Oui, Je crois toujours en Dieu (Nouvelle version)…

jesus-cocaPar les temps qui courent, il est utile de réaffirmer ses convictions car l’Eglise n’a jamais été aussi présente dans l’actualité politique et sociale. Le #MariagePourTous a sorti de leurs réserves les «enfants de Dieu», les fils et filles de l’Eglise.

De Barbarin à Boutin en passant par Frigide et Civitas, on a assisté à de grandes messes du Dimanche et une parfaite communion de l’intolérance et du rejet de l’autre.

C’est une nouvelle Eglise, décomplexée, à droite, qui désormais affiche ses écritures sur la place publique. Des mots et de vraies convictions aux antipodes de la foi ont eu droit de télé sur les désormais catholiques chaînes d’info BFMTV et iTélé. Je suis tenté par le « Dieu pardonne leur car ils ne savent pas ce qu’ils font », puis, cette idée, le redire:« Je Crois (toujours) en Dieu » car, de nombreuses personnes ne se reconnaissent pas dans l’exhibition christique de ces derniers jours. Alors, mes frères et soeurs, prions

Je crois en Dieu, vous savez, le Père tout-puissant, le créateur du ciel et de la terre, Et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur, celui qui a été conçu par l’opération du Saint-Esprit. Mais si ! le fils né de la Vierge Marie, et de Joseph qu’on oublie souvent, à tort…

Ce fils tolérant qui a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, mort et enseveli, puis est descendu aux enfers, c’est triste. Mais le troisième jour, il a ressuscité des morts (ouf !), puis est monté aux cieux pour s’asseoir à la droite de Dieu, le Père tout-puissant. C’est de là qu’il viendra juger les vivants et les morts, enfin, tous ceux qui ne respectent pas les préceptes de l’Eglise, particulièrement ceux qui en abusent.

Oui, je crois en l’Esprit Saint, à tous les Saints catholiques, protestants, juifs, musulmans etc… à la Grande Eglise de la tolérance, dans le respect de la Liberté-Egalité-Fraternité, à la communion de tous ces saints qui fondent nos convictions extimes, à la rémission des péchés, sauf pour certains (faut pas exagérer), à la résurrection de la chair (oui c’est possible, enfin y parait)…

à la vie éternelle de la république qui nous nourrit et nous protège…

Amen.

Cette prière universelle s’adresse à tous les cons de toutes les réligions. Pour la quête, le panier circule dans les commentaires. Dieu vous le rendra

Publicités

17 réflexions au sujet de « Oui, Je crois toujours en Dieu (Nouvelle version)… »

  1. Oui, l amour (le respect) du prochain (tous les prochains sans jugement de sexe ou de classe) est bien difficile
    Quand la tolérance a déjà du mal à être de mise
    Comment même imaginer de la bienveillance?

    Il y aurait tellement de combats plus intelligents à mener (armes chimiques, injustices financieres, inégalités des droits civiques, je ne peux même pas en faire la liste)

    Je prie pour plus de réflexion en amont des actions, plus de sens critique sur les combats à mener, plus de tolérance (moins d égoïsmes, de nombrilisme) et plus de bienveillance

    Amen

    J'aime

  2. En fait, tu ne crois pas qu’il y ait une sorte de père noël dans le ciel ni qu’il ait un fils genre Angel qui doit se protéger de la lumière.
    Mais tu sembles croire à quelque chose plus grand que nous et qui nous uniraient, quelle que soit notre religion …
    Enfin quelque chose comme ça que l’ouverture oecuménique rendrait joyeux et sans frontières !
    C’est ça ?
    La République là-dedans ? Ah, mais là, mon cher, je t’arrête : la République, elle nous respecte tous, mais elle s’en fout , nos religions, ça ne la regarde pas !
    Plein de bises

    J'aime

    1. Oui, je crois à l’universel, à une architecture faite de bouts de bois des dieux. Mais je rêve…
      La République nous respecte, oui, mais ne s’en fout pas! Elle respecte les cultes, la réciproque devrait être vraie.

      Mais…

      J'aime

  3. Une sorte de ping ou trackback dans la Revue du 27 d’Olivier SC vers cet article que je parcours sans trouver le lien ayant pu provoquer ledit ping. Du coup et vu le sujet , même si c’est du xième degrés, je pense que je vais supprimer…

    J'aime

  4. …allez, une petite dernière pour bien dormir :
     » Le pire de tous les états de l’âme est l’indifférence ; IL FAUT CROIRE ; l’incroyance est la ruine, non seulement des individus, mais des société  » !!
    Lamennais .
    Ouai, bin moi je crois que je vais bien dormir, allez, A+ !!

    J'aime

  5. A mon sens, les tristes événements de ces derniers mois prouvent juste que les religions -sans distinction- sont des outils incomparable au niveau personnel. Pour s’aider, béquille pour avancer dans une dimension spirituelle plus attrayante que notre effrayant quotidien…

    Mais quand elles deviennent des manifestations publique, elles empiètent, s’exhibent, tentent de s’immiscer là où elles ne devraient pas : dans la vie d’autrui. Colère et intolérance, interprétation pseudo « universelle imposée » deviennent ses extensions naturelle et, hélas, trop souvent au prix de vie humaine.

    Hier c’était le mariage pour tous, demain ce sera autre chose, et à chaque fois, l’athée que je suis serre les dents devant tant d’inconscience…

    J'aime

  6. Le credo d’un athée
    par Roger Léger

    Je crois qu´il est souhaitable et possible de connaître les lois simples qui gouvernent l´ensemble de l´univers et président à son évolution inexorable ; que ces lois sont éternelles comme l´univers, objectives, extérieures à nous, invariables, universelles et vérifiables.

    Je crois qu´elles sont progressivement connues des humains, que ces lois ne sont pas de pures créations de leur cerveau, et qu´elles ne sont pas la propriété de l´un ou de l´autre sexe, ou de quelques cultures particulières.

    Je crois que tous les humains peuvent y avoir accès et que, si d´aventure il y a d´autres roseaux pensants dans l´univers, ils découvriront les mêmes lois de la nature que nous et expliqueront de la même manière la naissance et la mort des étoiles, l´explosion des supernovas, la formation des trous que l´on dit noirs, et la structure des protons, des atomes ou de l´ADN.

    Je crois que notre destin est de ce monde, où nous pourrions être seuls, et où nous avons fait irruption par la plus grande des chances et le plus incroyable des hasards.

    Je crois comme Aristote que ce qui est engendré par hasard n´est pas engendré en vue d´un but ; et je crois comme Stephen Jay Gould que les humains sur cette planète sont de simples possibles et non pas le but recherché et nécessaire de l´univers, semblables en cela aux abeilles, aux dinosaures, aux roses et aux nénuphars, aussi bien, hélas, qu´aux rats, à la mouche tsé-tsé, à la peste, à la variole et aux plantes vénéneuses.

    Je crois comme Parménide que l´univers est incréé et éternel, je crois comme Martin Rees qu´un multivers est possible, et je crois comme Bertrand Russell qu´il est sans compagnon divin inutile.

    Je crois comme Pascal, Lao-Tseu et le Bouddha qu´il y a un infini et que nous en ignorons la cause et la nature ; et je crois comme la Bible qu´il ne faut pas invoquer le nom de dieu en vain. Je veux dire, ici, qu´il est, en effet, vain et inutile de se référer à un dieu pour expliquer le monde.

    Je crois que la planète Terre et la vie qu´elle supporte sont pour nous ce qu´il y a de plus précieux dans l´Univers, que notre lot, notre devoir, notre souci, ou même notre mission, est de prêter vie, notre vie, si l´on peut, à cet univers pour le temps qu´il durera dans le multivers ; que c´est là la plus sacrée de nos tâches de Terriens, notre joie, notre passion et notre dramatique aventure.

    Je crois que rien de nous ne subsistera après notre mort que les descendants et les souvenirs que nous laisserons après nous, et que les atomes dont nous étions faits et qui seront recyclés dans l´Univers ; je crois que nous serons éternellement anéantis, et qu´il faut accepter notre destin sans se plaindre. Pas de vaine et consolatrice espérance.

    Je crois que nous devons nous reconnaître pour ce que nous sommes, des êtres finis et mortels qui participons tous de l´infirmité commune : rien ne pourra jamais totalement nous satisfaire, et nous serons toujours irrémédiablement ignorants du secret ultime des choses. Nobliau ou grand seigneur de l´Univers, notre destin est fait de joies et de peines terrestres passagères, et de connaissances limitées. Évitons les peines, si l´on peut, et combattons notre ignorance. Sachons nous contenter de notre condition ; sortis de l´Univers, connaissons l´Univers. Là est notre tâche et notre destin, là est la sagesse humaine, là, le bonheur des Terriens.

    Je crois que nous ne savons pas pourquoi il en est ainsi. Mais je crois qu´il en est ainsi.

    Voilà mon credo.

    Je ne crois pas en un Dieu qui aurait créé le Ciel et la Terre ; on sait assez comment la Terre a été formée et les cieux étoilés ont été allumés au-dessus de nos têtes. Et nous n´avons pas besoin de “cette hypothèse” pour expliquer le Big Bang.

    Je ne crois pas à la fable du dénommé Jésus-Christ, Fils unique de ce que l´on appelle le Père Éternel, qu´il ait été conçu du Saint-Esprit, et soit né d´une vierge de Palestine il y a 2000 ans pour le salut du genre humain.

    Je peux admettre qu´un Galiléen ait souffert sous Ponce-Pilate, ou sous un autre, qu´il ait été crucifié, qu´il soit mort et ait été enseveli ; ce sont là des choses que l´on peut vérifier, qui peuvent donc être vraies ou fausses, et qui arrivent lorsque l´on n´est pas raisonnable et que l´on se prend pour le fils de Dieu et le Roi des Juifs.

    Il est absurde de dire que ce crucifié soit descendu aux enfers, qu´il soit ressuscité, et qu´il ait monté au ciel.

    Il est prétentieux et absurde d´affirmer qu´un faux prophète de Palestine soit assis à la droite d´un être éternel, et qu´il viendra juger les vivants et les morts.

    Il est inutile et également absurde de croire à un Saint-Esprit, troisième personne d´un dieu trine.

    Je n´estime guère l´Église catholique qui se qualifie elle-même de sainte, et je lis son histoire avec tristesse, horreur, colère et indignation.

    J´admire sans réserve les croyants en une divinité qui vouent leur vie au soulagement des maux qui affligent les Terriens, mais je trouve inutile de faire accompagner ce dévouement admirable de dogmes absurdes ; j´ai en sainte horreur les fables, les censures, les mensonges, les fabrications de faux, les inquisitions et les excommunications ; et je n´ai que faire d´un dieu qui nous menace des feux de l´enfer tout en disant nous aimer.

    Je ris franchement de la communion des saints et de la résurrection de la chair, comme je ris de la transmigration des âmes, mais je crois de tout mon être en la solidarité nécessaire de tous les humains sur terre.

    Je trouve inadmissible d´affirmer sans preuve qu´il y a une vie éternelle.

    Quant à la rémission des péchés, nous avons les tribunaux pour les crimes contre l´humanité, les vols, les viols et les évasions fiscales ; nous invitons les humains à se corriger de leurs défauts et à se repentir de leurs fautes, et nous faisons ce que nous pouvons pour faire progresser l´humanité et lui enlever de l´esprit de fausses et d´inutiles croyances.

    Abandonnons ces mysticismes inquiétants qui troublent les cœurs et qui égarent les esprits, ces dogmes et ces dévotions inutiles qui distraient les humains de la vérité la plus haute : l´Univers est comme un temple et la vie est sacrée ; il n´y a pas d´autre dieu à chercher ; seul est véritablement religieux, qui sert, qui respecte et qui sauve les vivants.

    Je ne vois pas ce que l´affirmation gratuite d´un dieu muet, caché, silencieux et distinct du monde, donc à toutes fins utiles inexistant, vient ajouter de lumières à ce monde ténébrescent qu´il nous faut, ombres noctiluques, illuminer de nos connaissances, de nos rêves, de nos chants, de nos désirs, de nos amours et de nos créations.

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s