Le pied: la France back to « avant la crise »…

Même si la richesse nationale reste 2 % inférieure à celle de 2007, la France se porte beaucoup mieux. Six ans après  la fameuse crise des subprimes et la faillite de Lehman Brothers, la France retrouve son niveau de richesse d’avant la crise. Fin 2013, le PIB de la France était 0,1 % plus important que celui du premier trimestre de l’année 2008. Ceci, grâce à plusieurs facteurs entre autres, les mesures économiques  du gouvernement depuis Mai 2012.

 croisssance le pied

D’autres pays européens retrouvent la situation d’avant crise: La Suède, qui n’est pas dans la zone euro  et donc peut mener une politique budgétaire et monétaire indépendante, l’Allemagne qui partage nos contraintes budgétaires. L’excuse de la «croissance européenne» ne tient pas car, l’Angleterre, l’autre grand d’Europe peine à revenir, pas encore tirée d’affaire. De bonnes nouvelles pour la France qui enregistre un taux de croissance de 0,3% pour l’exercice 2013. Un résultat obtenu dans la douleur, avec des quelques hausses d’impôts qui s’expliquent par la charge de la dette de Mai 2012.

Arnaud Montebourg Dette Sarkozy

Un rappel important qu’Arnaud de Montebourg a souligné dans le Soir.be: «la présidence Sarkozy il y en a pour 687 milliards d’euros de plus, ça va durer dix ans ce remboursement de la dette Sarkozy ». Oui, la disparition des archives papier de Claude Guéant à l’Élysée n’efface pas le poids de la dette laissée par l’ancien Président de la République. Pour le bal de fin de crise, attendre…

Un pied.

Publicités