Surprise Hollande: 1 taux de croissance de 0.3% pour la France en 2013 (OCDE)…

logooecd_fr« La zone euro dans son ensemble est sortie de la récession » annonce l’OCDE dans sa dernière édition sur les prévisions de croissance 2013. Mieux, « La croissance avance à un rythme encourageant ». Une  (très) bonne nouvelle à étrangler de rage les économistes du dimanche entre autres indépendantistes des 1ers couacs du gouvernement, c’est à dire, ceux qui n’imaginaient pas la France atteindre un taux de croissance de 0,3% fin 2013.

C’est mieux que les prévisions optimistes du FMI (0.2%) et, bien au delà des 0,1% du gouvernement. Le plantage clinique de BFM Business se confirme…

photo(1)

Pour l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), dans les économies avancées, l’expansion économique devrait se poursuivre au second semestre de 2013 à un rythme similaire à celui du deuxième trimestre: « Le redressement progressif de l’activité observé dans les économies avancées est encourageant (…) Il est nécessaire de continuer à soutenir la demande pour garantir l’ancrage de la reprise et il demeure essentiel d’associer à cet effort des réformes structurelles pour stimuler la croissance, rééquilibrer l’économie mondiale et éviter une nouvelle hausse du  chômage structurel ».

Prudence, la reprise reste fragile, on le sait mais.., allez, disons-le, l’optimiste affiché de François Hollande commence à faire des adeptes, plus en plus nombreux…

(Paf!).

Publicités

Université le Figaro: La rentrée scolaire de Bachar El-Assad…

Comme ses illustres prédécesseurs, le Syrien Bachar El-Assad a fait sa rentrée universitaire ce lundi entre les colonnes du Figaro. Ses compétences avérées dans les matières chimiques lui ont valu cette prestigieuse distinction. Et, pour masquer la peur de l’échec, il n’a pas dérogé à la règle de la menace

photo (1)

Pour vous éviter la lecture de sa fiche d’inscription (si vous n’approuvez pas cette «ouverture» faite à Bachar), on va résumer l’exclu du Figaro en quelques mots : «Même pas peur, je vais tout faire péter dans la région, j’ai des armes chimiques, vous voulez savoir si j’ai gazé des civils? C’est un secret. Et, si on vient me chercher, peut être que je vais attaquer Israël (ou pas)».

A l’université Le Figaro, la peur de l’échec pousse souvent de brillants élèves vers ce type de déclaration, c’est une convention. On se souvient tous de Mouammar Kadhafi, cet étudiant désinvolte qui refusait la résidence universitaire pour une tente dans les jardins du campus

Fallait-il accepter leur inscription à l’Université Le Figaro? Je pense que oui. On aurait tort de penser le contraire, c’est une distinction honorifique qui marque la fin d’un cursus, une épingle pour une fin du cycle. On pourrait penser que pour cette inscription, ils ont bénéficié de sérieuses recommandations de la part d’amis français très proches du Figaro. C’est faux, ils sont tout simplement excellent dans certaines matières, la chimie particulièrement.

On va donc souhaiter une bonne saison universitaire à l’étudiant Bachar el-Assad. La remise des diplômes aura lieu chez lui, à Damas, il le mérite. Pour l’occasion, une importante délégation française et américaine sera sur place pour le feu d’artifice, comme en Libye.

Parce qu’il le vaut bien.