Manuel Valls n’est plus la personnalité politique préferée des français …. #TheEnd

Cela m’avait échappé: (-24 points) chez les jeunes? Donc,  depuis mardi, Manuel Valls n’est plus la personnalité politique préférée des français selon un sondage ifop/Parismatch. Il faut croire que les français sont très attachés à la « liberté d’expression»! Les détails?, non, une infographie…

Valls, la chute Sondage iFopSOURCE (PAris MAtch)

Manuel Valls cède donc sa première place à Jack Lang (surprise, Jack is back!) et, le plus grave pour Valls, c’est sa chute vertigineuse de 24 points chez les 18-24 ans (les jeunes), c’est beaucoup. L’info intéressante (à hurler de rire): Les sympathisants de droite  n’en veulent plus! Même eux? Il enregistre (-16 points) chez les pro-UMP, et (–10 points) à droite en général. Donc, l’électorat décomplexé préfère (toujours) l’original à la copie. Réfléchir…

Une claque confirmée par un autre sondage YouGov de ce jour (c’est frais). Sir Emmanuel de Beauvau enregistre: Opinions positives: 31 (-7), Opinions négatives: 25 (+5) ), il perd encore du terrain tandis que Pépère reste stable malgré Closer.

Je n’aime pas les sondages, mais là… Je dis ça je dis rien.

Publicités

10 réflexions au sujet de « Manuel Valls n’est plus la personnalité politique préferée des français …. #TheEnd »

  1. Je serais très curieux de connaitre les questionnaire, le moyen effectué pour l’accomplissement du dit sondage, le nombre de personnes ne se prononçant pas, la population concernée par ce sondage (etc…).

    Car à voir l’énorme taux de certaines personnalités politiques, qui pour l’une à mise le pays en faillite avant de partir en voleur tout en refusant tout bilan et dont il a fallu un audit pour découvrir l’ampleur de la catastrophe, une autre qui rappelons-le à été condamnée à quatorze mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité (en appel), une autre qui est directement à l’origine de l’écotaxe et du scandale de la sté privée pour gérer ladite taxe et son cout à le faire…

    On se doute de quelle population fut interrogée (ou fut mise au courant du dit sondage si il fut sur internet), et il est fort à parier que les personnes ne se prononçant pas n’ont pas été comptabilisées….

    Oups… j’ai parlé un peu trop vite, puisqu’une assez longue recherche m’a permis sur le site de l’IFOP de trouver leur document PDF…

    Ainsi on apprend que lorsque 1025 personnes sont interrogées par le moyen téléphonique, cela signifierait donc qu’elles représenteraient l’intégralité des citoyens Français….
    Petit rappel, la France comptabilise 65,8 millions d’habitants…

    Personne ne voit quelconque soucis?

    Quand on sait que pour les sondages plus sérieux, ce sont des dizaines de milliers de personnes qui sont interrogées, moi, ça me pose comme qui dirait un problème.

    Ensuite, les médias en parlent comme d’un fait accomplit: valls chute de 7%…or, si ces médias étaient un peu plus sérieux et honnêtes dans leurs dires et publications, ils préciseraient avec toutes les précautions qui leur sont imposées, que ledit sondage précise que « Les enseignements qu’elle indique reflètent un état de l’opinion à l’instant de sa réalisation ».. ce n’est pas une opinion figée donc.

    Ensuite, aucun de ces médias ne rappel que le pourcentage d’erreur, dû au type et au faible nombre de personnes interrogées est (selon l’Ifop) de pratiquement 2%.

    En revanche, ledit pdf ne précise pas le nombre de personnes ne s’exprimant pas sur le sujet, refusant ledit sondage.
    In fine, cela indique que ces personnes ne sont pas comptabilisées, et il en résulte donc qu’il est impossible d’avoir une lecture fiable et correcte de ladite enquête.

    Quelques liens?
    http://www.ifop.com/media/poll/2464-1-study_file.pdf
    http://www.insee.fr/fr/mobile/etudes/document.asp?reg_id=0&id=3806

    J'aime

    1. On s’en fiche du sondage 😉
      Le seul intérêt, c’est la chute de Manuel Valls! Le « légitime » car « populaire » dans les sondages est en train de se faire larguer par les mêmes « sondeurs » qui l’ont utilisé pour affaiblir F’Hollande. Le voilà en chute libre dans l’opinion, disgrâce…. Son rôle prend fin…

      Voilà.

      J'aime

      1. Heu… un rôle bidon que la presse lui a épinglé dans le dos alors. Son vrai rôle est celui de ministre de l’intérieur et, celui-là, est loin d’être terminé (à mon avis hein!).

        J'aime

  2. Je suis très dubitatif relatif aux sondages….

    Somme toute, je ne sais pas trop si cette analyse est plus juste que celle-ci:

    En 2011/12, le PS et hollande établissent un programme présidentiel basé sur les résultats qui sont vendus par l’UMP qui était alors en place.

    En mai 2012, hollande est élu à la majorité. Il est contraint de faire effectuer un audit des comptes publics pour savoir ce qu’il en est.
    A cette occasion, nous découvrons tous des résultats bien cachés:
    600 milliards d’€ d’endettement supplémentaire en 5 ans de sarkozysme.
    Disparition d’1/3 de la réserve de l’or Français, alors vendu par sarkozy tandis que le taux de l’or était à son plus bas historique (plus de 700 milliards ainsi disparus de la réserve d’or).
    Des taux d’emprunt exorbitants, et un nombre incalculable d’emprunts effectués sous sarkozy à ces taux record très hauts, jamais vus pour la France au paravent.
    Un énorme déficit du marché extérieur.
    Un Tx de chômeurs catastrophique de 11% d’inscrits à pôle emploi, découverte d’une énorme vague de radiations administrative (donc sans cela on était au delà de 11% !).
    Des dizaines de milliers de sociétés délocalisées.
    Idem, des dizaines de milliers de sociétés ayant mis la clé sous la porte sous sarkozy.
    De très nombreux plans sociaux prévus sur 2012 et 2013, décidés à Matignon après réunion avec les syndicats.
    Une confiance anéantie des allier Européens et des allier commerciaux.

    Je ne vais pas détailler ce que l’on a découvert, je le résumerais par ceci:
    A la prise de pouvoir, hollande à découvert un pays en état de faillite égal à celui de la sortie de guerre en 45.

    Dès lors, hollande sait qu’appliquer son programme, qui dès lors ne peut plus correspondre au prétendu état du pays annoncé par sarkozy lui-même et ses complices ténors de l’UMP, sera très compliqué, et qu’il lui faudra alors jongler entre l’application de son programme (ce qu’il a déjà fait aux 3/4, lui, contrairement à sarkozy qu’il n’a appliqué que 8% de son programme…et on est qu’à 18 mois du début du mandat!!!), et tout faire pour remonter le pays.

    De ce moment là, il sait qu’il n’est là que pour 5 ans, qu’il n’a pas et ne pourra pas être populaire (et non pas populiste comme l’était sarkozy).

    Les résultats sont là:
    Une courbe du chômage avec moins 1000 demandeurs par mois là où la politique de sarkozy ajoutait 10 000 demandeurs par mois en inscription.
    0,3 millions d’économisés entre de mai à décembre 2012.
    3 millions économisés de jan. à dec. 2013, là où sarkozy ajoutait plus de 100 millions en dépenses publiques.
    La création d’entreprise est enfin repartie (et on ne parle pas ici d’auto-entrepreneurs qui ne sont viables qu’à une entreprise sur plus de 3000, et qui pour celle qui sont viables, seules 3% sont pérennes et se transforme en réelle société SA-EURL-SARL…etc)
    Les banques re-prêtent aux sociétés permettant aux PME/PMI de ne plus mettre la clé sous la porte, puisque ce sont des société qui généralement n’ont pas de fond de roulement financier.
    Le marché est reparti (constat à la fois Européen, mais également sur un plan plus large et mondial).
    Le pays est à nouveau en croissance positive (ce qu’à a aucun moment cela ne fut le cas sous sarkozy)

    Etc…

    In fine, si un président qui prend ses fonctions, doit redresser le pays, et le fait, il est bien entendu et normal qu’il en devienne encore plus impopulaire que l’impopularité rituelle de tout président élu.
    Car il ne faut pas oublier, qu’en France, jamais un seul président élu, n’a été populaire durant son mandat…que c’est seulement une fois qu’il n’est plus dans la fonction présidentielle qu’il devient populaire.

    De cela découle naturellement l’application d’une maxime connue:
    La nature à horreur du vide, elle le remplace.
    Le président est impopulaire, c’est une autre personnalité politique qui le remplace (voir-même, par l’exemple de chirac, cela peut être une personnalité d’un tout autre domaine… sportive par exemple… avec yannick noah qui battait tous les records de popularité sous chirac).

    Bref, les sondages ne démontrent en réalité pas grand chose, outre que un millier de personnes se sont exprimées.

    Valls plus populaire que hollande…ça reste à démontrer.
    Pour s’en convaincre, il suffit de faire un tour d’horizon de son entourage (famille, amis, collègues…etc).
    Jusqu’ici, c’est taubira qui arrive dans la quasi totalité des bouches de chacun 😉

    On s’étonnera alors de ne trouver celle-ci qu’à la 10ème place, alors-même qu’en fin décembre, suite aux attaques racistes qu’elle eut à subir, et en janv. les nouvelles attaques par dieudonné, fait que l’ensemble des Français et l’ensemble de la classe politique (sauf un pari..je vous laisse deviner lequel 😉 ) la surclassait largement au dessus de toute autre personnalité politique.

    En conclusion: Les sondages n’engagent qu’eux-mêmes, ils ne sont pas représentatifs de la réalité, et tout au plus, ne permettent la mise en image d’un sentiment à un moment donné d’un certain nombre de personnes, et qui, puisqu’ils ne sont publiés qu’après les calculs effectués, sont déjà obsolètes 😉

    J'aime

Répondre à Extimités(...) Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s