Syrie: L’avis de décès de la relation américano-britannique (The Sun)…

Capture d’écran 2013-08-30 à 23.15.57Avant les hostilités qui se profilent à l’horizon, la « Guerre de Syrie » a déjà fait une première victime. Elle avait 67 ans, elle morte à domicile d’une maladie soudaine, on l’appelait en anglais « The Special Relationship ».

En effet, suite au refus des députés britanniques d’engager l’armée de sa Majesté la Reine aux côtés des américains (et des français) en Syrie, la « relation spéciale » longtemps entretenue par d’illustres personnages (Winston Churchill, Franklin Roosvelt, Magaret Thatcher la Dame de fer, Ronald Reagan) et ses héritiers (John Major, George Bush père, Bill Clinton, Tony Blair et George W Bush) n’est plus. Oui, les États-Unis et la Grande Bretagne ne participeront pas ensemble à la bataille de Syrie, une première

Le tabloïd « The Sun«  nous annonce avec beaucoup d’humour, le décès de la très chère « relation spéciale », ce jeudi 29 Août 2013 à Londres…

Capture d’écran 2013-08-30 à 23.16.00

Si ça vous tente, la cérémonie religieuse a lieu à L’Ambassade de France (58 Knighstbridge, London SW1W 7JT). Il faut croire que la nouvelle diplomatie française  leur pose un problème pour oser cet aveu: « We’ve lost our special place… to the French », pas besoin de traduire. Pour Londres, la France n’est plus un simple follower

Et The Sun précise: «No flowers please»…

Je note.

Publicités

Valls-Taubira : L’arbitrage de F. Hollande, avantage…

France HollandeC’était le feuilleton médiatique de l’été politique. Deux éléphants du gouvernement s’étaient livrés à une joute verbale par média interposé, avec une dernière passe d’armes à l’université d’été du PS à la Rochelle.

Les divergences portaient sur la réforme pénale de Christiane Taubira  que Manuel Valls avait taclé dans un courrier dans lequel il demandait l‘arbitrage du Président de la République. Dans LeMonde.fr de ce jour, F. Hollande a abordé plusieurs sujets d’actualité (Syrie) avant de rendre son arbitrage sur les questions de politique intérieur…

1. Sur la Syrie, il exclut l’impunité du «massacre chimique de Damas », n’est pas favorable à une intervention internationale qui viserait à « libérer » la Syrie ou à renverser le « dictateur« mais estime qu’un coup d’arrêt doit être porté à un régime qui commet l’irréparable sur sa population. Traduction, l’affaiblir, le frapper fort et laisser l’opposition se charger du reste.

2. Sur les Impôts, la « pause fiscale »: Il justifie l’effort fiscal demandé aux français par l’ampleur des déficits publics: « Grâce à l’engagement de substantielles économies, le temps est venu de faire une pause fiscale». Stabilisation des prélèvements en 2014, faire moins que prévu.

L´arbitrage Valls-Taubira

François Hollande a enfin rendu son arbitrage sur les sujets de divergence (Regroupement familial, peine plancher etc.) entre Manuel Valls (Ministre de l’intérieur) et Christiane Taubira (Garde de sceaux, Ministre de la Justice).

valls-taubira

1. Sur le regroupement familial: Manuel Valls avait déclaré lors du séminaire gouvernemental de la rentrée que la France devrait revoir sa politique migratoire, notamment le regroupement familial et aussi qu’il faudrait démontrer que l’islam était compatible avec la démocratie. Pour François Hollande, « il n’y a pas de raison de modifier le dispositif (…) Mais qu’il y ait un débat sur l’avenir de notre politique migratoire dans le cadre d’une réflexion sur ce que doit être la France dans dix ans, c’est bien légitime ». Je résume: on ne change rien, c’est moi qui décide, et si un jour tu deviens Président (dans 10 ans, après mon 2ème mandat),  tu feras comme bon te semble Manuel!. (1er Paf)

2. Sur la « contrainte pénale » et les peines planchers: Comme l’avait évoqué Christiane Taubira, François Hollande pense qu’ « Aujourd’hui, les prisons n’ont jamais été aussi pleines. Trop de peines ne sont pas exécutées, ce qui est insupportable pour les victimes (…) Les peines plancher, je les ai contestées pour leur caractère automatique et leurs conséquences. Non seulement elles sont contraires au principe d’individualisation de la sanction, mais loin d’empêcher la récidive, celle-ci a triplé de 2004 à 2011. La loi introduira pour certains délits une peine nouvelle, que nous appellerons la ‘contrainte pénale’, permettant le contrôle du condamné sans incarcération« .

Une politique pénale dans la ligne Taubira et aux antipodes des propositions sécuritaires de Manuel Valls. (2ème Paf). L’arbitre a donc sifflé la fin de la récréation verbale. Le recadrage a eu lieu.

Avantage Taubira…

Bachar el-Assad, « le frapper fort » (The Economist)…

Recommandation de l’hebdomadaire britannique The Economist à l’attention des chefs des Armées de la coalition (Syrie): Bachar el-Assad, le frapper fort

20130829-152039.jpg

Numéro à paraître samedi 31 août. En attendant la décision de Barack Obama, je copie carbone aux chefs des Armées.

En Syrie, la peur a changé de camp

[source]

Syrie: La décision de Barack Obama…

photo(2)« I have not made a decision on Syria« . Interrogé par la télévision américaine (PBS), Barack Obama a écarté une implication directe des États-Unis dans la guerre civile syrienne. Un « engagement direct militaire » des États-Unis dans la guerre civile « ne serait pas bénéfique à la situation sur le terrain ».

Barack Obama évoque des approches adaptées, limitées mais n’exclut pas une réaction des États-Unis: « Si nous envoyons un coup de semonce pour dire ‘arrêtez’, nous pouvons avoir un impact positif sur notre sécurité nationale à long terme« …

Barack Obama est indécis titre la presse, les États-Unis temporisent enchérit leMonde.fr etc. L’explication est simple: Annoncer une déclaration de guerre le jour du 50ème anniversaire de la déclaration historique de Martin Luther King « I have a dream » aurait été inapproprié, « I have not made a decision’ on Syria » était la meilleure des réponses.

Sur le plan diplomatique, la France reçoit aujourd’hui Ahmad Assi Jarba, le chef de la coalition syrienne,  et sur le terrain, notre frégate « le Chevalier Paul » (twitter va se régaler) est déjà en route pour rejoindre quatre destroyers de l’US Navy et des sous-marins britanniques déjà sur place, au large de la Syrie. Botter le cul à Saddam Hussein, Mouamar Khadafi, euh… Bachar-El-Assad, c’est maintenant? Affaiblir ou renverser le régime de Bachar el Assad?

Mon avis? I have not made a decision, but I have a Dream…

La retraite des réformes? je vous explique…

retraite-319053Battre en retraite sur la réforme? Comme beaucoup de français, je me pose des questions sur ma future retraite à 6x ans(?), la valeur de x sera connue d’ici quelques temps. En effet, une nouvelle réforme des retraites sera présentée par l’actuel gouvernement, après celle de 2010 par Nicolas Sarkozy qui déjà avait sauvé nos retraites en 2010.

Pour y parvenir, le gouvernement va proposer un cocktail de mesures soigneusement dosées. D’après ce que j’ai compris, cela passera par une hausse progressive des cotisations sociales, répartie à égalité entre les salariés et les entreprises. S’y ajoute une mise à contribution des retraités actuels, avec en complément,  une série de dispositions destinées à corriger des injustices particulières du système actuel, héritées de la réforme sarkozy.

Pour faire simple, je vous propose de faire une petite retraite sur la réforme à venir (d’où l’inversion des mots « retraite » et « réformes » dans le titre de ce billet), c’est à dire, prendre un peu du recul sur le sujet afin de comprendre (si possible) le système actuel, son principe de répartition et de solidarité entre les générations. Explications…

La réflexion est en cours, prendre son temps, lire. Dans l’attente, je vous recommande quelques avis sur la réforme des retraites.

1. La réforme des retraites… à gauche… ou à droite (Sarkofrance).
2. Retraites : la non-réforme foireuse de la gauche (Melclalex)
3. Les propositions de l’UMP pour les retraites (Arnaud Mouillard)
4. Réforme des retraites, trop bien (El Camino)
5. Le retour de l’attaque des retraites (Seb Musset)
6. Ne pas battre en retraite (Cycee)
7. Une réforme irréaliste qui pénalise les jeunes (Stef)
8. Retraite : la réforme de trop (Jegoun)
9. Retraites, quand Ayrault écoute Aubry (Cyril Marcant)
10. Retraites? La Bérézina… (Nicolas)

.

Lire.

L’ardoise cachée de Sarkozy: 10 milliards d’euros…

C’est une dette liée à l’incompatibilité du régime de taxation français de l’ancienne majorité (UMP) avec le droit communautaire. La Cour des comptes épingle l’inconséquence et l’imprévoyance de la droite dans sa gestion des affaires publiques. Les gouvernements Sarkozy-Fillon et son groupe parlementaire présidé par JF Copé, nous lèguent une bombe à retardement de 10 milliards d’euros comme le dit si bien LeMonde.fr

photo (1)

Un correctif a été apporté dans la loi de finances rectificative du 16 août 2012 par le gouvernement Ayrault. Mais, il nous faut trouver 10 milliards d’euros au moins, pour faire face à l’ardoise cachée de Sarkozy. 

L’explosion de la bombe peut se traduire par une hausse des prélèvements pour le contribuable. Et la Droite, à défaut de lancer une nouvelle souscription pour éponger sa dette léguée aux français, nous récitera le sempiternel verset matraquage fiscal

Les cons.

[En savoir plus]

Insécurité augmentée: Et « la Provence » colla une rouste au Figaro…

Marseille Bashing. On connait les clash entre blogueurs, ou entre twittos, je viens de découvrir le fight entre journaux. C’est tout aussi drôle, voire très drôle. Devinette: Qui s’est pris une rouste par le Journal « La Provence » pour son insécurité augmentée?

Capture d’écran 2013-08-26 à 15.16.54

Ce qui a énervé « La Provence » de Marseille (c’est énorme): Le Figaro, dans sa course à l’insécurité, et sous la pression de « Valeurs Actuelles » qui désormais lui colle aux basques,  a prétendu dans son édition du 21 août que « Des membres d’équipage du porte-avions américain Truman (…) ont demandé à la police de les escorter pour visiter la ville en toute tranquillité ». Plus hallucinant, encore : « Tout près de la Canebière, un groupe d’estivants déambulaient les jours suivants entourés eux aussi de policiers en uniforme. » Fichtre! Des marines, des G.I aguerris qui implorent la protection de la police marseillaise! Des touristes encadrés par les forces de l’ordre!

La riposte ad hominem de La Provence est à la hauteur de l’affront comme dans cette illustration (Ouf, les marins sont sortis indemnes de Marseille!) Lire: Marseille: Quand Le Figaro déforme la réalité...

Puis, revenir pour partager vos impressions de lecture, ok?

JF Copé, l’infirmier politique qui veut délivrer des ordonnances…

111287003_com-lois-decrets-ordonnances-reglemens-et-avis-du-Pour sa rentrée politique, le Député-Maire de Meaux JF Copé a déjà tout un programme pour 2017: «En six mois, adoptons les grandes réformes par ordonnances. Et nous aurons alors tout le reste du mandat pour les faire appliquer, pour les expliquer, pour les évaluer », a t-il déclaré lors de son meeting à Châteaurenard.

Quelques heures à peine après cette déclaration, la riposte ne s’est pas fait attendre au sein même de l’UMP. Certains députés et pas des moindres, jugent inutile, «saugrenue et grotesque», cette proposition de légiférer par ordonnances. On va se limiter à trois déclarations assez caractéristiques de cette riposte interne…

Brochette critique des « ordonnances Copé » au sein de l’UMP …

1. Bernard Accoyer, ex-président UMP de l’Assemblée nationale, Pour lui, «le recours aux ordonnances empêche le Parlement de débattre au fond car il prive les parlementaires de la possibilité d’amender les projets de loi gouvernementaux, en prenant directement en compte les préoccupations des Français sur le terrain».

2. Pour Patrick Ollier, ex-ministre des relations avec le Parlement,  Prendre des ordonnances «peut faciliter effectivement la prise de décision dans des cas très précis mais je ne pense pas qu’aujourd’hui la manière dont il projette d’utiliser les ordonnances soit la bonne (…)

3. Pour Eric Woerth, qu’on ne présente plus, «c’est une idée saugrenue et grotesque (…) Même pendant la crise, nous ne l’avons pas fait, on a toujours respecté les droits du parlement » ….

C’est le moment magique où l’on marque une pause dans la lecture de ce billet pour une explication qui s’impose. Les réponses de Accoyer, Ollier et Woerth, ont eté formulées par l’UMP en Mars en 2013 , il ya 5 mois à peine, mais contre  François HollandeCe dernier envisageait de légiférer «par ordonnances» afin d’accélérer la mise en place de réformes nécessaires dans le cas très précis du logement, après adoption par les députés…

Capture d’écran 2013-08-25 à 23.13.53

Dans l’attente d’une actualisation de la critique UMP sur «les réformes par ordonnances», je me devais de vous présenter cette brochette critique des ordonnances Copé au sein de l’UMP, pour préserver le charme de la riposte politique. Cette «proposition Copé» présente néanmoins un intérêt, elle nous livre une vraie info de taille que la presse n’a pas encore titré à la UNE :

JF Copé est candidat à la présidentielle de 2017…

Au fait, ce n’est pas une info car personne ne doute de sa volonté arthurienne de conquérir un jour le Graal de la République. Un secret pour personne, son côté Laurent Gbagbo

Des épreuves pour l’infirmier politique…

Avant de pouvoir délivrer «ordonnances & décrets», l’impétrant Copé, notre infirmier politique, doit traverser trois épreuves majeures: 1. La bataille de la primaire UMP de 2016 face à Nicolas Sarkozy, s’il se présente, et face à son ennemi intime François Fillon sans l’aide de la #Cocoe cette fois. 2. L’épreuve des voix de l’extrême droite au premier tour de la présidentielle 2017, s’il arrive jusque là, face à Marine Le Pen, sa principale rivale sur ce segment très porté par N. Sarkozy en 2012. 3. Ensuite, rassembler sa famille politique face au Médecin traitant, le Président de la République, François Hollande…

Quelqu’un a besoin d’une ordonnance? La PharmaCopé(*) est ouverte…

Grotesque.

_________
(*) Merci à Babelouest. 
.

Mélenchon, Gaudin, Estrosi, Morano et les bonnes formules de Harlem Désir…

BaffeTrès bon 1er secrétaire du PS par intérim du temps de la Primaire citoyenne, Harlem Désir semblait être en difficulté depuis son élection à la tête du PS en octobre 2012.

Jugé inaudible par une partie des socialistes, Harlem Désir veut dissiper les doutes sur son leadership et se montre plus « offensif« . En effet, depuis quelques temps, dans l’exercice « j’ai trouvé la bonne formule« , l’actuel premier secrétaire du parti socialiste joue à nouveau son rôle à plein temps, et l’on découvre son sens de la formule. Finalement, il n’est pas si tendre que ça…

1. D’abord sur l’insécurité à Marseille qui « brûle » depuis des lustres. Harlem Désir nous rappelle que La Cité phocéenne a bien un maire, le Sénateur-UMP Jean-Claude Gaudin qu’on n’a pas entendu ces derniers jours, et parle « non assistance à Marseillais en danger« …

20130825-122148.jpgLire

2. Ensuite, avec Jean-Luc Mélenchon le coprésident du Front de Gauche. Ce dernier vient de découvrir les joies de la critique interne, avec Pierre Laurent, leader du PCF qui a déclaré à son encontre « Nous avons un devoir de respect mutuel et de solidarité« . Depuis L’université d’été du PS à la Rochelle, cette politesse d’Harlem Désir…

20130825-122548.jpg

Oui, la droite existe, elle gère la ville de Marseille (pas que). Et, pour finir…

3. Sur les intellectuels de l’UMP, C. Estrosi et Nadine Morano

photo(1)

C’est de bonne guerre.

Je n’ai pas changé, Et vous ça va mieux?…

photo-1L’ami Juan, commentateur-bénévole de l’actualité politique depuis l’An I de l’ère Sarkozy, répond à l’incessante question de ceux qui veulent le voir virer de bord: «As tu changé?».

Changer? Certains l’ont fait dès les premiers couacs du gouvernement, un choix courageux. Être sous le feu de la vindicte populaire de la période «Hollande Bashing» n’était pas chose facile. Depuis, les choses s’arrangent, il y a de l’amélioration dans l’air, et certains reviennent à la charge avec l’intelligente question: «As tu changé?». Je vais répondre.

Vous savez, comme l’avait dit Jacques Villeret dans «Papy fait de la résistance», un grand « conquérant » est un homme seul, toujours. Regardez Sarkofrance, il écrivait (aujourd’hui encore) des billets critiques sur Sarkozy pendant que le PS se cherchait un leader «naturel» avant l’arrivée de Pépère à défaut de DSK tombé sur le champ du déshonneur aux States. Blogueur de gouvernement, je dois vous avouer que des fois, je me sens «étranger» lorsque Le Ministre de l’intérieur récite sa catéchèse sur les chaines d’info en continu. Je pense, (à la Montebourg) que «le seul problème de Pépère, c’est Manuel Valls». (Précision à l’attention de la Gauche décomplexée: Je revendique le droit à l’erreur, je peux me tromper).

Aussi, j’ai envie de vous dire…

«Je n’ai pas changé, je suis toujours resté ce blogueur étranger qui chantait le «changement», qui vantait le rêve français et qui vous faisait voyager à travers lignes et billets. Oui, je suis toujours ce blogueur un peu fou, pas assez riche dans ses écrits et arguments, mais toujours fidèle à ses convictions, masquant avec talent les quelques trucs à la marge que vous avez pris pour des renoncements. Et toi mon cher Juan, tu n’as pas changé, c’est bien, toujours le même parfum fruité de la critique juste ».…

ou lire sur LIEN DIRECT (pour iPhone et iPad)

Non, je n’ai pas changé. Par contre, j’ai une question pour ceux qui ont changé, personne ne leur demande jamais rien, à eux. Ce n’est pas juste…

 Et vous? ça va mieux?