem, dans les bars, à la rencontre des Juifs, des Arabes israéliens. Aucun mur ne les sépare. Et pourtant…

Une simple question vient prendre tout le monde par surprise: Voudriez-vous coucher avec un arabe? pour les uns et, Voudriez-vous coucher avec un juif? pour les autres. Voici le trailer,

Sortie prévue le 12 septembre 2012. Ce Docu fera du bruit. Qu’en pensezvous?

|source|

Publicités

13 réflexions au sujet de « Le feriez-vous avec un arabe? avec un juif? »

  1. Ils n’ont pas pigé qu’on en a rien à cirer qu’ils s’aiment ou qu’ils se détestent : il faudrait juste qu’ils arrêtent de se taper dessus, que les colons cessent leurs conneries et que les intégristes reviennent dans leurs mosquées.

    J'aime

  2. Cela est valable pour eux mais également pour d’autres personnes que l’on regroupe communément en catégories : les « pauvres » et les « riches » , les beaux et les laids, etc…etc…

    J'aime

  3. ladyapolline a dit:

    22 juillet 2012 à 707 36

    « Oui, mais on pouvait pensé avoir avancé ! »

    Vous connaissez sans doute très mal le monde et l’être humain qui n’est qu’un primitif et n’a rien d’un ange.

    J'aime

  4. La question me semble mal posée. A la place de « would you have sex with an arab ? » qui me semble peu pertinent, j’aurais plutôt vu « would have sex with an muslim ?« .

    Ceci dit, la question est moins stupide qu’il n’apparaît au premier abord, pour peu que l’on veuille bien se rappeler que la transmission de la judéité est matrilinéaire et que le peuple israélien doit conserver à l’esprit un impératif démographique s’il ne veut pas disparaître. Il est donc important de tenir l’exogamie pour une pratique néfaste, ce qu’elle est de toute manière.

    J'aime

  5. Globalement pour qu’il y ait reproduction il faut de l’amour et du sexe, sauf en cas de viol où l’amour est généralement évacué, les intentions de l’agresseurs étant la satisfaction immédiate d’un désir animal. Quoi que le sexe pour le sexe corresponde assez à cette définition.

    Quant à l’amour entre deux représentants de cultures très différentes, pour ne pas aborder le plan racial, il m’apparaît illusoire. Sauf bien sûr si les deux partenaires potentiels ont fait le choix de s’extraire de leurs traditions respectives. On peut béatement trouver cela beau et grand. Dans la pratique cela fait d’eux des apatrides qui seront regardés avec mépris par leurs familles et peuples respectifs.

    Donc simply, non, pas vraiment.

    Mes objections restent donc valables.

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s