Quand JF Copé appelle au « rassemblement » avec F. Hollande (quoi?)..

Le Jean François Copé de la droite décomplexée, réfractaire au front républicain contre la Front National, celui qui refuse de choisir entre F. Hollande et Marine Le Pen, lance un « appel au rassemblement national » au Président de la République sur Twitter…

20131014-163338.jpg

Son tweet ne dit pas s’il espère aussi la venue de Nicolas Sarkozy et de F. Fillon.

Décomplexé, il doit se sentir seul…

Reprise: les français commencent à y croire…

La part de Français pensant que nous sommes en pleine crise est passée de 75% (juin 2012) à 61% ce mois-ci selon une enquête de l’Ifop pour le Journal du Dimanche. Dix points de moins, ce n’est pas négligeable

Reprise économique

Le sentiment qu’on est en pleine crise reste majoritaire mais il n’a jamais été aussi bas depuis l’avant-crise des dettes souveraines. Nous sommes 23% à juger que le « pire de la crise est derrière nous » contre 18% en septembre dernier. « L’obligation de résultats », c’est le meilleur moyen de contrer le Front national, c’est ce qu’a déclaré François Hollande en visite en Afrique du Sud:

« La seule réponse, c’est d’obtenir des résultats sur l’emploi, sur la croissance, sur la sécurité, sur la solidarité. Obtenir des résultats, c’est même une obligation. (…) Aujourd’hui les Français sont en droit de demander, même d’exiger, qu’il y ait des traductions de ce qu’ils ont consenti pendant ces derniers mois, et l’action du gouvernement doit être entièrement tournée vers ces objectifs : lutte contre le chômage, l’amélioration encore de la sécurité de nos concitoyens, la recherche de plus de justice et de solidarité. » [François Hollande, 14 octobre 2013]

JDD.

Semainier (politique) [4]: le client africain et la diplomatie économique…

francois-mitterand-en-visite-dans-la-commune-de-khayelitsha-en-afrique-du-sud-au-cote-de-nelson-mandela-pour-un-projet-de-developpement-urbain-(electrification)La semaine politique débute par une visite d’État chez le premier client de la France pour l’Afrique subsaharienne (20% de l’export en Afrique).

Après Tonton (François Mitterrand) en 1994, premier chef d’État étranger reçu par Nelson Mandela en Afrique du Sud, Pépère (François Hollande) est en Afrique du Sud aujourd’hui et demain, dans le cadre d’une visite d’État à l’invitation du Président Jacob ZUMA. Il est accompagné de huit ministres et d’une vingtaine de dirigeants d’entreprises.

photo(2)

Un déplacement présidentiel avec deux objectifs:

1. Revitaliser un partenariat économique, développer les échanges et les investissements des entreprises françaises et sud- africaines. Il faut savoir que près de 300 entreprises françaises sont implantées en Afrique du Sud, et des contrats sont en bonne voie essentiellement dans les secteurs des transports et de l’énergie. Pour les besoins de la croissance en France…

2. Établir un dialogue régulier franco-sud-africain sur la gestion des crises en Afrique. (L’Afrique du Sud joue un rôle de pompier dans les conflits en Afrique). Cette rencontre permet aussi de préparer le Sommet pour la Paix et la Sécurité en Afrique qui se tiendra début décembre à Paris.

FRançois Hollande en Afrique du Sud

Le reste de la semaine passera par le rituel du Mercredi où JM Ayrault détaillera en avant première les mesures pour le choc de simplification, avant la présentation vendredi, des nouvelles normes pour l’évaluation des politiques publiques et la modernisation de l’action publique.Notons la nième visite de Jean Jacques Baylet à L’Élysée, encore une visite de courtoisie?

Pour vos lettres de doléances, je conseille le vendredi après midi après le choc de simplification de la matinée, sauf si les choses tournent mal.

Bonne semaine.