No Stress? Le honteux amendement UMP sur l’IVG…

C’est à peine croyable, on va l’appeler l’amendement « No Stress » Made in UMP pour faire simple. Un détricotage #BonnetsRouges sang des femmes. Les députés ont supprimé hier l’idée de «situation de détresse» d’une femme pour recourir à une interruption volontaire de grossesse (IVG), qui remonte à la loi Veil de 1975. La femme enceinte qui «ne veut pas poursuivre une grossesse», et non, comme précédemment, « que son état place dans une situation de détresse », peut « demander à un médecin l’interruption de sa grossesse », selon un amendement au projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Mais l’UMP ne l’entend pas de cette oreille et propose un curieux amendement … pour dérembourser l’IVG

20140120-092614.jpgphoto (3)
Source

En clair, les 16 députés UMP (M. Poisson, Mme Besse, M. Dhuicq, M. Gosselin, Mme Le Callennec, Marc Le Fur, M. Gandolfi-Scheit, M. Reiss, M. Moreau, M. Gibbes, Mme Schmid, Mme Louwagie, M. Breton, M. Lurton, M. Moyne-Bressand et M. Decool) proposent l’abrogation pure et simple d’une partie de l’article L. 322‑3 du code de la sécurité sociale, le déremboursement de l’IVG. Sans le sous, tu tringles

Lire: IVG, pourquoi se mobiliser pour un droit acquis...

Les cons.

Publicités