Tolérance: D Goux et des couleurs …

Hier j’ai lu un article d’un chercheur Suédois édité dans le Washington Post  avec cette étonnante affirmation: Les Français seraient plus racistes que les Américains. Les Etats-Unis font partie des pays les plus tolérants, la plupart des personnes interrogées ne voyant aucun inconvénient à avoir un voisin d’une “race” différente. Au contraire la France fait tâche en Europe. C’est l’un des pays les moins tolérants: 22,7% des sondés affirment qu’ils n’aimeraient pas avoir de voisin de couleur de peau différente. Cette étude propose une carte du monde de la tolérance raciale.

chiffre_racisme

Il est vrai que s’est installée en France une sorte de récréation verbale dite décomplexée. On ne va pas refaire le monde, nul besoin d’une exégèse sur l’extension du domaine du Zemmourisme pour reprendre cette expression d’Arrêt sur image, juste vous donner à lire ce commentaire que je pique à Rosaelle.  Dans un discret billet intitulé « Dans les années 30, un certain Hitler faisait pareil avec les Juifs« , elle a édité (après hésitation), un commentaire sur son blog-bis pour ne pas encourager certaines choses. Elle écrit: « Voici un commentaire que je n’ai pas publié sur mon blog principal, car le but n’est pas de favoriser la haine et les idées racistes mais il est quand même nécessaire de le publier ici pour le dénoncer… »

« Didier Goux a ajouté un nouveau commentaire sur votre message « Banaliser l’Islam«  :

Didier Goux l'Islam

Didier Goux:  » Il va bien falloir en venir, non pas à “banaliser” l’islam mais à l’interdire, à le rendre illégal, comme on le fait déjà pour quantité de sectes mortifères sans que cela pose le moindre problème à qui que ce soit. Les musulmans sont nos ennemis, depuis toujours (relire l’histoire de l’Europe depuis environ 1500 ans) et les moins dissimulateurs d’entre eux, aujourd’hui, ne font rien d’autre qu’affirmer hautement et agressivement ce que je viens de dire. Par conséquent, ils doivent être traités en ennemis, c’est la moindre des choses. D’autant qu’il y va de notre survie, puisque ces gens ne conçoivent rien en dehors d’eux.

Une fois l’islam déclaré illégal sur le territoire français (et même, de préférence, européen), ceux qui persisteront à se réclamer de cette religion devront tirer toutes les conséquences de leur fidélité à leur foi. Aprè!s tout, les pays musulmans ne manquent pas, qui sauront, j’en suis sûr, accueillir leurs frères à bras ouverts.

Et si refuser d’embaucher quelqu’un en fonction de sa religion est contraire à nos lois, il ne reste qu’à changer les lois, à les adapter aux temps de guerre dans lesquels nous sommes entrés : ce n’est pas très compliqué et cela s’est toujours fait.

Et D. Goux de préciser,

(Je sais bien que vous allez passer ce commentaire à la trappe, mais ça me faisait plaisir de vous le laisser. Ne serait-ce que pour vous donner l’occasion d’exercer votre petit pouvoir. De toute façon, je le conserve par devers moi, et vais même, tiens, en faire un petit billet, afin que chacun sache, si ce n’est déjà fait, de quel côté de la “collaboration” vous vous situez.) »

—————

Sans commentaire. Disons que j’attends de lire les commentaires (ou billets) avec les « Oui, mais… ». Pour l’instant, comme Rosaelle, juste ce rappel à la loi:

« La provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une race ou une religion déterminée, est passible d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amendes (article 24 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse) ».

Des goûts, des couleurs et de la liberté de conscience…

Publicités