S’asseoir sur une «noire», c’est artistique?…

Décidément, on ne nous épargne rien, ça commence à devenir pénible, encore une humiliation. Sur cette photo, Dasha Zhukova, rédactrice en chef d’un magazine de mode, femme de Roman Abramovitch, le milliardaire russe, pose sur un fauteuil représentant une femme noire

Chaise noir

Il parait que c’est «artistique» parce que (je vous explique)  «la chaise en question s’inspire du travail de l’artiste britannique Allen Jones, qui a réalisé en 1969 une œuvre d’art intitulée Chaise etc.». Une mise en scène racistement artistique? Chosification permanente du noir(e) avec son emballage de justification, un « objet » qui révèle l’Art... de se foutre de la gueule des mêmes.

Avant de vous offusquer parce que «c’est en Russie», une clarification: J’ai longtemps fermé les yeux sur certaines images qui circulent sur le Web français, pour ne pas déranger, ce temps est révolu. Je ne saurai vous dire à quel point je suis en colère. Je crois que ma capacité à encaisser va marquer un stop. Je ne connais pas de russe sur le web, n’empêche, le 1er qui jouera à la «roulette russe» avec «mon image», sur un blog, twitter, Facebook etc.., avec ou sans ruse, même «pour rire»,  de façon directe ou indirecte, me trouvera…

Y a bon les conneries.

Lire le Huffington Post,

38 réflexions au sujet de « S’asseoir sur une «noire», c’est artistique?… »

    1. Peut être parce que si cette « chaise » était blanche, on les aurait sans doutes confondues? :/

      Ce qui est choquant sur cette photo c’est qu’elle surfe sur les vieux clichés, cet espèce de hiérarchisation des couleurs (des races), la chosification de la femme également. Ce sentiment est aussi renforcé par la recherche du buzz par indignation.

      J'aime

    2. Et pour rajouter un clichés (moins visible apparement): la photo sur le mur représente un homme au lit entre deux femmes, on parle de la chaise, mais on pourrait en parler aussi non? Genre, le bon gros fantasme masculin. En parcourrant les commentaires, je n’ai pas vu de réaction là-dessus (ou alors je l’ai loupé XD).

      J'aime

  1. Ce qui me chagrine, dans un premier temps, c’est le mannequin qui pose se pose « en chaise » ? J’aimerai avoir son avis : c’est pour l’art ? Pour toucher un cachet ? C’est son job et donc se plie à ce qu’on lui demande ? Elle est de plus à demi-nue. La femme blanche non.

    Tu écris : »elle pose sur un fauteuil représentant une femme noire… » Je serai plus simpliste que toi : elle est assise sur une femme noire qui est censée symboliser un fauteuil. Et là donc, non, je ne trouve rien d’artistique à la démarche.

    Le soucis ces trop nombreuses dernières années, sous le prétexte d’être dans la transgression avec en sous-prétexte d’être dans l’artistique, on se permet tout et n’importe quoi.

    Je suis pour la transgression quand elle permet de faire réfléchir et réfléchir ce que nous sommes dans le miroir de nos conneries ancestrales et, malheureusement, toujours d’actualité.

    Cordialement,

    Ervé

    J'aime

  2. De la manière de nous prendre pour des cons, ce triptyque, d’où est issu la sculpture de Jones est sciemment réalisé avec le moins de naturalisme possible, alors qu’ici, on a sciemment essayé de reproduire un corps, avec du réalisme.
    Ensuite, la chaise de Jones n’est pas faite pour s’assoir dessus mais pour extrapoler sur la condition féminine, érotique ou sociale. Rien à voir avec ça, l’abjection d’une Russe qui se prend pour une autre, étalant sa « réussite », en s’asseyant sur les gens, enfin, tu sais ce que j’en pense, en plus sur une noire, mais quel pied pour certains racistes!
    Suis avec toi!

    J'aime

  3. Je trouve également cette image choquante et dégradante. On ne peut pas tout faire au nom de l’art… En tant que chrétien (pas intégriste suis-je forcé de préciser), il m’est arrivé d’être également choqué quand je voyais des oeuvres où l’on urinait sur le Christ. Les gens trouvaient ça « normal », voire « bien fait », au nom de l’art. En espérant très gentiment que ça vous fasse réfléchir sur les sensibilités d’autrui.

    J'aime

    1. Si, on peut tout faire au nom de l’art. La liberté de l’artiste est totale, par définition. Ensuite, on peut ne pas aimer, voire on peut détester, esthétiquement comme idéologiquement. Ce qui implique de s’interroger sur le message de l’artiste. Si la haine est le message, c’est-à-dire s’il n’y a pas de message, il n’y a pas d’art.

      J'aime

      1. Ne te méprends pas, je ne défends pas cette image en particulier. Et je dis comme toi que la dignité humaine exige le plus grand respect. Et justement, quand il y a atteinte à cette dignité, il n’y a pas d’art, juste de la haine au premier degré, aucune réflexion, aucun discours, aucun recul, aucune dénonciation. Mais l’artiste, lui, parce qu’il est artiste justement, a toute liberté dans ses modes d’expression, y compris celui de la subversion.

        J'aime

      2. dedalus

        «  »s’il n’y a pas de message, il n’y a pas d’art » »…
        Quel concept idéologique étriqué et restreint….

        L’art n’est pas le support d’un quelconque message, c’est l’œuvre elle-même.
        Vous avez la totalité des musées qui sont remplis d’œuvres, de toute sortes, qui ne véhiculent strictement aucun message et qui sont bel et bien de l’art.

        Vous vous égarez. Certes votre phrase était plutôt jolie, mais n’a strictement aucun sens (et c’est un photographe qui vous le dit, soit dit en passant).

        L’image véhicule tout et son contraire, et en ce sens, n’a strictement aucun message à faire passer autre que celui de mettre en avant la femme assise.

        Cette image, de vue de quidam est très insultante, très dérangeante, très inadmissible (ou au contraire pour quelques uns, le reflet de ce qu’ils pensent)…peu importe.

        Une image quasi similaire, si j’ai bonne mémoire, fut faite par un certain Helmut Newton (il me semble qu’on est ici dans la simple copie). Or, ce très très grand photographe, lorsqu’il la fit et qu’elle fut publiée, n’a générée aucune réaction égale à ce que nous rencontrons aujourd’hui.
        Cela à deux raisons:
        1- elle fit partie d’une série de photos où plusieurs femmes étaient mises en scène érotique (ici le sadomasochisme), où peau blanche ou noire se trouvait à tour de rôle dans la position soumise.
        2- Il s’agissait d’une mise en scène photographique, où aucune personne n’était mise en valeur, seule la prise de vue était l’existence de la mise en valeur de l’image ainsi fixée.

        Ici, ce qui est inadmissible, c’est la mise en valeur d’une personne, par le fait d’être elle-même assise sur une autre personne en position de soumission.
        Peu importe la couleur de peau de la personne dessus ou dessous, on parle de la condition humaine (pas de race) et d’un statut social se faisant valoir par la soumission de l’autre.

        Or, pour mémoire, rappelons que la russie est une dictature moderne, dont le gouvernement n’a la main-mise que sur 15% du territoire, et le restant étant aux mains de la mafia.
        Ils n’ont donc pas les mêmes valeurs que nous ici, terre des droits de l’homme, et in fine, ni une dictature, ni une mafia quelconque, à ma connaissance, ne peuvent exister sans soumettre l’autre. Donc, rien d’étonnant…

        J'aime

      3. Oui, « message » était abusif, puisqu’il implique une intention. Je voulais dire, il n’y a pas d’art sans artiste, sans sa pensée, son regard, sa sensibilité, une émotion, un désir ou même son absence. Pour le reste, on est presque d’accord.

        J'aime

  4. Il y a une clientèle très spécialisée pour ce genre d’œuvre d’art : Des membre du Ku Klux Klan , des clubs de néonazis SM , des curetons du Vatican , des anciens combattants de la guerre de sécession , des adeptes de la chanson  » Cho-A-nana »….
    Enfin bref , c’est possible que le mec qui a chié cette merde se fasse pas mal de fric avec ça …….

    J'aime

  5. @Nicolas @DidierGoux
    Je sais que vous cherchez à m’arracher un « sourire« , mais non. C’est plus possible, même pas avec vous. Réservons nos « rires » à autre chose, cette « tolérance » n’est plus admise.

    Amitiés.

    J'aime

  6. Petite annonce : Si une jolie jeune femme noire … ou blanche … ou noire et blanche , c’est joli aussi … Souhaite s’assoir sur moi , je suis d’accord …..
    Si elle souhaite s’allonger sur moi je suis encore plus d’accord ……
    Je suis assez moelleuse ……..

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s