Interdire Dieudonné? Oui mais, pas que…

Écrire sur «Dieudonné», c’est un risque par les temps qui courent, surtout lorsqu’on est moi (suivez mon regard).  Je viens de lire le billet d’Amandine et celui de Nicolas, le sujet est très clivant. Avant toute chose, je vous propose de revoir, 10 ans après, le sketch antisémite de Dieudonné sur le plateau de Marc Olivier Fogiel (déc 2003)…

Depuis, il a viré fou. Dieudonné est devenu un vrai danger public, ses propos sont condamnables et sans conteste. L’interdire est pour moi une évidence (je croyais que c’était déjà le cas) mais, se limiter au seul Dieudonné serait une grossière erreur, c’est le conforter dans son statut de « victime« . «Comment condamner Dieudonné et ne pas s’attarder sur les commentaires de ses fans sur Youtube, ailleurs sur Facebook, ou encore les tweets racistes et homophobes, ou même sur les commentaires des lecteurs du Figaro souvent bien plus explicites?» écrivait SebMusset.  Alors, interdire les spectacles de Dieudomé? oui mais comment? et avec qui? Interdire Civitas? Le Front National? La droite décomplexée? Le journal Minute? Interdire Charlie Hebdo? L’office du dimanche des curés racistes de la Manifpourtous? La liste est longue.

«Élargir (ou pas) le dispositif de répression sur ces dérives racistes et antisémites en France?» c’est je crois, la question in fine que pose le « Cas Dieudo ».

On est mal (…)

44 réflexions au sujet de « Interdire Dieudonné? Oui mais, pas que… »

  1. Il fait poser les limites. In fine, comme on dit, l’interdiction n’est pas la solution. Il faut que la justice de fasse, forcément au cas par cas. L’interdiction systématique peut être dangereuse. On change de gouvernement et on interdit aux noirs de tenir des blogs avec des propos antiracistes…

    Aujourd’hui, on a « le cas » Dieudonné qui est un personnage public qui tient des propos a priori illégaux. Limitons nous à ce cas et ne généralisons pas.

    J'aime

    1. 1. Oui, il faut que justice se fasse. Des lois existent, les appliquer. Mais, en créer une spéciale Dieudonné, c’est lui faire un cadeau, c’est ce qu’il souhaite, sa basse cour aussi. Mauvaise idée.

      2. Interdire aux noirs de tenir des propos antiracistes? C’est déjà le cas! Moi! 😉
      3. Se limiter au cas Dieudonné? Ok, et demain, on se limitera au cas de qui? Du FN? De Civitas? C’est compliqué.

      On est mal je vous dis, on est mal…

      J'aime

      1. Mais non, on n’est pas mal. Il n’y aura pas de loi Dieudonné. Comme je le dis en commentaires chez moi, tu supprimes les subventions aux théâtres qui reçoivent Dieudonné et le cas est vite réglé.

        Il faut que la justice agisse au cas par cas en fonction de la loi. Sinon, on est plus en démocratie. Et c’est beaucoup plus grave.

        J'aime

        1. « Il n’y aura pas de loi Dieudonné ». Peut être, c’est l’interprétation qui en découlera, on pari? La bonne intention de Valls le « populaire » est en train faire un flop, il a ressuscité Dieudonné pour le 10eme anniversaire de sa blague chez Fogiel…

          J'aime

  2. Dieudonné est un danger, mais le condamner seul l’est tout autant, c’est comme créer une loi d’exception. Précision: je suis noir mais ma mélanine n’est pas caution solidaire de l’antisémitisme de Dieudonné Mbala Mbala. Je précise, juste au cas où.

    Non, il n’est pas drôle, décomplexer ce genre de propos, c’est un crime et une mise en danger de la vie d’autrui. Je pense à tous ces jeunes de banlieue qui l’accompagnent dans ses délires. C’est dangereux pour la société.

    Ça, c’est dit.

    J'aime

  3. bon billet. je suis d’accord. Faire la chasse aux idées puantes devrait être un sport national. On en a marre Thierry, moi et d’autres antifas de nous y coller sans cesse sans guère de relais.. Les sites fachos, eux, sont bien plus actifs que nos blogs, et même que les sites militants de gauche. Faut y remédier, et vite. Ces gens là se servent du manque de culture politique pour propager leurs idées nauséabondes. Les faire condamner par la justice devrait être également une préoccupation de nous tous, le racisme, l’antisémitisme et l’homophobie étant que je sache des délits.

    J'aime

    1. Non. Ce ne sont pas des délits. Il n’y a pas délit d’opinion et heureusement. C’est l’incitation à la haine et des trucs comme ça qui sont des délits.

      Quant au manque de culture politique, oublions pas ce que peut engendrer la censure.

      C’est à la justice d’agir.

      Enfin, les types qui prétendent être les seuls à lutter me foutent généralement la gerbe. Un type comme Didier Goux a fait beaucoup plus contre l’homophobie ou l’antisémitisme qu’un gauche de combat… Et que beaucoup de types de gauche qui se prétendent antisionnistes mais qui ne sont qu’antisémites.

      J'aime

    2. @GdC
      Je suis d’accord, faire le ménage dans la foulée pour en finir avec tous ces Dieudonné d’extrême droite (tout autant antisémites) serait une bonne chose. Faisons le ménage à fond…

      (PS: Merci d’être revenu, je ne m’excuse pas de t’avoir souvent tapé dessus ces derniers mois, c’était de bonne guerre et, tu le valais bien! C’était un plaisir… 😉

      Mes vœux 2014, Amitiés.

      J'aime

    3. L’ antisémitisme une opinion nous dit Jegoun , je ne pense pas que la haine soit une opinion , la folie d’ un homme de l’ humour provocateur pas plus que je ne pense la liberté d’ expression en danger si Dieudonné est interdit de se produire , il lui restera toujours le net pour semer sa propagande immonde .
      Je ne crois pas non plus que les procès à répétition le calmeront , il en profitera pour se victimiser , c’ est à chacun d’ entre nous de se mobiliser et de ne plus hausser les épaules devant la bêtise , la haine et les comparaisons outrancières.

      J'aime

      1. Je pense qu’il faut en finir avec cette « liberté d’expression à géométrie variable ». Alourdir les sanctions judiciaires pour tous les racistes et antisémites, du plus petit aux plus grands, Punir dieudo, mais pas que lui, les «  autres » aussi, Zemmour par exemple…

        Et, c’est ça le problème…

        J'aime

        1. Je confirme, ce n’est pas ce que t’as dit. Autre chose, j’ai eu une conversation avec les « jeunes de banlieue« , dans un Tabac près de chez moi:

          Eux: « Il était où Manuel Valls quand ces fils de pute de raciste balançaient des bananes sur la ministre black (Taubira)? Il a interdit le FN et le curé y a bon banania »? »
          Moi: « Ce n’est pas… »
          Eux: « Ah bon? On a le droit d’être raciste et pas antisémite en France? C’est pareil! »

          J’ai eu l’air con. On ne peut pas dire que Valls se soit mouillé sur le racisme contre Taubira. Elle a du se resoudre à se défendre toute seule avec l’aide de Harry Roselmack avant l’indignation généralisée. C’est sur ce genre de détails que surfe Dieudonné (qui ne se gène pas de taper sur Taubira, ça les jeunes semblent l’ignorer)…

          J'aime

  4. On est mal oui.
    La liberté d’expression doit bien évidemment rester la règle néanmoins la loi doit être respectée. Ceux qui l’enfreignent doivent être sanctionnés et cela vaut aussi bien pour un âne comme ce Dieudonné que pour les sombres idiots ignorants qui polluent les réseaux depuis des mois. Point barre.

    J'aime

  5. Quand Dieudonné tient des propos qui constituent un délit (ce qui est le cas avec son affreuse « blague » sur Patrick Cohen et quelques autres), il faut qu’il soit sanctionné. Mais ce qu’envisage Valls est autre chose : l’interdiction de ses « spectacles » , donc la censure a priori, par une autorité administrative (les préfets). On peut douter de la faisabilité juridique, et ça risque de tourner en eau de boudin, après avoir violé quelques principes importants au passage. De mémoire, un maire s’est déjà fait ramasser par le conseil d’Etat à ce sujet. Et surtout, c’est offrir à Dieudonné une pub d’enfer, une stature de martyr. Ça me semble une très mauvaise idée.

    A propos, et si l’Etat commençait par se remuer à propos de ses condamnations non réglées?

    J'aime

  6. Censurons Valls le provocateur, ce sera déjà pas mal…. Quant à Dieudonné, ce n’est qu’un humoriste : bon ou pas, au public de choisir. Pas « aux Autorités ». S’il n’y a personne à ses représentations, c’est qu’il s’est planté. S’il y a la foule… la vie continue ! La censure n’a jamais été une bonne solution pour contrer un parleur qui n’est que cela. En revanche, un sinistre de l’intérieur on peut le censurer en l’empêchant de déverser sa bile sur des Roms en détruisant leur habitat. Ou sur des pauvres qui se déchaînent parce qu’ils n’en peuvent plus.

    J'aime

  7. Quand on lit la plupart de ces commentaires, à l’exception de ceux de Nicolas, on a l’impression étrange de se trouver au milieu d’une assemblée d’évêques du XIXe siècle, statuant sur le châtiment à infliger à Flaubert après la parution de Madame Bovary

    Tous les censeurs se ressemblent, toujours et partout.

    J'aime

  8. Je viens de me farcir quelques vidéos des spectacles de Dieudonné. J’ai un énorme doute. J’ai le sentiment que ce type est tout sauf cinglé. J’ai du mal à voir des convictions là-dedans. Ce type a surtout le sens des affaires.

    Une bonne fin d’année à vous tous et à vous toutes !

    J'aime

  9. « Je ne sais pas par où commencer. Je viens de lire votre prose de la semaine. Il y a en France comme un
    Arrière goût des « années 30 ». C est la formule en vogue cette année.
    Il est un vent d idées, de pensées, et parfois d’actes qui sont des plus
    « Nauséabonds ». Autre vocabulaire très à la mode ces derniers temps.
    Le déni de démocratie. Le refus de ceci où cela. La dénonciation.
    Je viens de lire votre dernier article. Et franchement j’ai le poil qui s’irise.
    Déjà, accrocher le lecteur occasionnel avec un argument type
     » dieudonné et le sketch antisémite » je trouve ça plutôt malhonnête. Qu il ne fut pas drôle est une chose, qu’il fut
    Antisémite sur sa blague en est une autre. Revendiquer de tenir un blog dit
    « Politique », et confondre l’antisémitisme et l’antisionisme est franchement une
    Preuve d’incompétence.

    …et puis finalement, écrire un commentaire qui sera
    Forcément insulté sur votre blog me fait chier.
    Je vais m’arrêter là.

    Et penser à la milice de la LDJ qui fait des raids dans
    La ville de Lyon pour « punir » les « quenelliers » ,
    Le site internet JSS NEWS (basé en Israël, je ne l’invente pas)
    qui organise une campagne de dénonciation, pour faire perdre leur travail a des gens qui sont fan de dieudonnée.
    Chacun ses armes me dirait vous.
    Et puis les charges de votre cher ministre « Valls »,
    D’abord a La Rochelle (congrès du PS), puis a Paris. Autre congrès du PS, gracement
    Financé par les impôts du peuple de France. Pour insulter une autre partie de l’autre France, celle qui ne pense pas comme vous. Celle qui est fatalement anti sémite, anti europe, anti gay, raciste, etc.
    ,me donne envi de gerber.

    Bon vent. La révolution est proche. La France n’oubliera pas les siens. « 

    J'aime

  10. Bonjour à tous,

    1 : il n’y aura pas de loi crée!
    Avec la sensibilité du sujet et l’engouement médiatique…
    A trois mois des élections municipales je ne crois pas Une seconde qu’un gouvernement fasse une erreur « stratégique »pareil.

    2 : j’invite certain d’entre vous à revisiter deux termes fondamentaux dans cette histoires qui sont :antisioniste et antisémite…

    Si si allez chercher les définitions!
    Ca y est?

    ok.

    3 : Attardez-vous sur les faits, nous avons un outils merveilleux qu’est la curiosité… Internet permet de s’informer historiquement des choses du passé…
    Faîtes-le plutôt que de commenter des commentaires sur des commentaires..
    En gros pensons avec notre cerveau et pas par l’intermédiaire d’un autre cerveau..

    4 :lorsque nous nous informons sérieusement, donc prendre en compte les argumentations des un et des autres sans « juger » (oui parfois c’est difficile mais nécessaires) les « choses » deviennent plus simple et limpide… Cela permet de COMPRENDRE… Comprendre n’est pas synonyme d’acceptation.

    5 : j’ai le DROIT de dire ce que je pense ce que je VEUX!
    Pourquoi n’aurions nous pas tous le même droit?
    Ah parce que je suis pas d’accord avec ce que pense « l’autre »…. Le Danger est là pour ma part… Car il y a ce qu’on appelle des débats d’idées, ca existe et c’est sain.

    6: quelle sont les véritables arguments avancé par les détracteurs de Dieudonné?
    « il est antisémites, antisionistes, fou, malade mentale, y doit frapper ses enfants très certainement… » voilà ce qu’on entend… Pas très convaincant…

    Ce mec défend juste la liberté d’expression et c’est dangereux de le faire taire…
    Ce que je disais plus haut : pensons avec votre cerveau mais pas par l’intermédiaire des autres..

    Bien à vous

    FLo

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s