Quand Nicolas Sarkozy bidonne son CV…

Conférencier et ancien Président de la république, deux titres de noblesse qui ne suffisent plus à satisfaire l’égo de Nicolas Sarkozy. Pour sa conférence au Québec, le 25 avril prochain, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain publie ce CV avec une « mention » que j’ai encadré pour vous…

CV Sarkozy

« Après avoir terminé ses études universitaires de premier cycle en science politique à l’Institut d’études politiques de Paris, M. Sarkozy … ».

photo - CopieFaux. Nicolas n’a jamais validé sa formation à l’Institut d’études politiques de Paris. Dans mon billet du 02 Mars 2012 « Hollande-Sarkozy, la scolarité comparée… » j’évoquais déjà ce détail: Nicolas Sarkozy a étudié à l’université Paris X Nanterre, il y obtient en 1978, une maîtrise de droit privé (…) il entre à l’Institut d’Etudes Politiques (IEP) de Paris en 1979, section Politique Économique & Sociale dont il sort, en 1981, non diplômé. [En clair, il n’avait pas réussi ses examens].

C’est un détail sans importance. Pas besoin de mentir pour si peu, il y a plus grave

François Bayrou à Matignon?

De quoi faire plaisir à Doudette, peut être…

20130412-135504.jpg

De quoi énerver Jean-Luc Mélenchon qui (déjà) avait proposé en nov. 2012, ses services à F. Hollande avec fin de non recevoir…

20130412-140109.jpg

Mélenchon va manifester sa cohérence intellectuelle dans la rue, le 05 Mai. Il fera peut être mieux de suivre le Conseil-Cahuzac: « Avant de postuler à Matignon, je dirais à JL Mélenchon (j’ajoute, à F. Bayrou) de peut être se faire élire de temps en temps, au suffrage universel direct, au moins une fois« . Finalement, il va nous manquer Cahuzac.

L’ hypothèse « Bayrou 1er Ministre » va énerver plus d’un front de gauche, pas que.

[extrait]