JF Copé: le braqueur…

Présidence de l’UMP. Seulement 85 000 adhérents UMP (sur 315 000) ont voté, pour ne pas revoter, c’est  ridicule. Dimanche 30 juin, 27% des adhérents UMP ont donc décidé, à près 93%, qu’ils ne voulaient plus revoter. Personne ne s’est déplacé dans un bureau de vote, les urnes sont restées dans la cave du siège de l’UMP, le vote était électronique. JF Copé reste donc président de l’UMP jusqu’en novembre 2015 malgré son braquage électoral du 18 novembre dernier, suivie de vives tensions avec François Fillon.

20130630-225411.jpg

Résumons. 74,9% des militants ne se sont pas prononcés pour JF Copé à la tête du Parti. L’UMP s’est donc doté d’ un président (légitime) par défaut… Décomplexé.

Jean Francois Copé, l’ennemi intime de Nicolas Sarkozy (et de François Fillon) a réussi le braquage parfait, celui de l’UMP. Sans effraction, ni électeurs, avec obligation pour Nicolas Sarkozy (et tous les autres) de passer par la case « Primaire 2016 » pour la désignation du candidat UMP de la présidentielle 2017…

Facile, la banque était vide.

Pour comprendre, lire aussi:

1.Sarkozy-Copé: le concept du con-vaincu...
2.« Moi, Président de l’UMP, l’anaphore de JF Copé…
.

BdG.

Publicités

Obama dans la cellule de Nelson #Mandela, un long silence…

L’image était attendue. C’est Doug Mills qui la partage via twitter: « President Obama tours the jail cell where Nelson Mandela was held on Robben Island, South Africa ».

Obama Mandela Robben Island

Nelson Mandela, numéro d’écrou n°46664. Un long silence

Depardieu : Nous t’avons tant détesté…

Gérard, les Français ne te pardonnent pas ton exil fiscal en Russie chez Poutine. La controverse n’est pas finie Gérard, non. L’amnésie, c’est pas maintenant! Nous sommes majoritairement contre la honte que tu nous as infligé. Malgré tes vaines tentatives, tes passages télés « en direct d’exil », nous avons réaffirmé notre désamour dans une récente enquête BVA, ce dimanche 30 juin dans Le Parisien-Aujourd’hui en France

Depardieu  les français désapprouvent

Oui Gérard, nous sommes plus de 61% à avoir une « mauvaise opinion » de toi. Ça t’étonnes? Je sais, t’as encore gardé quelques « bonnes opinions »  à Châteauroux ta ville de jeunesse, chez les électeurs de droite, chez les nostalgiques de Cyrano de Bergerac, des Valseuses, de Jean de Florette, et auprès des nostalgiques de Nicolas Sarkozy.

Gérard, malgré les efforts du Figaro et quelques médias de droite, ces adeptes des clivages politiques sur ta désertion fiscale, nous désapprouvons aujourd’hui encore, et très largement d’ailleurs, ton départ. Tu incarneras très prochainement DSK au cinéma, j’espère pour toi que la Russie a de bons réseaux de distribution et de grands-complexes-cinémas, parce que nous  ne payerons pas un seul kopeck pour te voir sur Grand-Écran. Ton (mauvais) film sera très vite sur le net en téléchargement gratuit sur Mega, on va se gêner. Ah! J’oubliais, j’espère que tu fais attention aux femmes de ménages dans les hôtels pendant tes voyages, parce que François-Xavier Demaison sera parfait dans « le déserteur« , le film sur ta vie. Dans l’attente, on se contentera du feuilleton que t’as tourné récemment sur les plateaux télés de France et de Navarre.

Gérard, t’as déclaré vendredi chez Denisot (Grand Journal Canal+), « Il fait 34 degrés, c’est beau ». Et ben… restes-y! J’espère que les russes t’offrent aussi une bonne couverture sociale. Payer pour tes soins de santé en France, ça nous embêterait beaucoup, on a des impôts à payer, pour éponger les déficits-Sarkozy…

Gérard, on te déteste nous non plus..

Laisse béton.