Syrie, retraites: Et qu’est-ce qu’on fait maintenant ?…

le-penseur-de-Rodin-1903L’office de ce dimanche sera très absurde et va porter sur deux sujets: La réforme des retraites et la guerre de Syrie.

D’abord sur la «nouvelle réforme des retraites». Je veux ici m’adresser à ceux qui savent, à ceux qui se sont exprimés sur le sujet avec pour arguments (je compile): «Cette réforme des retraites se fera sans moi, je l’ai combattu sous Sarkozy, ce n’est pas pour l’accepter aujourd’hui».  C’est en gros l’avis des «contre» sans entrer dans les détails techniques (durée, annuités, pénibilité, le droit des femmes etc.) …

Certains iront grossir les rangs des manifestants du 10 septembre sur le pavé parisien. Normal, ils sont contre et je respecte leur avis. Mais, j’ai une réflexion absurde qui me vient à l’esprit, là, à l’instant (c’est léger)…

Aller manifester (avec la Vrauche, le FN, le droite etc…) contre une réforme  qui modifie celle que j’avais combattu, c’est bizarre non ?… Ne pas toucher au système actuel, c’est je crois, entériner la réforme Sarkozy de 2010, celle que nous avons tous combattu, non?

Je me pose la question, Et qu’est-ce qu’on fait maintenant? Pause…

Sur la Syrie. (lire en musique) On va faire simple là aussi. Les opposants à l’intervention armée se basent (en gros) sur l’utilisation ou non des armes chimiques par Bachar El-Assad. Je vous donne à lire un commentaire d’un ami lecteur (Babelouest): « Le droit d’ingérence est totalement inacceptable. Excepté demande en bonne et due forme à l’ONU par un pays notoirement démocratique, attaqué et ne pouvant plus se défendre. ». Il a raison, enfin, je crois. Je ne sais pas si on peut dire à des gosses maltraités par leurs parents que « le droit d’ingérence est une connerie ». Essayons…

« Hé les mioches! Papa vous colle des torgnoles et des beignes depuis des lustres? Ah merde! Mais désolé, on ne peut rien faire, c’est dans son forfait «autorité parentale», on ne peut rien sauf s’il utilise des gaz hilarants, ou s’il vous asperge de parfums qui pique dans les yeux! Et là encore, il nous faut des preuves! etc. » Désolé…

Pour finir,

1. Retraites. J’étais contre hier, ne rien faire aujourd’hui, c’est valider la réforme en vigueur, celle de Sarkozy. Revenir à l’avant-Sarkozy et remettre la retraite à 60 piges? Ok, j’ai une idée: On ramène aussi la majorité à 15 ans, on fait passer la Baccalauréat en classe de 3ème, on bosserait plus tôt et hop! la retraite à 60 ans! Non?. 2. Syrie. On ne bouge pas, mieux: on renforce l’autorité parentale de Bachar El-Assad avec l’option « gaz chimique all inclusive », Puis, on s’excuse auprès des descendants de Saddam Hussein l’irakien et de Kadahfi le libyen, Non?…

Question, Et qu’est-ce qu’on fait maintenant?….

Publicités

7 réflexions au sujet de « Syrie, retraites: Et qu’est-ce qu’on fait maintenant ?… »

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s