Mélenchon, Gaudin, Estrosi, Morano et les bonnes formules de Harlem Désir…

BaffeTrès bon 1er secrétaire du PS par intérim du temps de la Primaire citoyenne, Harlem Désir semblait être en difficulté depuis son élection à la tête du PS en octobre 2012.

Jugé inaudible par une partie des socialistes, Harlem Désir veut dissiper les doutes sur son leadership et se montre plus « offensif« . En effet, depuis quelques temps, dans l’exercice « j’ai trouvé la bonne formule« , l’actuel premier secrétaire du parti socialiste joue à nouveau son rôle à plein temps, et l’on découvre son sens de la formule. Finalement, il n’est pas si tendre que ça…

1. D’abord sur l’insécurité à Marseille qui « brûle » depuis des lustres. Harlem Désir nous rappelle que La Cité phocéenne a bien un maire, le Sénateur-UMP Jean-Claude Gaudin qu’on n’a pas entendu ces derniers jours, et parle « non assistance à Marseillais en danger« …

20130825-122148.jpgLire

2. Ensuite, avec Jean-Luc Mélenchon le coprésident du Front de Gauche. Ce dernier vient de découvrir les joies de la critique interne, avec Pierre Laurent, leader du PCF qui a déclaré à son encontre « Nous avons un devoir de respect mutuel et de solidarité« . Depuis L’université d’été du PS à la Rochelle, cette politesse d’Harlem Désir…

20130825-122548.jpg

Oui, la droite existe, elle gère la ville de Marseille (pas que). Et, pour finir…

3. Sur les intellectuels de l’UMP, C. Estrosi et Nadine Morano

photo(1)

C’est de bonne guerre.

Publicités