Syrie: L’avis de décès de la relation américano-britannique (The Sun)…

Capture d’écran 2013-08-30 à 23.15.57Avant les hostilités qui se profilent à l’horizon, la « Guerre de Syrie » a déjà fait une première victime. Elle avait 67 ans, elle morte à domicile d’une maladie soudaine, on l’appelait en anglais « The Special Relationship ».

En effet, suite au refus des députés britanniques d’engager l’armée de sa Majesté la Reine aux côtés des américains (et des français) en Syrie, la « relation spéciale » longtemps entretenue par d’illustres personnages (Winston Churchill, Franklin Roosvelt, Magaret Thatcher la Dame de fer, Ronald Reagan) et ses héritiers (John Major, George Bush père, Bill Clinton, Tony Blair et George W Bush) n’est plus. Oui, les États-Unis et la Grande Bretagne ne participeront pas ensemble à la bataille de Syrie, une première

Le tabloïd « The Sun«  nous annonce avec beaucoup d’humour, le décès de la très chère « relation spéciale », ce jeudi 29 Août 2013 à Londres…

Capture d’écran 2013-08-30 à 23.16.00

Si ça vous tente, la cérémonie religieuse a lieu à L’Ambassade de France (58 Knighstbridge, London SW1W 7JT). Il faut croire que la nouvelle diplomatie française  leur pose un problème pour oser cet aveu: « We’ve lost our special place… to the French », pas besoin de traduire. Pour Londres, la France n’est plus un simple follower

Et The Sun précise: «No flowers please»…

Je note.

Publicités