J’ai testé l’appli « effacer le racisme » de la LICRA…

La LICRA vient de lancer une application pour smartphone (iPhone, Android etc..)  pour détecter les tags et autres fioritures urbaines à caractère raciste.

Screenshot_2013-06-13-09-22-15

L’idée est simple: Géolocaliser et dénoncer les tags racistes. Ensuite, La Licra s’engage de les faire effacer par les services municipaux. Efficace? Pour Elo’Dy «  Sur le fond, pas besoin de tergiverser, en revanche sur la forme, je suis perplexe.« 

J’ai décidé de tester cette appli pour me faire une idée. Il faut dire que les tags racistes, ce n’est pas ce qui manque dans la région lyonnaise de Bruno Gollnisch, Gabriac, Frigide Barjot etc. J’ai donc téléchargé L’app’Licra pour Androïd et, ce double tag, CLIC!

Screenshot_2013-06-13-13-29-44

La géolocalisation est assez rapide. On peut la corriger ou apporter plus de précision. Pas mal…

Screenshot_2013-06-13-13-32-17

On peut renseigner son adresse mail pour être informé sur la suite des opérations. Puis, bouton « Envoyer« , simple et la Licra n’oublie pas de vous remercier.

Screenshot_2013-06-13-13-33-05

La question qui se pose: Efficace ou pas contre le racisme?

L’application marche bien, sans bug et c’est un très bon point. Pour l’instant, j’attends de voir la suite de ma géolocalisation de ce jeudi 13 juin à 13h30 (date d’envoi). On va attendre la réponse mail de la Licra pour un 1er avis sur la réactivité, puis, on comptera les jours pour le temps de l’effacement par  les services municipaux. Je mettrai en ligne la photo sans les tags. On compte les jours, et on fait le point, ok?

L’AppLicra sur App Store et Google play

14 réflexions au sujet de « J’ai testé l’appli « effacer le racisme » de la LICRA… »

      1. Pas moi ! Je dis une connerie au comptoir, un type m’a prend en photo et me dénonce. L’horreur. Et si on se met à dénoncer les homosexuels ? Il n’y a pas de limite. On finira par dénoncer les types qui sont mal garés et par automatiser les amendes, puisque la photo de l’iPhone deviendra une preuve. Où mettre une limite ?

        C’est maintenant qu’il faut agir parce qu’à force de tolérer on recule la limite. Petit à petit.

        J'aime

        1. je vais attendre le résultat de cette 1ere géolocalisation, j’editerai ensuite un billet conséquent dans lequel j’aborderai toutes ces questions.

          On va éviter de tout mélanger ce soir. Précision, j’approuve cette initiative qui releve du bon sens. Ne rien faire devant ces incivilités, c’est peut être les banaliser, une sorte de tolérance par inadvertance…

          J'aime

  1. … de toutes façons, il faut aider et encourager toutes les initiatives anti-racistes dans nos immeubles, nos quartiers, nos villes …!
    A l’école, au moins jusqu’en 3è, on m’appelait  » pain d’épices « , a cause de la couleur de ma peau, cinquante ans après, j’en subit encore la honte !
    Métisse, indo-européen, ( mère normande, père tsigane ) j’ai souffert des ricanements méprisants des  » autres  » jusqu’à en devenir moi même raciste !
    Je me suis corrigé, ne voulant pas tomber dans ce piège de la différence et maintenant, j’explique à mes petits enfants que les hommes et les femmes seront heureux ensemble sur notre belle Terre, le jour où, ils ne se regarderons plus de travers !!

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s