Beckham partout, Zlatan nulle part …

C’est l’actu du foot, enfin selon la nouvelle presse sportive (iTélé et BFMTV). Après la couverture du Vendée Globe, cette info (Beckham à Paris) ouvre les éditions spéciales de nos deux chaines sportives préférées BFMTV et iTélé, reléguant la grève de fonctionnaires au second plan. C’est dans leur forfait « presse sportive quand je veux »… Petite revue de presse

1. BFMTV. Style « métro », deux pavés Beckham à la UNE

David Beckam à Paris

2. itélé. Un gros bloc, bien visible…

Beckam sur iTélé Paris

3. Google Actualité (Edition France), pareil avec « Le Parisien » en UNE…

Google David Beckam

Conclusion: une actu PSG avec David Beckham partout et (surprise) Zlatan Ibrahimovic, nulle part!, ça promet.

Plus sérieusement, l’ami Bruno Roger-Petit (Le+NouvelObs) nous rappelle que le PSG des Qataris est (peut être) au coeur d’un scandale (Qatargate) qui impliquerait Nicolas Sarkozy: le Qatargate révèle-t-il un complot de Sarkozy contre Canal Plus? (<Lire).

_____

* Billet propulsé sur le Huffingtonpost (sur le web). Merci au Huff*

Publicités

Taubira: Lyrisme politique et riposte Mamère…

Christiane TaubiraChristiane Taubira était proclamée «maillon faible du gouvernement» par l’UMP et le FN, allez savoir pourquoi d’ailleurs. Hier à l’assemblée nationale, pour l’ouverture des débats sur le MariagePourTous, l’opposition s’est rendu compte que la Garde des Sceaux était d’une naissance qui les dépasse.

«Le discours de Taubira enflamme la majorité et agace la droite» écrit Le Parisien, «Christiane Taubira a donné le la» pour le NouvelObs. Un plébiscite qui fait dire à Axel Khan: «Parmi les discours qui resteront dans le annales de l’AN pour leur qualité, fond et forme: Simone Veil, Robert Badinter, Christiane Taubira».

Avis unanimement partagé sur les blogs et réseaux sociaux. J’ai retenu son lyrisme lorsqu’elle cite le Guyanais Léon-Gontran Damas, ami de Lépold Sédar Senghor, avec qui ils publièrent, en 1935, le premier numéro de la revue littéraire L’Étudiant noir, fondatrice pour ce qui allait être appelé la négritude.

«L’acte que nous allons accomplir est beau comme une rose dont la tour Eiffel assiégée à l’aube voit s’épanouir enfin les pétales. Il est grand comme un besoin de changer d’air, fort comme l’accent aigu d’un appel dans la nuit longue.» (Christiane Taubira, 29 janv. 2013).

La palme de la riposte politique de cette séance à  l’Assemblée nationale revient à Noël Mamère pour sa réponse à la motion de rejet préalable déposée par Henri Guaino sur le texte ouvrant le mariage aux couples de même sexe.

L’histoire de la vie politique française retiendra ces deux interventions.

«Django unchained» de Tarantino: Partageons l’avis d’un noir…

DjangoNoir, «Négro», ce mot a été cité je ne sais combien de fois dans le dernier «Django Unchained» de Quentin Tarantino, d’où son insertion volontaire dans le titre de ce billet-édito. Expression péjorative par essencetitre de noblesse ou adjectif mélioratif, si l’on se réfère aux écrits de Aimé Césaire. Oui, Miserere Nobis. C’est donc sous le prisme de cette identité que je vous livre mon avis sur «Django». Essayons de faire critique-cinéma, sans complainte.

Dimanche, en famille, on a attendu la séance de 16h45 pour voir ce péplum noir qui a fait couler tant d’encre aux États-Unis: Film raciste, utilisation abusive du mot «négro», falsification de l’histoire etc. Pour Spike Lee, ce film est «irrespectueux» envers ses ancêtres affirmant que l’esclavage ne se réduisait pas à un western spaghetti. « It Was A Holocaust. My Ancestors Are Slaves. Stolen From Africa. I Will Honor Them”. Bande annonce…

La brutalité de la première scène est à l’image du film. Ces « hommes noirs », enchainés les uns aux autres, les regards vides, les tibias endoloris, accompagnés par ces négriers, un choc. Une immersion totale dans l’univers de l’esclavage. Les lectures d’antan prennent vie en 16/9, les cris d’une douleur enfouie résonnent à nouveau en Dolby Surround. Natif de la côte africaine, j’ai beaucoup chance, je suis né au 20ème siècle…

Pendant les 2heures44 du film, j’avais beau me dire: «ce n’est qu’un film, c’est juste une fiction», je ne pouvais pas, ne pas faire ce «voyage intérieur» vers cette sombre période de l’existence noire. Ce Tarantino a rouvert cette blessure morale qui, inconsciemment, fonde mon identité de «noir». Vivre avec la peur des rechutes d’arrogance des autres, au quotidien…

Ok, ce n’est qu’un film. N’empêche. Être vendu, chosifié et à la merci du 1er con (la caricature du blanc-con par Tarantino est exagérée) n’est pas une sinécure. Ressentir chaque coup de fouet comme porté sur sa propre chair, se mordre la langue pour ne pas crier sa douleur face à certaines scènes (ce noir, fugitif livré aux chiens jusqu’à ce que mort s’en suive, ce combat de coqs entre deux noirs, bêtes de foire dans ce salon feutré, la mise à l’isolement des esclaves, sous le soleil, sans eau, ces soubrettes, ces gens-de-maison etc.) etc. Il fallait tenir malgré l’envie de quitter la salle, attendre The End comme une libération, pour ne plus être prisonnier de ce voyage. Mémoire Unchained...

django-unchained-samjackson1-600x337

Difficile de dire si j’ai aimé (ou pas) ce Tarantino. Difficile d’aimer un film qui vous renvoie une identité souillée toutes les minutes, Difficile d’aimer cette souffrance qui vous marque malgré vous. Difficile d’accepter que l’injustice devienne l’excuse de la violence. On peut cependant aimer, de voir la salle s’indigner de cette bestialité ou, éprouver un malin plaisir de voir les autres «souffrir» de l’image de leurs semblables. Plaisir macabre de les imaginer se dire «Oh Mon Dieu C’était aussi horrible que ça? En plus, on l’a fait au nom de Dieu!» Etc. Le malaise était palpable dans la salle obscure du Pathé-Vaise, sombres sentiments et réflexions face à l’atrocité de l’homme sur l’homme.

J’ai demandé l’avis de mes enfants. Mon fils : ‘’J’ai aimé ce film car il m’a beaucoup appris sur les relations «Noirs et blanc». J’ai aussi aimé le fait qu’un homme noir monte à cheval (ce qui était interdit à l’époque) et collabore avec un homme blanc, à égalité ». Pour ma fille : « Film intéressant qui retrace l’histoire de la traite des noirs à travers Django. J’ai aimé le fait qu’il soit libre et son combat pour retrouver sa femme, mais surtout, le fait de faire payer aux autres les souffrances qu’ils ont cruellement vécues». Prévoir un débriefing dans la semaine.

D’une façon générale, Tarantino met en évidence l’humain face à ses limites, revisite nos valeurs et mesure le chemin parcouru. J’ajoute, le contexte social définit notre humanité et ces faits ne sont pas le propre de l’Amérique, la fleur de Lys des rois de France peut se lire sur la joue balafrée des esclaves. Django n’est pas un héros, mais un chanceux lancé dans une quête personnelle. L’humanité dans ce film est à mettre au crédit de l’opportuniste chasseur de prime allemand, qui s’est découvert des vertus de « sauveur d’esclaves », au péril de sa vie. Il avait lu Alexandre Dumas. Ce « Django unchained » reste un film, ne pas en faire une pièce à conviction pour une quelconque accusation, le vivre comme un témoignage d’un passé douloureux qui peut ramener à la surface, chez certains, d’amers sentiments.

A voir, pour réduire la géographie de l’ignorance. Le générique de fin, c’est une réflexion avec soi. Je le reverrai volontiers en DVD Blu-Ray, chez moi, avec un p’tit verre… de blanc.

Billet-édito publié sur MédiaVoxLOGO-MEDIAVOX-BETA

THE END.

A suivre: Lincoln de Steven Spielberg

Comment désinstaller les applis @bfmtv et @itele de votre smartphone…

Supprimer BFMTVFaire d’une pierre deux coups. 1. Répondre à la question de tantine Élise qui vient de recevoir un iPhone « Comment désinstaller une application de smartphone »?. Mon cousin Gevers Mik. avait joué au Père Noël. 2. Permettre aux manifestants du #Mariagepourtous de se venger pour « manquement au devoir d’information » de Bfmtv et iTélé. Ils avaient déserté les rues de Paris Dimanche après midi pour les Sables-d’Olonne (Vendée Globe)’. Pilule amère…

1. D’abord avoir un smartphone et l’une de ces deux applications. Sinon, passez directement à la case « commentaire » et nous dire pourquoi. Sur mon springboard (C’est le nom de l’écran d’accueil sur iPhone), les deux icônes BFMTV et iTélé…

image

Puis, avec doigté, on appuie sur l’icône de l’application à supprimer (pour désinstaller), attendre que l’icône freeeze ( que ça bouge). Puis, on touche le coin gauche (haut, avec la croix). A l’écran, vous aurez..

image

J’ai mis les deux pour gagner du temps. Ne pas hésiter, on valide par « supprimer ». Et, on se retrouve avec un écran d’accueil propre, sans BFMTV, ni iTélé.

photo

Remarques. – J’ai installé l’application « Vendée Globe » qui a souffert, elle aussi,  de la concurrence déloyale de BFMTV et de iTélé dans la couverture de l’arrivée du Vendée Globe. Tant qu’à suivre la course, je préfère l’application originale. – Pour les mobiles sous Android, Faire un glisser-déposer de l’icône de l’application vers la corbeille (de mémoire).

Vous pourrez toujours suivre leurs directs de chez vous, à la télé, ou pas. Aussi, à quoi ça sert d’avoir des forfaits télévisions sur smartphones si les chaines font de la rétention d’information?

Billet Geek du mois, fait.

Nouvelle finitude gourmande à Lyon. Sirha2013 #waste #swcs

Suite à mon billet d’hier, on m’a désigné volontaire pour vous présenter le World Cuisine Summit-Sirha 2013 à Lyon, la table de France. C’est quoi ce truc? C’est une première, un grand colloque international pour échanger avec des leaders d’opinion de tous pays pour une nouvelle finitude gourmande…

Sirha Lyon 2013

Réflexion pour une meilleure restauration au service d’une vie meilleure, Comment nourrir la croissance du secteur dans un monde en pleine mutation (production, transformation, consommation)? Avec la participation d’intervenants de renommée mondiale, des personnalités de premier plan, les plus grands chefs cuisiniers, les dirigeants des grandes organisations internationales, (FMI, Banque Mondiale…), des grandes chaînes de restauration, des industriels de l’agro-alimentaire:

Joël Robuchon, Alain Ducasse, Magnus Nilson (Suisse), Alain Passard, Maroun Chedid (Liban), Anne-Sophie Pic, Pierre Hermé, Toshiro Kuroda (Japan), Philippe Stark (Architecte), Carlo Petrini (Italie) etc. Ils sont à Lyon, pour une nouvelle prise de conscience mondiale de la finitude de la planète gourmande

Quand? Du 28 et 29 janvier 2013, A la Cité du Centre de Congrès de Lyon. Sous la présidence d’honneur de Paul Bocuse.

Plus d’info > http://www.sirha-world-cuisine-summit.com/fr

Et, bonne appétit bien sûr.

Benjamin Biolay, guide touristique à Lyon -Presqu’île- …

On peut le dire…

Merci à Trublyonne. Puis, vous rendre dans les Côtes d’armor chezl’vieux Yann pour la suite de la visite du dimanche.

[Blog en mode PGildan]

Coldplay – Paradise (Peponi) African Style (ft. Alex Boye)

Une très bonne version de Paradise (Coldplay), pas encore disponible chez PGildan, Écoutez (avec un casque pour le son caché)…

Pepo-ni \pé-põ-në\n.

  • An Swahili word meaning Paradise
  • An African spin on the ColdPlay tune by ThePianoGuys
  • Coldplay – Peponi African Style (featuring. guest artist, Alex Boye

En conclusion

Musique: n, f
Origine : Afrique.

CQFD.

Normales, les filles…

C’est connu, on ne réfléchit pas de la même façon dans un château et dans une chaumière. Pendant la prestation de serment d’Obama père, ses filles…

20130125-072359.jpg

… sont « normales« , les girls…

NYDailynews.

[Sondage Opif]: F. Cassez libre, Hollande ou Sarko?

C’est une polémique comme on les aime bien en France, ça nous occupe. Tout le monde en parle et les politiques se l’arrachent… Qui? Florence Aubenas Cassez…

.

Un avis sur la question? Je me suis exprimé sur le sujet  et sur Politweet(s). Nicolas partage son avis sur son blog et nous demande de ne pas oublier l’affaire Cassez. L’ami Hern aussi s’est exprimé. En attendant l’avis de Oliviersc et du FDG, vous pouvez  vous défouler exprimer sur ce sondage Opif.

Votre avis m’intéresse. Soyez précis dans vos commentaires. Votez!

Infographie de « L’affaire Florence Cassez »…

Libre. Un soulagement pour sa famille et une victoire pour la diplomatie tranquille de François Hollande. C’est mon avis. Il a eu raison d’envoyer Michel Vauzelle au Mexique le 14 avril 2012 pour (peut être) les premiers contacts. Déjà, les gens bien intentionnés avaient crié à l’instrumentalisation politique (Ah les cons!).

Elu President, F. Hollande a normalisé nos relations diplomatiques avec le Mexique en recevant à Paris, le 12 octobre dernier, SR Enrique PENA NIETO, Président élu du Mexique. Et ce titre de l’Est Républicain relatant cette rencontre:  » Florence Cassez bientôt libre? ». C’est fait.

20130123-233859.jpg

Bo moni boulot?