La Barbarinade du jour: Ecce Primat…

15 Aout 2012. Grande Assembée nationale de la Société des Gens-de-la Prière  Catholique. Monseigneur le Primat-Des-Cons, célibataire sans enfants, personnalité morale dotée d’une grande intelligence, nous invite à une Messe de Civilisation, au nom de la morale chrétienne en danger.

AVIS: toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite et pure coïncidence. Note: Ce billet est édité sous une torride chaleur du soleil caniculaire, plus de 36 degré à l’ombre. Spirituellement blog.

Dans la Basilique Notre-Dame-de-la-Chasteté, se sont retrouvés, l’Abbé François de-Beaucé, le Père Jean-François de Meaux, la Mère Pucelle, de retour du tchad et, toutes les confréries du Sud de la France (Nice, Marseille, Orange etc..) rassemblées dans l’Union pour la Marche de Prière (UMP).

L’office a commencé tard dans la matinée, le temps de  savoir s’il fallait lire la bible en Latin. C’est finalement en Français que le Primat-Des-Cons s’est avancé devant cette Assemblée  lihurgique. Après avoir traversé la grande allée centrale, accompagné par les chants phoniques de la chorale de Soeur Marine-de-Beaumont, escorté par une trainée d’enfants-de-coeur joyeux, encens à la main, il a rendu un vibrant hommage au Cardinal Père DeJean Nicolas-1er de Neuilly, Saint-Patron de l’Union pour la Marche de Priere, en voyage d’évangelisation chez les Musulmates au nord de l’Afrique. Ecce Primat! cria la foule…

Puis, il prit la Parole…

Au nom du Père et du Fils et des Simples d’Esprit, Amen.

Ô mon Dieu, dans ta grande bonté, tu nous a donné la force de nous réunir en ce jour saint de l’assomption, dans la foi, pour sanctifier ta Gloire. Donne-nous aujourd’hui la force de sauver notre civilisation des dangers de la perversion morale qui se précise. Eclaire notre chemin par ces temps sombre du « changement« …

Seigneur, notre prière de ce jour revêt une dimension politique, par cet acte spirituel, nous affirmons que la source ultime du Bien n’est pas dans l’autorité politique (là, un ange passe…)

Alléluia! La Prière-Forte seule nous sauvera! (écho de l’assistance:Alléluia! la Prière-Forte seule nous sauvera! Gloire à Dieu!)

Seigneur, donne nous aujourd’hui la force de ne pas soumettre nos rites et nos formulaires au commandement de la « pensée unique ». (un autre ange passe à sa droite) Toi seul décidera quand l’heure du « changement » sonnera pour des Siècles des Siècles.

Seigneur, l’heure est si grave que des hommes et des femmes hommes veulent s’unir,  ils veulent, Ô Mon Dieu! vivre heureux et avoir beaucoup d’enfants. Heureusement que ces  »générations spontanées » ne se reproduisent pas! Mais ils sont de plus en plus nombreux (Coluche). Aide nous Seigneur dans cette épreuve malgré notre inexpérience dans l’éducation des enfants et dans la vie de couple.

Mes biens chers frères, Mes biens chères Sœurs, inquiétons-nous et imaginons. Imaginons que ces Niquedouilles, avec l’aide de Google Earth ou de Curiosity, trouvent quelque part sur Terre ou sur Mars, la formule secrète de la Nativité, égarée par nos Rois Mages en Galilée après la naissance de Jésus-Christ. Oui, imaginez. Mon Dieu, fasse que cela jamais n’arrive! Oriente ces mécréants vers d’obscurs pâturages dans le Royaume des ténèbres.

Notre Père, Dieu tout Puissant, aussi, Pardonnes-nous nos offenses comme nous demandons pardon aux français que nous avons villement offensé par notre silence coupable de ces 5 dernières années sous le Concil du Cardinal Père-DeJean-Nicolas-1er. Nous avons peché en validant l’idée de « travailler plus pour gagner plus », nous avions promis à nos fidèles de ramener leur souffrance à 5%, nous avons privilégié nos capitaines d’église avec les deniers de l’Eglise-de-France au détriment de nos fidèles dans différentes paroisses du Royaume (ArcelorMital-Mittal, Pechiney, Peugeot).

Pardon Seigneur pour cette croisade en Libye au nom de l’Eglise et pour toutes ces dépenses qui ont fini par asséché les caisses de l’Aumonerie, nous obligeant à augmenter le montant de l’offrande-annuelle-obligatoire des fidèles. Nous implorons ton pardon Seigneur pour cette « Liberté de parole » instituée lors du Concil de « l’Eglise décomplexée » qui a permet de stigmatiser les uns les autres membres de notre Église pour de vils prétextes de viande à l’ail.

Seigneur Dieu-Tout-Puissant, créateur du Ciel et de la Bière, Que ton rayonnement se fasse à travers vignes, pour que la récolte soit meilleure, pour que le Vin, Sang purificateur du Christ, nous eloigne de ce blasphème et de la Pèredophilie qui accompagne notre célibat. Oui, l’heure est grave. C’est une rupture de civilisation de vouloir dénaturer le Mariage. Prions pour l’engagement des époux, pour les enfants afin qu’ils bénéficient pleinement de l’amour d’un père et d’une mère même si nous n’en savons rien par inexpérience..

Mes frères et soeurs en Christ, si la mission première est la prière, la dernière consigne que Jésus nous a laissé avant de nous quitter et de nous promettre la force de l’Esprit-Saint est la suivante: « Vous serez mes témoins… jusqu’aux extrémités de la terre! »

Au Nom du Père, du Fils et des Simples d’Esprit

Que la Volonté Divine s’écrive et s’accomplisse!

AMEN.

C’est sur ces versets primatiaux que prit fin cette première Prière Nationale de l’Assomption. Le Primat-des-cons s’est inspiré de ses écrits deja publiés in les Écritures-du-Figaro du 14 Août, en plus de sa brillante faculté d’improvisation sur les événements de la vie de l’Eglise de ces 5 dernières années. Conséquence de cette Prière salvatrice, une torride chaleur commença à s’installer sur toute la France, les flammes divines de Sodome et Gomorrhe étaient en approche. Pour une durée de 7 jours et 7 nuits, une  terrible purification caniculaire partout en France avec nombreuses victimes…

En silence, les fidèles rentrèrent chez eux. Leurs seules demeures etaient épargnés par la canicule venue du Ciel. Avec leurs épouses, ils procréèrent et eurent beaucoup d’enfants, qu’ils élevèrent dans la Priere et la foi en Christ, grâce aux aides sociales de l’Etat.

|Pardon Maman|

Publicités

23 réflexions au sujet de « La Barbarinade du jour: Ecce Primat… »

  1. Naaaaannn ! Je rêve, tu t’es farçi la messe pour nous rendre compte !Saint Bemb’, tu me scotches !
    Sur le fond, bah vi … C’est pas qu’il est sot ! bien au contraire ! … Mais chassez l’obscurantisme, il revient au galop !
    Plein de bises

    J'aime

  2. « Pardon pour toutes les dépenses qui ont fini par assécher les caisses de l’aumonerie » … entre toutes ces saintes paroles, je me demande si ce n’est pas la meilleure !
    😀
    Bz

    J'aime

    1. Merci!

      Je vais me farcir: 10 fois « je vous salue Marie », 4 fois « je crois en Dieu », sans compter la batterie de « Notre Père », ça devrait le faire.

      Sinon, tant pis, je ferai Boudhiste! (du verbe « Bouder »).

      J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s