Manuel Valls: Les Musulmans, la République et la Loi…

RépubliqueTrois phrases de Manuel Valls à retenir. C’était jeudi dernier, à la mosquée d’Ozoir-la-Ferrière (Seine-et-Marne) pour la rupture du jeûne du ramadan, Manuel Valls, le Ministre de l’intérieur (pas encore en vacances) avait déclaré:

1. « S’attaquer aux musulmans de France (…) c’est s’attaquer à la République ». Une phrase hautement symbolique, en réponse à la montée des «actes anti-musulmans» de ces dernières semaines. Pour ne laisser place à aucune tentative de récupération par les « veilleurs de banlieue », par les prédicateurs de haine dans les cités,  il a précisé…

2. « La loi interdisant le port du voile intégral dans l’espace public doit être appliquée avec fermeté (…) Ceux qui continuent de plaider pour le port de ce voile défient nos institutions ». Des droits, et des devoirs…

 

Et, pour lever toute ambiguïté, 3. « je ne laisserai jamais dire, ni ne laisserai croire, que les forces de l’ordre (…) privilégieraient davantage les actes antisémites que les actes anti-musulmans ou anti-chrétiens ».

La République pour tous.

Publicités