Tiens, l’Afrique avait voté la Constitution de 1958, Le Saviez-vous ?..

5d058446-55d4-11de-a76c-688655dceeb3Comme annoncé dans le semainier(politique), le Président de la République est aujourd’hui au Conseil Constitutionnel pour le 55ème anniversaire de la République. Oui, notre bonne vieille constitution de 1958 est à l’honneur. Rappel…

 Le 29 mai 1958, le président de la République, René Coty, appelle De Gaulle qui est  investi Président du Conseil par l’assemblée à une large majorité le 1er juin 1958, avec les pleins pouvoirs pour réviser la Constitution comme il l’avait demandé. Avec son fidèle ami Michel Debré (ministre de la justice), ils rédigent la constitution présentée aux français le 4 septembre 1958 (jour de la proclamation de la IIIème République) sur la Place de la République.

Dans la vidéo ci dessous, la présence dans la tribune de l’ivoirien  Félix Houphouët-Boigny Ministre d’État, puis les électeurs des colonies dans les bureaux de vote pour la constitution toujours en cours…

Mes excuses au Vieux Congolais Ta’Malongo qui nous disait, ivre sous son manguier, « Moi, j’ai voté pour la 5ème République! j’ai voté De Gaulle moi!« .

Oui, il était français.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Tiens, l’Afrique avait voté la Constitution de 1958, Le Saviez-vous ?.. »

  1. J’ai des doutes sur la régularité des opérations de vote, à cette époque … Mais franchement, eu égard aux dangers qui menaçaient la France … ce fut une bonne chose.
    Quant à l’Empire colonial, c’était un autre temps …
    Passons sous silence aussi, l’affaire du vaccin Sabin … et tout ce que le Congo a souffert et souffre encore du fait de cette abominable expérimentation.
    Espérons que les progrès du développement se fassent trés vite.
    Bz

    J'aime

  2. C’était au temps où, à l’école, on apprenait l’AOF, l’AEF, l’Indochine, l’Algérie, la Tunisie, le Maroc, Madagascar… en géographie, mais peu en histoire. Je me souviens encore de ces oueds marocains, le Sebou, le Bou Regreg, l’Oum Er Rbia…. et des cartes Vidal Lablache qui avaient dû coûter fort cher aux petites communes.

    Bien entendu, la Frrrance était le Grand Guide pour ces pays-là, du moins c’est ce que les instituteurs nous assénaient, sans doute parce qu’ils le croyaient eux-mêmes.

    J'aime

      1. Exactement. Souvent, devenus indépendants, ils ont calqué leur constitution sur la nôtre, en l’adaptant aux particularités locales, et ont continué. Ils y croyaient aussi. D’une certaine façon, ils étaient plus français que les métropolitains. Et puis, petit à petit, sont arrivés aigrefins et financiers (c’est la même chose)…. et maintenant quand ils viennent en France, ils sont étonnés de l’animosité de certains à leur égard.

        J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s