Twitter innove: Le délit de « sale tweet »… Cc @twitter_fr

Les règles d’utilisation de Twitter sont simples et complexes à la fois. A trop vouloir les respecter, on peut avoir quelques surprises. Samedi soir, plongé dans la revue de presse pour un regard « vue d’Afrique » du déplacement de François Hollande, j’ai eu le bonheur de me faire bloquer mon compte par Twitter.

Délaissant un instant François l’Africain pour twitter, je commence par décliner une offre malhonnête m’incitant à acquérir plus de 4000 followers via un lien. Je ne suis pas Nadine Morano, non, je n’achète pas mes followers pour devenir z’influent.  j’ai dit NON…

Honnête je suis. Quelques secondes +tard, dans la même minute 21h59, ( voir les copies d’ecran) je reçois un mail de Twitter m’annonçant que mon compte est suspendu pour tentative d’intrusion (pour mon bien donc). WTF?

Par prudence, j’évite le lien du mail (pas visible sur cette image) pour une vérification sur Twitter version Web sur iPad…

« compte suspendu » (en haut à droite). Cool!. Direction la page d’assistance pour changer le mot de passe. Puis ce message auto de Twitter : » Vous (?) avons envoyé les instructions de réinitialisation de votre mot de passe à votre adresse mail … ». Merci. Re-tentative de connexion avec le nouveau mot de passe, Rien. Twitter ne veut pas, il refuse de réactiver mon compte. Le compte @bembelly reste silencieux, le p’tit oiseau ne chante plus. Compte bloqué pour délit de sale tweet?

En conclusion. Refuser de tricher n’est pas toujours bien vu chez Twitter. Je suppose que ma réponse (négative) à cette offre d’achat de followers rend mon compte suspect de « collaboration ». Pourquoi ne pas virer ce @MarekModel du réseau de Twitter pour faire simple?

Conseil: Avoir au moins deux comptes twitter pour continuer à gazouiller avec ses amies. Dans l’attente, merci de me suivre sur @cqjepense et de partager ce billet via Twitter (avec la mention cc @Twitter_Fr , @Assistance).

Bon Week-end.

Publicités