Les R’Blogs débarquent sur le Web Politique…

On va les baptiser R’blogs. Qui sont-ils? Ce sont les blogueurs liberteriens ou blogueurs à droite (Right) de l’échiquier politique. R’Blog, c’est plus lisible que le terme de Lib’Blog proposé par Pierre Chappaz, Patron, CEO de ebuzzing, qui souhaite une dynamique des blogs de droite (R’)..

Après ce baptême, essayons de les aider. Le Patron de eBuzzing (photo) analyse l’influence des blogs en partant d’un constat:

 » Pendant le quinquennat de Sarkozy, le panorama des blogs politiques a été dominé par les socialistes et gauchistes des lefts blogs (…) La blogosphere, ce sont des liens, des tweets, des like! Ce que les left blogs ont compris avant tous les autres blogueurs, c’est que pour monter en puissance dans la blogosphere, il faut des liens, des like, des tweets. Il faut chasser en meute, ce que les gauchos font depuis 5 ans en se citant les uns les autres, en se linkant, en se retwittant, et en se likant à tire-larigot (pardon pour les néologismes …). »

Associer Left’Blogs avec des mots gauchistes, meute, gauchos exige une réponse mon  Pierrot. D’abord l’état de la blogosphère en janvier 2012.

S’en offusquer? Ben non. La meute  des Left’Blogs va au delà des liens, des like et des tweets. Ce sont des iMilitants, organisés autour de certaines valeurs, avec un vrai objectif: Virer la droite! Non pas par idéologie comme le font les quelques blogueurs actifs de droite, mais par conviction. ça c’est fait.

Que propose notre CEO pour féderer les R’Blogs? Il écrit, je le cite:  »Nous pourrions débattre davantage les uns avec les autres par blogs interposés. Choisissons des sujets qui nous intéressent tous et traitons-les chacun à notre manière, au même moment, histoire d’échanger des idées. Je propose le sujet de bloguage suivant: « Pourquoi le libéralisme est LA réponse à la crise ». »

Deux petites erreurs. 1. Débattre par blogs interposés? Oubliez, ça ne marche pas à moins d’ouvrir un forum. Enfin, ça ne coûte rien d’essayer, pour ne pas s’ennuyer, vous avez le temps. 2. Proposer un sujet de bloguage? Je vous conseille plutôt de créer des chaines de billets sur d’autres sujets que la politique. Cela permet de s’aérer l’esprit et de conforter les liens d’amitiés entre blogueurs et twittos, 5 ans c’est long. Ne rien imposer, le blogueur est un être libre par essence. D’autres pistes sont possibles, à vous de les trouver…

Il faut dire qu’on assiste à l’émergence de quelques blogs dedroite sur le portail eBuzzing: Opposition Républicaine et le Blog de F. Fillon. C’est bien. Le premier est un blog participatif avec plusieurs rédacteurs et, le second, celui de Fillon, très actif pour les raisons de campagne interne à l’UMP. Blogs de droite, oui, blogueurs? j’ai un doute…

Pour aider nos ami-e-s les R’Blogs, les Leftblogs (exemple à suivre selon Pierre Chappaz) vont organiser des séminaires d’influence-blog, sur les thèmes suivants:

Blogueurs, Comment organiser son Influence sur le Web? Conseils, stratégie iBlogging, Riposte-Party & Management Blog d’opposition, Gestion des billets etc.

Renseignements: LeftBlogs-Consulting,  à la Comète94270 Le Kremlin-Bicètre. C’est pour rendre service. Bienvenue aux R’Blogs!

Installez-vous, 5 ans, c’est long…

Publicités

30 réflexions au sujet de « Les R’Blogs débarquent sur le Web Politique… »

  1. Pourquoi s’offusquer sur ce que dit ici Pierre Chappaz ?

    « La blogosphere, ce sont des liens, des tweets, des like! Ce que les left blogs ont compris avant tous les autres blogueurs, c’est que pour monter en puissance dans la blogosphere, il faut des liens, des like, des tweets. Il faut chasser en meute ».

    A part le mot « meute », rien à retirer.
    Ce que Chappaz oublie… et pour cause, c’est que :
    1. il défend son bifteck d’entrepreneur avec son Classement qui évalue les blogs – L’évaluation n’étant rien d’autre que cette rengaine néolibérale qui classe selon des critères de managers, qui construit ses Hit-Parades selon des critères d' »efficacité » (nombre de liens, petits copinages etc – critères entre parenthèses très critiquables) et
    2. ce Pierre Chappaz oublie les raisons politiques de « l’efficacité » des LeftBlogs (socialistes) qui ont trusté les premières places entre 2007 et 2012 ( la période Sarkozy). Moi, j’arrivais, puceau dans un Monde de connaisseurs expérimentés !

    J’ai retrouvé un pan de mes 2 billets http://bit.ly/M9X9kd sur les LeftBlogs, billets qui avaient – en leur temps – irrité quelque LeftBloggeurs.
    J’en extrait un passage significatif… ceci pour essayer de montrer le sens de cette primauté d’alors (2008 – nous étions alors au temps du glorieux Congrès de Reims) et de montrer ce qui était à l’oeuvre dans cette primauté :

    « Autrefois, lorsqu’on voulait faire carrière politique, on commençait au cul des vaches, on rencontrait le paysan et le curé, on serrait la pogne de l’ouvrier, on épousait le métier de Politicien en accumulant ainsi du capital réputationnel. Ainsi devenait-on «notable».Tout cela prenait du temps, il fallait de l’abnégation, de la volonté pour cumuler des bonus de notoriété.
    On peut dire que Pierre Beregovoy représentait assez bien ce type de Politicien qui grimpe mais on sait quelle fut sa descente.
    Avec la télévision, on sortit du Moyen-âge : si tu es assez puissant dans ton Parti, tu passes à la télé et tu accumules à peu de frais un bon capital de notoriété. Se faire voir à la télé peut conduire soit à aller se faire voir ailleurs ou soit à aller encore plus de fois à la télévision.
    Aujourd’hui, depuis les dernières élections Sarko-Ségo, on a vu arriver les Internautes sur Internet. Sur le Net, fini les virées chez le Populo. Le Net, c’est plus rapide et beaucoup plus passionnant pour nos jeunes louveteaux de la « LeftBlog » : le Capital de notoriété se gagne sur la technique ( BiBi découvre ce que veut dire «liens » « google groupe » etc), avec du slogan (faire des articles courts), sur le ton ami-camarade-rentre-dedans-ici-on-parle-comme-Coluche-et-on-s’apostrophe-à coups-d' »insultes »bienveillantes-on-parle-djeune-et-on-boit-de-bonnes-bières), sur les points au classement (du Sarkozy à l’overdose, de l’Anti-Sarkozysme comme Destin !). Bref il faut faire jeune, rebelle et caractériel ».

    Hier, constat : il était facile d’avoir sa Tête de Turc (pas forcément une faute politique, évidemment), on évitait (un peu) de faire différence à Gauche puisque « l’ennemi » était commun et qu’il fallait qu’Il dégage.
    Il était aussi facile d’assimiler la Gauche qui bloguait aux seuls LeftBlogs. On retrouve là les cases politiques du Pays ( avec cette volonté et cette tendance de faire silence sur l’Autre Gauche, de ne voir la division de la France qu’en Droite (UMP) – Gauche (PS). Exit les autres.

    Voilà en vrac quelques reflexions supplémentaires à ton interessant billet.
    Excuse pour la longueur de mon post.
    A bibientôt de te lire.

    J'aime

    1. Le véritable enjeu n’est pas la droite contre la gauche mais l’individu contre la coercition, la liberté contre la tyrannie. Les étatistes de gauche sont donc à mettre dans le même sac que les étatistes de droite: celui de l’autoritarisme et de la loi du plus fort qui réclame toujours plus de sacrifices au nom des diverses abstractions collectivistes.

      J'aime

  2. Une grenouille vit un boeuf
    Qui lui sembla de belle taille.
    Elle, qui n’était pas grosse en tout comme un oeuf,
    Envieuse, s’étend, et s’enfle et se travaille,
    Pour égaler l’animal en grosseur,
    Disant : « Regardez bien, ma soeur ;
    Est-ce assez ? Dites-moi : n’y suis-je point encore ?
    Nenni – M’y voici donc ? – Point du tout. – M’y voilà ?
    – Vous n’en approchez point. » La chétive pécore
    S’enfla si bien qu’elle creva.

    Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages.
    Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,
    Tout prince a des ambassadeurs,
    Tout marquis veut avoir des pages.

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s