Intolérance: La console de jeux ne répond plus…

console de jeuxLa bête est sortie de sa réserve, elle circule librement dans les contrées, saccage sur son passage tout ce qui été bâti dans la souffrance. Grosse inquiétude, entre deux verres de rouge, la conversation tourne en boucle et les questions fusent: comment s’en débarrasser? Comment une telle situation est-elle possible?. On s’interroge, la peur s’installe chez les « Peurmoijamais« , chez nos voisins les « jamaisinquiets« …

Depuis dimanche, j’observe le ballet des réflexions et surtout les solutions approximatives face une situation que j’ai souvent évoqué: « Un jour viendra, vos enfants, ces sauvageons détruiront vos propres champs, ils brûleront vos récoltes, et la famine s’abattra sur vous, nous en discuterons« . Il est vrai que ces derniers temps, j’ai subi les affres de ces garnements mal élevés qui chaque jour, escaladaient le mur d’enclos de votre domicile pour des expéditions punitives chez nous. C’est notre quotidien et nos réclamations sont restées lettre morte: « Non, c’est rien, ce sont des gosses immatures, ils ne sont pas méchants voyons! Il faut bien qu’ils s’expriment!» Etc… – Mais ils n’arrêtent pas de nous embêter! On n’est pas leur console de jeux bordel. J’entends encore vos sarcasmes. – Ah bon? Bah… ce ne sont que des enfants! C’est pour rire! C’pas grave!,  Ne soyez pas susceptibles… » etc.

Susceptibles? Ok.

Peinards vous étiez quand vos chers et tendres marchaient sur notre quiétude tel de gros virus sur nos défenses immunitaires, nous affaiblissant jour après jour, dans un silence coupable. Ce n’était rien qu’une maladroite liberté d’expression, un divertissement qui souvent vous faisait marrer. Tranquilles vous étiez quand ces sans foi ni loi pissaient sur vos valeurs communes, se défoulant sans complexes sur nos âmes endolories comme des hyènes féroces sur des proies faciles, avec l’autorisation des gardes chasses que vous êtes censés être.. Ah! Arrête avec ça bembelly , tu deviens lourd et pénible à la fin…

Oui, je deviens lourd, je le sais. Mais depuis dimanche, vous aussi! Et je pèse mes mots. Décomplexés, ils profitent de votre complaisance pour expérimenter sur nous une violence qui aujourd’hui vous atteint, c’est con. Les hérétiques retournent leurs armes de haine contre leurs parents, cousins et protecteurs. Je reste une cible mais vous voilà victimes à votre tour! Non ça ne s’arrose pas. L’enfant veut devenir « chef de famille« , dépasser le « père« , le démissionner

Les_jeux_dangereux-f2cd0

Faire cause commune? Permettez que je réfléchisse juste un p´tit moment, c’est la seule faculté encore fonctionnelle chez l’éternel victime de votre progéniture. Comment faire? 1. Ne pas les stigmatiser? Ah! Oui? Ok, c’est une idée, ne pas les déranger, surtout pas, ils risquent de se radicaliser encore un peu plus. Les laisser faire, ça passera tout seul avec le temps, une crise d’adolescence quoi, puis vers les 25-30 ans avec la maturité et un peu de chance, tout rentrera dans l’ordre, pas besoin de voir un psy pour si peu! Ben voyons. 2. Faire front commun, pour chasser ces tarés loin de nos vertes prairies? La situation m’amuse, « ils n’ont encore rien compris » m’a soufflé ma femme, très en colère depuis qu‘elle a fait « chaise«  chez une riche héritiere russe, « ils veulent reproduire les mêmes erreurs, une petite marche commune pour se donner bonne conscience, une dose de somnifère pour calmer les gosses, « ne surtout pas les traumatiser, ce sont nos gosses bordel! » Puis, après la messe du direct à la télé, ils reprendront leurs bonnes vieilles habitudes, le temps que leurs mioches se défoulent sur nous et tant qu’ils les respectent, eux… ». Elle exagère à peine ma femme, je l’adore..

Mon conseil? Tant que vous laisserez vos sales gosses nous transformer en souffre-douleur, ils resteront un danger, non pas pour nous mais pour vous! Nous, on a l’habitude depuis le temps qu’on fait « Game boy« , ils nous adorent, n’est ce pas? Mais un jour, ça ne les amusera plus de taper sur le voisin de fraîche date, ils chercheront une autre console de jeu, ils se lasseront des jeux racistes, mais garderont les jeux homophobes et antisémites. Rassurez-vous, ils ne nous oublieront jamais, nous les doudous de leur salle d’éveil

La prochaine fois, quand ils reviendront pour une n-ième vendetta animalière chez nous, est ce que nous pourrons compter sur votre solidarité pour les punir tous ensemble, et avec sévérité? Vous savez, votre indignation actuelle sera la bienvenue, enfin si l’éducation de vos enfants vous intéresse vraiment… Bon! On va vous laisser tranquille, pour une fois que vous jouez aux cartes en famille…

Les parents tolérants finissent toujours par devenir les victimes de leurs propres gosses

Ah! J’oubliais, le gros quenellier, celui qui est devenu très copain avec vos gosses, Mais si! le breton que vous voulez nous refourguer via son nom de famille, celui qui a la Main d’Or, on n’en veut pas! c’est le fruit de vos entrailles, Gardez-le!

La console de jeux ne répond plus…

(Billet mauvaise foi).

Advertisements

7 réflexions au sujet de « Intolérance: La console de jeux ne répond plus… »

  1. Je vais sans doute passé pour un foutu ‘badass’ mais bon, je pense que l’on à beaucoup perdu à supprimer le service militaire obligatoire car cela permettait déjà de bien canaliser certaines énergies. Cela avait quelque chose de structurant et qui manque cruellement depuis de nombreuses années je trouve.

    On aura beau dire ce que l’on veut, mais cela permettait de mettre tous le monde sur un pied d’égalité et cela, si le service s’était perpétué, aurait sans doute mieux relativisé que n’importe quel débat, toutes ces haines qui repartent de plus belles actuellement.

    Je ne dis pas que cela est la panacée non plus car la nature de ce mal appel une réponse bien plus globale (éducation des parents, école…).

    En tout cas, bon courage, je suis avec vous.

    J'aime

Extimise ton avis (Commentaire)>

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s