L’ISF et les œuvres d’Art…

« Soumettre les œuvres d’art à l’impôt de solidarité sur la fortune aurait de lourdes conséquences pour le marché et pour les collections nationales», a déclaré Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture, dans une interview aux Echos.

Christian Eckert rapporteur général (PS) du budget à l’Assemblée nationale souhaite de son côté intégrer les œuvres d’art d’une valeur supérieure à 5.000 euros dans l’assiette de l’impôt de solidarité sur la fortune:  «Intégrer les œuvres d’art dans l’assiette de l’ISF est une mesure d’équité».

Aurélie Filippetti, ne partage pas cet avis:« (…).. je comprends très bien la valeur symbolique de la soumission des œuvres d’art à l’ISF. Ce débat est déjà intervenu au Parlement en 2011, sauf que depuis, nous avons décidé de mettre en place une taxation exceptionnelle à 75% sur les revenus de plus de 1 million d’euros, ainsi que de nombreuses mesures fiscales faisant participer les plus aisés. Et pour redresser les comptes, la Culture est beaucoup mise à contribution (…). De grands musées tels que Le Louvre, Pompidou ou le Quai Branly voient leurs crédits baisser, leurs réserves sont ponctionnées. L’effort fait par l’ensemble du secteur de la culture est largement suffisant. Il ne faut pas tout déséquilibrer».

Le débat sur le projet de loi de Finances pour 2013 continue, même au sein de la majorité. C’est une bonne chose. Débattre, c’est tout un art...

Et vous, Pour ou Contre l’intégration des  œuvres d’art dans l’assiette de l’ISF?

Partageons nos avis

Publicités