Le Front de Gauche explose en plein vol…

À trop vouloir critiquer le gouvernement, le Front de Gauche connaît de grosses difficultés internes. « Dérives gauchisantes », « l’ennemi, c’est pas le PS » etc. Arguments de M. Dolez, co-fondateur du Front de Gauche qui fustige la « ligne Melenchon « 

20121220-082355.jpg

« Beaucoup de ses propos brouillent notre message, je ne crois pas à la thèse de deux gauches irréconciliables ni au mythe du recours (…) Je ne me résoudrai jamais à considérer que le gouvernement va échouer et que nous serons là à ramasser les morceaux. Si la social-démocratie devait s’effondrer, je crains que ce ne soit au profit de la droite extrême (…) Ne donnons pas le sentiment que l’adversaire du Front du gauche, c’est le PS«  signé, M. Dolez

On attend avec impatience le billet de GaucheDeCombat, qui (enfin!) va taper dans son propre camp. Ça va l’occuper…

La fin du monde a 24 heures d’avance au Front de Gauche, 😉

Publicités

21 réflexions au sujet de « Le Front de Gauche explose en plein vol… »

  1. Quand c’est Dolez qui le dit, on se sent moins seul et moins cloche !
    A l’extrême gauche, faut le temps de passer de l’ivresse au matin d’hiver …doit se sentir la parole plus pâteuse …
    😀

    J'aime

  2. ….oui, le Fdg devenait exaspérant, à toujours vouloir démonter, pour un oui pour un non, l’action du gouvernement ! Il y en a suffisamment dans la presse, même dite de gauche qui le font, sans vergogne !
    J’ai voté pour le changement en toute conscience, même si pour l’instant, celui ci n’est pas au rdv, je ne supporte pas que l’on puisse accabler de cette grossière façon, ceux qui font tout pour mener à bien cette bataille, surtout par ceux la même qui ont en grande partie,participés, au retour de la gauche au pouvoir !!
    Le merdier de l’héritage sarkozien, ne s’assainira pas d’un seul coup de baguette magique, il nous faut donc être patients, compréhensifs,intelligents, même si l’on doit au passage, avaler quelques couleuvres !
    Je préférerais voir les camarades mélenchonnistes coopérer, plutôt que de casser, bafouer, ridiculiser le gouvernement de JMA !
    La droite n’a même plus besoin de s’opposer, le Fdg s’en charge !
    JLM, je ne te dis pas merci !!
    Mais pourquoi donc, tant de haine !!??

    J'aime

  3. @Alain

    Je comprends que tu veuilles catégoriser, enfermer les gens comme tu le fais. Ça rend les choses plus simples à comprendre. Si ça peut t’aider…

    Elu local dans une commune de 500 habitants qui vote à droite, je n’appartiens à aucun parti et je n’ai aucune sympathie particulière pour Jean-Luc Mélenchon, même si j’ai voté pour lui au 1er tour. Et c’est aussi à contre cœur voté Hollande. Mais pouvions-nous faire autrement ? Oui. Voter blanc ?

    J'aime

    1. Je comprends, mais…

      Catégoriser? C’est, me semble t-il ce que font certains ( 😉 ), ces derniers jours encore, sur les « blogueurs dits de gouvernement », sur « l’influence » supposée de L’Elysée sur certains d’entre nous etc…

      Un juste retour de bâton, en toute amitié, avant la fin du monde, afin que chacun réfléchisse, sur la teneur de ses propos envers les autres.

      Bonne fête de fin du Monde à toi mon ami.

      Amicalement.

      J'aime

  4. Il faut pas prendre ces désirs pour des réalités.

    Un des soixante-deux secretaires nationales du parti de gauche s’en va et c’est tout le Front de Gauche qui exploserait !

    Si vous aviez lu l’article que vous citez vous sauriez que Marc Dolez avez déjà commencé depuis plusieurs semaines à prendre des distances vis-à-vis de la ligne du Parti de Gauche mais continuera néanmoins à inscrire son action politique au sein du Front de Gauche. Il ne retourne pas manger dans la gamelle PS au son de cloche. Bref, c’est un micro-événement interne au Front de Gauche comme il y en a déjà eu tant d’autres.

    J'aime

    1. 1. Il est co-fondateur du Front de Gauche
      2. Son analyse est pertinente: »Le PS n’est pas l’adversaire du FDG », Ne pas oublier la Droite et le FN qui vous avait humilié à Henin beaumont.
      3. Je partage son avis.
      4. On ne peut exister politiquement sans gagner quelques élections locales. Melenchon qui rêve de Matignon doit le savoir…

      Sinon, nous, ça va.

      J'aime

    2. 1 – Il est l’un des co-fondateurs du Parti de Gauche ! C’est vrai qu’il fut l’un des deux signataires de l’appel à la création du parti, mais dès l’origine le Parti était composé d’autres militants de Pour une République sociale, rapidement rejoint par La gauche écologiste puis le Mars – gauche républicaine. Il y a une bonne dizaine de militants ayant une aussi grande importance au sein du Parti de Gauche que Marc Dolez
      2 – que son analyse soit pertinente ou non ne modifie rien à l’impact qu’aura son départ sur le Parti de Gauche.
      3 – a fortiori que vous soyez d’accord ou non avec son analyse ne changera rien à l’impact qu’aura son départ sur le Parti de Gauche.
      4 – Les prochaines élections sont en 2014, d’ici le Parti de Gauche et le Front de Gauche ont prévu de continuer d’exister politiquement par l’action législative, par la rue, et tous les moyens qui s’offriront à nous.

      Honnêtement, je m’en contrefous de savoir si vous allez bien ou pas. Je ne sais même pas à quel parti vous appartenez. Quelque soit votre appartenance politique, vous vous devez d’avoir une analyse correcte du champ politique. Ce n’est pas que je suis au Parti de Gauche que mes croyances en sont subitement distordues. Je ne crois pas que nous allons être l’héroïque parti de la révolution faisant chuter le gouvernement Ayrault à la suite d’une immense mobilisation populaire dans les quelques mois qui viennent. Bref, je ne prends pas mes désirs pas pour des réalités. Je suis capable de reconnaître que le PS a une hégémonie complète et jouit encore d’une grande estime, de même que je pense que l’UDI se porte très bien et qu’à l’inverse l’UMP et EELV sont dans une situation catastrophique.

      Je vous conseille de réussir à faire de même : porter un jugement objectif sur les formations politiques autres que la vôtre, en particulier le Front de Gauche. A savoir que celui-ci a sextuplé le score du PCF aux présidentielles, score historique de 11.8% pour la gauche radicale qui réussi enfin à faire son unité. Il faut remonter à 1981 pour observer un résultat aussi élevé à la gauche du PS. Et même si une bonne partie de l’effet Mélenchon s’est envolé aux législatives, le progrès en voie y reste encore fort. Au-delà des scores électoraux, le Front de Gauche a enclenché une dynamique : le nombre de militants de ses partis-membre croît fortement.

      Sachant qu’on ne cesse d’annoncer la mort du PCF depuis 20 ans, bel exploit…

      J'aime

      1. On se calme, survivre à la fin du monde, c’est déjà bien, ok?
        Respire, tout-va-bien. C’est bientôt Noël, respectons la trêve des confiseurs…

        Bonne et heureuse année 2013 au Front de Gauche.
        Amitiés.

        J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s