Le Sapin (politique) de Christophe Barbier: c’est Noël à Matignon…

Michel à Matignon? Sapin de Noël? Le calembour est facile et l’hypothèse « sérieuse » pour Christophe Barbier qui (je subodore) a déjà la tête sous le sapin. C’est (l’édito express de) Noël.

20131224-161526.jpg

Et pourquoi pas Manuel Valls à Matignon pendant qu’on y est? Ou, JM Ayrault touché par l’Esprit Saint? C’est une hypothèse très sérieuse

Si vous avez envie de lire les tribulations Express de Sir Barbier. C’est quelqu’un qui lui a dit (Carla style).

Amen.

Publicités

Le Père Noël est un immigré (Géopolitique d’un barbu)…

Père NoelLe sujet est tellement sensible que le Monde consacre toute une infographie sur la Géopolitique du Père Noël, un immigré qui vient de partout, sans domicile fixe. Je résume.

Tout commence au 4ème siècle lorsque le Christianisme étend son influence chez les Romains, et fixe la date de la naissance du Christ au 25 décembre pour emmerder les saturnales romaines (du 17 au 24 décembre, solstice d’hiver). A la même la époque,  en Asie, la légende prête à Nicolas de Lycie (le protecteur des enfants) la résurrection de trois mômes.

Du 12ème au 16ème siècle (période des croisades), les reliques de Saint Nicolas débarquent en Italie (Bari), puis en Lorraine, et le mythe Saint Nicolas se propage dans toute l’Europe! Puis arrivent les méchants protestants au 17ème et la fin du culte des Saints, de tous les saints. Mais notre bon vieux barbu résiste (son côté jean Moulin), il s’implante aux Pays-Bas, change de nom, devient Sinter Klaas. Avec l’apparition du Sapin (Alsace) et de la Crèche (Assise, Saint François), sa panoplie s’étoffe (santons et bergers) avant de trouver refuge en Amérique avec la complicité  des Hollandais (immigration), s’installe à Nieuw Amsterdam qui deviendra New York en 1664. Aux States, il devient Santa Claus pour célébrer la «fête des enfants» en association avec celle de l’Enfant Jésus (le p’tit). Puis, le vilain Coca Cola intervient, le dessine en costume rouge et blanc. Et oui, la pub, déjà, pour ses frais de déplacement et les cadeaux…

Le problème avec les voyages, l’immigration, c’est qu’on ne sait plus où on habite, et la controverse s’installe, surtout pour un barbu, le Père Noël…

Géopolitique du Père NoelClic pour agrandir

Alors? Au pôle nord? Dans le Grand Nord Canadien? En Sibérie? Au Groenland? En Laponie? Oui, les héritiers (les lutins) se battent… Aux dernières nouvelles, il se dit qu’il séjourne désormais dans le voisinage du Pôle Sud, heureux de découvrir les bienfaits du soleil, un climat plus adapté pour ses rhumatismes, il découvre, l’Afrique!

(Source : Le Monde) )