Non, F. Hollande et la gauche n’ont pas (déjà) perdu la bataille sur twitter…

Aire-de-reposOlivier Biffaud sur un blog de  FranceTvInfo s’interroge sur l’absence de la gauche sur Twitter. Il se demande si Hollande et la gauche ont déjà perdu la bataille sur twitter. Il  a écrit:

«Le quinquennat de Hollande restera-t-il dans l’histoire comme celui d’un rendez-vous raté entre un président de la République de gauche, d’un côté, et les utilisateurs du dernier moyen de communication en vogue, de l’autre. Il est vrai que le chef de l’État montre une appétence modérée pour le réseautage social».

Encore une connerie à corriger, il faut croire qu’on manque à certaines personnes, twitter s’ennuie et s’inquiète encore, c’est flatteur. De permanence ce weekend avant de recevoir F. Hollande sur mes terres en Rhône-Alpes (Oyonnax), je vais répondre aux inquiétudes de notre ami Olivier Biffaud.

Non, la gauche n’est pas absente de Twitter. C’est notre terrain de jeux favori. Twitter? Nous avons accompagné ses premiers pas, lorsqu’il n’avait pas encore toutes ses dents et s’appelait Twttr. Twitter? on l’a un peu « crée » politiquement, [(ok, juste un peu, beaucoup, Il est né avec nous dans l’opposition, oui, la genèse de la twittosphere politique, c’est nous!]. C’est notre arme de destruction massive. La Cartographie de la blogosphère politique (blogs et twittos) en 2012 montre l’étendue de notre Linkfluence (les pilules roses-amères à droite, c’est nous!).

Cartographie de la blogosphère politique en 2012

Nous sommes en 2013, ma réponse à l’inquiétude de notre ami.

1. La Gauche n’est pas absente, elle savoure ses victoires électorales. Il faut se souvenir que nous avons remporté trois grandes victoires: 1. Le Sénat qui passe à gauche en 2011, c’est nous, 2. La Présidentielle2012 avec la team #FH2012 (les Z’influents), c’est nous, 3. Les législatives 2012, c’est encore nous! Un triplé historique qui légitime quelques temps de vacances. On a des vies publiques et privées, nous.

2. La Gauche respecte la trêve politique qui suit une élection présidentielle. Ce principe républicain n’est pas le propre de la Droite, de mauvais perdants. La twittosphère de droite a profité du HollandeBashing dans la presse pour se relancer. Ils sont resté très actifs après les #Manifpourtous,  et s’engouffrent désormais, pour certains, dans un racisme décomplexé sur twitter. Ils ont le temps pour les conneries, pas nous.

3. Le twitto de Gauche accompagne le changement à sa façon. On laisse le gouvernement bosser, on le critique quand il le faut (sous les applaudissements de la droite), On signale les dérives et couacs, on s’étripe, les courants ressurgissent, on refait la Primaire citoyenne, certains sont au Front(2Gauche), d’autres se mettent au Vert(s). Et, on s’éclate toujours avec autant de plaisir sur twtter et au bistro. Oui, on picole pour éponger les excédents de la victoire (Coluche).

4. La Gauche est toujours présente pour les grandes messes politiques, #RipostesParty. Pour les clics, les claques et les baffes. On se spécialise en fact-cheking, on désintox, on riposte avec précision. Le twitto de gauche tweete intelligent, il réfléchit. Le twitto de gauche fréquente les salons chics de la République (Sénat, Assemblée nationale, L’Elysée, les Ministères) il expertise, discute, s’embourgeoise un peu, normal, il revient de loin. Sa part de la victoire, sous la lumière, c’est jouissif, très…

5. Le twitto-blogueur de gauche s’affranchit des 140 caractères. Il retrouve le goût de la lecture, écrit, publie romans et récits politiques, partage son avis, devient photographe, se redécouvre père, mère, amant, maitresse, se marie, s’occupe des twittos-blogueurs de demain. Il a du boulot (le changement).

Désormais, il partage autre chose que les cries d’orfraie d’une droite désarticulée, disloquée, décapitée. Pendant qu’ils s’étripent sous les jupes de Marine, le twitto de gauche range son fusil, il écoute chanter d’autres oiseaux, loin des gazouillis de twitter, sauf à l’heure de l’apéro, entre 19h et 21h30, pour prendre les nouvelles des copains et copines, pour lire les tendances politiques et faire des billets de blogs bien construits. Le twittoblogueur de Gauche respecte le calendrier d’ouverture de la chasse, il est citoyen!

En conclusion,

Le colleur-de-tweets de gauche a désormais l’âge de son réseau social, il est adulte, boursicote et observe le silence des vainqueurs. Non, la gauche n’a pas perdu la bataille de twitter. Les DeGôches restent très actifs, soignent leur addiction, affûtent les tweets, pour des retweets massifs, développent les réseaux, prennent quelques vacances sur Facebook, sur Kweeper,  préparent de nouvelles plates-formes pour de prochaines victoires électorales.

«La bataille politique est une course de fond, qui veut aller loin, ménage son tweet».

Ça vous va?

11 réflexions au sujet de « Non, F. Hollande et la gauche n’ont pas (déjà) perdu la bataille sur twitter… »

  1. Je sursaute violemment…. Hollande à gauche ? Son soutien solférinien à gauche ? J’hallucine ! Déjà que je trouve certaines positions du Front de Gauche un peu molles…. mais en aucun cas le régime actuel n’est à gauche, puisqu’il a continué en l’accentuant à mener une politique néolibérale (TSCG, ANI, etc…)

    J'aime

Répondre à Extimités(...) Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s