J’ai testé l’appli « effacer le racisme » de la LICRA…

La LICRA vient de lancer une application pour smartphone (iPhone, Android etc..)  pour détecter les tags et autres fioritures urbaines à caractère raciste.

Screenshot_2013-06-13-09-22-15

L’idée est simple: Géolocaliser et dénoncer les tags racistes. Ensuite, La Licra s’engage de les faire effacer par les services municipaux. Efficace? Pour Elo’Dy «  Sur le fond, pas besoin de tergiverser, en revanche sur la forme, je suis perplexe.« 

J’ai décidé de tester cette appli pour me faire une idée. Il faut dire que les tags racistes, ce n’est pas ce qui manque dans la région lyonnaise de Bruno Gollnisch, Gabriac, Frigide Barjot etc. J’ai donc téléchargé L’app’Licra pour Androïd et, ce double tag, CLIC!

Screenshot_2013-06-13-13-29-44

La géolocalisation est assez rapide. On peut la corriger ou apporter plus de précision. Pas mal…

Screenshot_2013-06-13-13-32-17

On peut renseigner son adresse mail pour être informé sur la suite des opérations. Puis, bouton « Envoyer« , simple et la Licra n’oublie pas de vous remercier.

Screenshot_2013-06-13-13-33-05

La question qui se pose: Efficace ou pas contre le racisme?

L’application marche bien, sans bug et c’est un très bon point. Pour l’instant, j’attends de voir la suite de ma géolocalisation de ce jeudi 13 juin à 13h30 (date d’envoi). On va attendre la réponse mail de la Licra pour un 1er avis sur la réactivité, puis, on comptera les jours pour le temps de l’effacement par  les services municipaux. Je mettrai en ligne la photo sans les tags. On compte les jours, et on fait le point, ok?

L’AppLicra sur App Store et Google play

Patrick Buisson (Fils): Papa, la ferme!…

On peut ainsi résumer la pensée extime de Georges Buisson, fils de (Patrick) l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy à l’Élysée. Dans une tribune dans le Point.fr, il prend sa plume pour régler ses comptes avec son père  (Extrait)…

20130613-072707.jpg

Georges Buisson: « La religion du père, une histoire de paille et de poutre«  .

20130613-075104.jpg

Encore un enfant maltraité, personne n’a rien vu…