Edito: Impôts, les éléphants s’exilent pour mourir…

MediavoxLe thème de mon édito du jour sur Médiavox porte sur l’actualité politique et médiatique de ces derniers jours. L’éléphant, la nouvelle bête politique  (Gérard, Brigitte?) est au coeur de ce billet. Sa transhumance est un nouveau parcours qui va de Lyon à Saint-Trop’, en évitant l’Espagne pour les vertes prairies de la  Sibérie. oui, les éléphants s’exilent pour mourir

Un éléphant, ça trompe fiscalement… (Résumé)

Les oiseaux se cachent pour mourir et, les éléphants s’exhibent avant l’exil. Faire le plein de chaleur humaine, de compassion médiatique avant de partir, loin, aux antipodes de la chaleur tropicale. Pour eux c’est désormais:  » Je ruse, donc Je (deviens) Russe ».

Ils évitent l’Espagne du passionné de la chasse à l’éléphant, le Roi Juan Carlos (…) À la chaleur ibérique, nos éléphants préfèrent les alentours de la Sibérie. On comprend, Vladimir Poutine ne chasse pas l’éléphant, il a une préférence pour la chasse aux Tchétchènes.

La droite politique, ces anciens défenseurs du drapeau tricolore (…) applaudissent les quitte-la-Fance, sanctifient la désertion comme le souligne Nicolas Domenach dans Marianne.fr: »  Quelle entourloupe morale que d’excuser ainsi la désertion en plein combat ! Quelle pitié que cet abaissement de l’âme de la France auquel consentent tous ceux qui n’ont cessé et ne cessent encore de donner des leçons d’identité française. Quand les fuyards montrent leurs fesses sales, les moralistes les maquillent en faces de vertus! ». Une aubaine pour les éléphants du PS?

Bembelly Mediavox

Lire sur Mediavox (et, tous les mardis pour la riposte de gauche).