Le japonais nouveau est arrivé…

[Beaujolais, Cuvée 2012]. Le cru de cette année a des saveurs de pêche de vigne, de fruits rouges, de framboise et de groseille. Prévu à minuit ce mercredi en France (respect du 3ème jeudi de novembre), le Beaujolais nouveau a déjà été dégusté par les Japonais! .

20121114-225612.jpg

Pauvre beauj’ nouveau, martyrisé par les indélicats japonais et privé de son légendaire goût de « banane »... Ecrire un billet sur un produit de son propre terroir grâce aux informations d’un indic japonais de Tokyo, c’est une honte… [Edit, belle illustration de @undessinparjour]

Pas mieux.

Publicités

Le con a toujours raison…

J’ai croisé un con…

Et, j’ai été con, je n’ai pas fini de l’être. C’est con, je le sais. Mais des fois il faut. En effet, rien n’est plus ridicule que de refuser de paraître ridicule quand la nécessité l’oblige.

Le con a toujours raison.

À con, con et demi.

To be continued.

Les excuses « voilées » de Christophe Barbier | L’Express |…

20121114-075904.jpgLa presse de ce jour va revenir sur la conférence de presse de François Hollande d’hier à L’Elysée. Même les basheurs et détracteurs du Président de la République l’adoubent (L’Express, le LePoint). C’est, comment dire … du Hollande-Loving! On va garder cette expression pour plus tard. Revenons à l’Express de Barbier.

Après une nième UNE stigmatisante sur l’islam, Christophe Barbier, éditocrate de L’Express a présenté des « excuses voilées » dans une vidéo. Oui, ça ressemble à des excuses même si le mot n’a pas été prononcé.

Revenir sur une Couv’ et se contredire! Une première depuis le lancement de la musulmanophobie des Unes de la presse de ces dernières semaines. Exercice de contorsion, arguments approximatifs, expression sans conviction, livide … Christophe Barbier, pourtant habile dans cet exercice, souvent et presque toujours debout dans ses éditos, était …

On va retenir:

«l’immigration est un défi formidable» et, «l’immigration est une bonne chose pour la France, une très bonne chose pour la vitalité française».

les vraies excuses Christophe, c’est de mettre ces deux affirmations à la UNE de L’Express

On attend…