Le Qatar, C’était mieux à l’Élysée qu’en banlieue…

Les Qataries vont investir dans les banlieues! Quelle honte! s’écrie la Droite française. Je n’ai pas d’avis tranché sur la question. Après avoir vendu le PSG sous Sarkozy dans le silence général, dans une euphorie désormais Zlatan Football Club, les Qataristocrates sont aujourd’hui au bord de la crise de nerfs.

Kamel Hamza, conseiller municipal UMP à La Courneuve et président de l’Association nationale des élus locaux pour la diversité (ANELD), promotrice de ce projet, estime que ce fonds (150 millions d’euros environ) va aider des initiatives paralysées par l’absence de crédit bancaire.

« Cela s’applique uniquement à la création d’entreprise. Suite à l’annonce, on a été contactés par pas mal de porteurs de projets (…) qui ont déjà sorti un ‘business plan' », (…) « C’est plutôt une bonne nouvelle que le gouvernement mette de l’argent. Ça permet de répondre aux détracteurs ». (…) le fonds s’adresserait non seulement aux banlieues mais aux zones rurales défavorisées.

Une idée UMP critiquée par l’UMP (!?!). Une solution: Dire à Bernard Arnault de LVMH de rester en France, d’investir dans les banlieues contre allègement fiscal. Une bonne idée non?

Peut être que, pour l’UMP,  Les Qataries, C’est mieux à l’Elysée qu’en Banlieue

4 réflexions au sujet de « Le Qatar, C’était mieux à l’Élysée qu’en banlieue… »

  1. Sais-tu que le Qatar a des parts dans LVMH?
    Ironie….
    De toute façon, LVMH ne peut pas partir de France, sinon, il perd son label, heureusement, la France est encore synonyme de grand luxe dans le monde et le made in France compte.
    Un exemple: en Franche-Comté, LVMH est derrière les horlogeries franc-comtoises pour remonter le label de certification française des mécanismes d’horlogerie.

    J'aime

  2. Ça, c’est pour la partie « économie pure ». Est-ce que je pense que c’est suffisant ? Non. J’ai des raisons, que je répète inlassablement à mes camarades de promotion (tous passés par le « moule » de l’économie, alors que je suis philosophe de formation), mais ça ne m’empêche pas de reconnaître l’importance de la partie « bassement technique » de l’économie. Pour le dire aussi vite que possible, j’ai deux raisons de considérer que l’économie est une science morale : (1) les économistes s’intéressent (entre autres) au comportement des hommes et à (certains aspects de) leurs relations entre eux ∴ ils s’intéressent à la même chose que les sociologues ou les philosophes moraux/politiques, mais sous un autre angle ; (2) la distinction économie positive/économie normative (on pourrait ajouter économie appliquée pour faire plaisir à Walras fils et à Keynes père), héritée de la dichotomie humienne fait/valeur, est erronée en ce que la description de faits (l’économie positive) suppose un système de valeurs, même « minimalistes » (par exemple des valeurs épistémiques ; et donc une définition normative de l’économie).

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s